RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Sur les insuffisances de « la gauche », par Laurent Lévy.



http://ll.unblog.net






Blog de Laurent Lévy (quelques essais pour mémoire), mardi 3 juillet 2007.


Ce n’est pas aux insuffisances de la gauche que les quelques réflexions qui suivent sont consacrées, mais à celles de l’expression « la gauche », et par conséquent de tout discours politique sur la gauche qui ne comporterait aucune interrogation sur son objet même.


Mais l’exemple le plus dramatiquement significatif du brouillage des repères entre la droite et la gauche, pourtant, n’est pas celui de Besson, et ne concerne pas la question « social-libérale ». C’est celui de Fadela Amara.

(...)Mais le plus beau est qu’elle n’a pas plus que Besson eu besoin de changer quoi que ce soit de son discours. De faire quelque « amende honorable » que ce soit. C’est au contraire son discours constant, celui qui a fait sa célébrité, qui fonde, qui explique et justifie sa nomination. Amara pouvait certes refuser : cela aurait été par fidélité à ses amis politiques. Elle a préféré la fidélité à ses idées. Elle aussi, comme Besson a voulu mettre ses actes en conformité avec ses paroles, passer de la théorie à la pratique.

Ce qui rend le cas Amara si significatif, c’est précisément que son engagement n’était pas caractérisé par les questions qui séparent habituellement la « gauche de gauche » du parti socialiste, celles des politiques économiques, et singulièrement celle du « libéralisme », mais par des questions « sociétales », celles pour lesquelles les « valeurs » sont situées au premier plan.

Force est de constater que les « valeurs » défendues par Fadela Amara et par tous ceux qui en ont fait une icône laïque et républicaine étaient parfaitement sarko-compatibles. L’ex-présidente de « Ni Putes Ni Soumises » n’a sans doute jamais été mieux à sa place que dans le gouvernement du contempteur de la racaille, de l’homme qui entend passer les quartiers populaires au Kärcher, élu sur la base d’une campagne marquée par un raidissement identitaire et nationaliste qui trouve sa traduction dans un ministère de l’immigration et de l’identité nationale.(...)

- Lire l’ article http://ll.unblog.net




Feu sur la loi Sarkozy-Dati ! par Olivier Bonnet.

Les opposants constructifs de Sa Majesté impériale : de Kouchner à ... par Vincent Présumey.

Avant le FMI : Dominique Strauss-Kahn et le « socialisme du réel », par Jean-Jacques Chavigné et Gérard Filoche.






URL de cet article 5271
  

Même Thème
Michel Boujut : Le jour où Gary Cooper est mort.
Bernard GENSANE
Le jour de la mort de Gary Cooper, Michel Boujut est entré en insoumission comme il est entré dans les films, en devenant un cinéphile authentique, juste avant que naisse sa vocation de critique de cinéma. Chez qui d’autre que lui ces deux états ont-ils pu à ce point s’interpénétrer, se modeler de concert ? Cinéma et dissidence furent, dès lors, à jamais inséparables pour lui. Il s’abreuva d’images « libératrices », alors qu’on sait bien qu’aujourd’hui les images auraient plutôt tendance à nous « cerner ». (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le conservatisme moderne est engagé dans un des exercices philosophiques les plus anciens qui soient : à savoir, la recherche d’une justification morale à l’égoïsme.

John Kenneth Galbraith

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.