RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Syrie : intox habituelle au journal Le Monde

"En réalité, il y a deux bourgeoisies. La bourgeoisie d’argent, celle qui lit Le Figaro, et la bourgeoisie intellectuelle, qui lit Le Monde. Les deux font la paire. Elles s’entendent pour se partager le pouvoir." Général de Gaulle.

Surfant comme à mon habitude sur LeMonde.fr, je ne peux passer à côté de la la vidéo de Benjamin Barthe "comprendre la rébellion syrienne en 5 minutes".

Cette vidéo ne contient que désinformation de bout en bout. Outre le fait qu’islamisme et démocratie sont évidemment incompatibles (qu’est-ce qu’un "islamiste modéré" ?) les faits évoqués sont honteusement faux.

Je retranscris :

La première force en présence, ce sont les nationalistes. Ces brigades sont situées dans la banlieue de Damas, la Ghouta, ainsi qu’à Deraa sur la frontière avec la Jordanie. Leurs membres : des anciens officiers d’Assad marqués par le nationalisme arabe. Ils ont déserté et veulent la démocratie pour leur pays.

Seules deux d’entre elles ont une ampleur nationale et elles constituent l’ossature de l’Armée syrienne libre, l’ASL. Il s’agit Ahfad al-Rassoul, "les petit-fils du Prophète" et de Jabhat Ahrar Souria, le "front des hommes libres de la Syrie." Qui les finance ? D’abord l’Arabie saoudite qui leur livre des armes à travers la frontière jordanienne, et aussi les Etats-Unis qui leur fournissent probablement des armes légères. Voilà pour les brigades fidèles aux objectifs initiaux de la révolution.

On n’en serait resté qu’à une simple contradiction (nationalisme arabe et financement par l’Arabie saoudite) s’il l’affirmation n’était pas simplement mensongère. Une petite recherche nous apprend immédiatement que Ahfad al-Rassoul est en fait une brigade islamiste de 15 000 hommes fondée par le Qatar et n’ayant plus grand chose à voir avec l’ASL, qui proclame ouvertement faire le djihad en Syrie.

Quant à l’autre brigade, Jabhat Ahrar Souria, elle a vraisemblablement fusionné avec la première dans Harakat Ahrar ash-Sham Al Islami, le "Mouvement islamique des hommes libres du levant", fonctionnant lui-même sous le Front islamique syrien.

Voulant écrire à cet odieux journaliste pour lui demander des explications, je tombe sur un article d’Acrimed écrit par lui. Quelle ironie !

Bien sûr l’insistance du journal Le Monde à défendre l’indéfendable n’a échappé à aucun lecteur du Grand Soir, et l’on s’amuserait presque de voir ce journal chercher si désespérément les vestiges d’une rébellion "démocratique" qu’il en est réduit à les inventer.

URL de cet article 22651
  

Libye, OTAN et médiamensonges
Michel COLLON
Les « armes de destruction massive », ça n’a pas suffi ? Le martyre de l’Irak, frappé d’abord par les médiamensonges et ensuite par les bombes, on n’en a pas tiré les leçons ? Non, on n’en a pas tiré les leçons. On sait que les Etats-Unis ont menti sur le Vietnam, l’Irak, la Yougoslavie, l’Afghanistan et Gaza, mais on croit que cette fois-ci, sur la Libye, ils disent la vérité. Etrange. La majorité de nos concitoyens croient encore ce que l’Otan a raconté sur la Libye. Y compris les Arabes car cette fois, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La meilleure forteresse des tyrans c’est l’inertie des peuples.

Machiavel

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.