RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Syrie : Une "rébellion" largement importée

La thèse occidentale qui voudrait qu’en Syrie le gouvernement soit la cible d’une « révolte populaire » ne résiste pas à un examen sérieux.

Peut-on alors parler d’une « guerre civile » qui opposerait les Syriens entre eux ?

Ce n’est qu’en partie vrai. Ce serait ne pas tenir compte que parmi les groupes qui affrontent l’armée syrienne figurent plusieurs milliers d’étrangers infiltrés, provenant de Libye, du Qatar, d’Arabie saoudite ou d’Afghanistan, et souvent liés à l’organisation terroriste al-Qaida.

Ces mercenaires sont pourvus d’armes, notamment d’armes lourdes comme des dispositifs antichars et des lance-roquettes, fournies par l’OTAN via la Turquie ou les monarchies du Golfe.

Comme pour la Libye, les groupes armés promus par l’OTAN sont appuyés clandestinement par des agents des forces spéciales de certains pays, comme la France et la Grande-Bretagne. [1]

Déjà , la CIA entraînait des mercenaires dans des camps de Turquie avant de les infiltrer en Syrie. Maintenant une directive d’Obama l’autorise à apporter une aide aux « rebelles » sur le terrain même. [2]

De fait, ce qui se passe en Syrie a été planifié de longue date par les Etats-Unis.

Il s’agit de renverser un régime insuffisamment docile en lui opposant des bandes armées infiltrées par le truchement d’alliés régionaux, selon une stratégie déjà utilisée avec les « contras » au Nicaragua. [3]

Malheureusement, la France de Hollande et de Fabius, à l’instar de celle de Sarkozy et de Juppé, figure parmi les ultras de cette agression sanglante contre un pays souverain.

Jean-Pierre Dubois

13 août 2012

http://lepetitblanquiste.hautetfort.com/archive/2012/08/09/une-rebelli...

EN COMPLEMENT

Observer la Syrie et se souvenir du Nicaragua (Liberation News)

http://www.legrandsoir.info/observer-la-syrie-et-se-souvenir-du-nicara...

[1] « Avec le service action de la DGSE, la France mène [...] des opérations de formation et de soutien à l’Armée syrienne libre et à d’autres groupes armés. Sur le plan des transmissions et de l’artillerie : mortiers, missiles antichars et canons de 105 mm. Plusieurs dizaines de conseillers militaires participent déjà à un état-major commun turc, américain et français à Charnagh (Turquie), qui bénéficie d’une aide britannique à la frontière syrienne ». (Richard Labévière, Le Parisien, 6 août 2012, http://www.leparisien.fr/crise-egypte/l-option-diplomatiq...)

[2] La CIA aide les rebelles syrien, Le Figaro, 2 août 2012, http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/08/02/97001-201208...

[3] Dans les années 1980, afin de déstabiliser le gouvernement sandiniste au Nicaragua, les Contras (contre-révolutionnaires) organisent des actions terroristes contre la population, et contre l’économie et l’administration du pays, à partir de bases arrières situées au Honduras. Ils sont recrutés et entrainés par la CIA qui bénéficie d’un budget de plusieurs millions de dollars autorisé successivement par Carter et Reagan.


URL de cet article 17424
  

George Corm. Le nouveau gouvernement du monde. Idéologies, structures, contre-pouvoirs.
Bernard GENSANE
La démarche de Georges Corm ne laisse pas d’étonner. Son analyse des structures et des superstructures qui, ces dernières décennies, ont sous-tendu le capitalisme financier tout en étant produites ou profondément modifiées par lui, est très fouillée et radicale. Mais il s’inscrit dans une perspective pragmatique, non socialiste et certainement pas marxiste. Pour lui, le capitalisme est, par essence, performant, mais il ne procède plus du tout à une répartition équitable des profits. Cet ouvrage est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il n’y a pas de moyen plus violent de coercition des employeurs et des gouvernements contre les salariés que le chômage. Aucune répression physique, aucune troupe qui matraque, qui lance des grenades lacrymogènes ou ce que vous voulez. Rien n’est aussi puissant comme moyen contre la volonté tout simplement d’affirmer une dignité, d’affirmer la possibilité d’être considéré comme un être humain. C’est ça la réalité des choses.

Henri Krazucki
ancien secrétaire général de la CGT
Extrait sonore du documentaire de Gilles Balbastre "Le chômage a une histoire",

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.