RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Terrorisme : punir sévèrement les responsables !

Il apparaît clairement que le slogan « vos guerres, nos morts » est parfaitement adapté à l’actuelle situation, la destruction et la déstabilisation de pays comme l’Irak, la Libye ou la Syrie, qui, malgré toutes les critiques que l’on peut émettre à leur égard et à l’encontre de leurs dirigeants, s’efforçaient, et s’efforcent encore de lutter contre l’expansion du terrorisme dans le monde.

Pourquoi avoir autant de relations bilatérales avec l’Arabie Saoudite ou le Qatar ? Pourquoi maintenir les combattants kurdes, notamment du PKK, sur la liste des organisations terroristes alors qu’ils sont les premiers à lutter contre l’obscurantisme ? Pourquoi continuer à aider ceux que l’on nomme « les islamistes modérés » et qui ne sont modérés que dans le jargon diplomatique ?

Les interventions inconsidérées des Occidentaux, depuis 2003, dans cette partie du monde, soi-disant pour « libérer » les peuples arabo-musulmans épris de liberté et de démocratie, ont entrainé pire que la déstabilisation : la misère, la mort, le désespoir. Quel avenir pour les Syriens, par exemple ? Sous prétexte de démocratie, on a plongé les peuples irakiens, libyens, syriens dans le néant. Et, la France, depuis Sarkozy, a mené une politique étrangère désastreuse. Politique encore aggravée par Hollande !

Il n’y a pas si longtemps, quand un attentat avait lieu en Russie, à mot couvert, l’Occident expliquait que c’était le résultat naturel de la politique des autorités russes et que la Russie devait modifier sa politique, la même position envers la Chine. Par contre, quand la France subissait un attentat c’était les valeurs de la liberté et de la démocratie qui étaient visées... Alors, va-t-on enfin changer de politique ? Politique étrangère bien sûr, mais économique aussi ! Faire vive les gens dans l’insécurité sociale entraine forcement l’insécurité tout court ... mais c’est peut-être cela que souhaitent nos dirigeants ?

Pour les intérêts d’une poignée de puissants, pour des fanatiques religieux qui jamais ne risqueront leur peau ? Pourquoi est-ce toujours les mêmes qui meurent dans ces guerres imbéciles ? Et toujours les mêmes qui demandent encore plus de contrôles à l’évidence inefficaces. Sommes-nous à ce point stupides ? Evidement, si à la place de fanatiques religieux qui sèment la mort de façon aveugle dans la population, l’on avait affaire à des groupuscules politisés qui s’en prennent seulement aux vrais responsables de la situation... ce n’est pas le peuple qui tremblerait !

Il faut remonter à la source du chaos actuel, et trouver les responsables, à savoir le monde politico-économico-financier...qui depuis les invasions coloniales détourne la tête devant ses turpitudes envers tous ces pays conquis pour faire de l’argent sale. Nous payons aujourd’hui leurs fautes, mais avons dressé des statues pour ces mafieux et pire, continuons le pillage des richesses qui ne nous appartiennent pas. Alors pourquoi pleurer des larmes de crocodiles maintenant plutôt que de jeter les responsables dans la fosse septique d’où ils n’auraient jamais dû sortir... !

Fermer les portes aux réfugiés – que nous avons forcés à s’expatrier en armant les groupes djihadistes -, au prétexte que quelques terroristes se sont mêlés à eux pour entrer en Europe – probablement avec la bénédiction de notre ami Erdogan, lui fournissant un levier supplémentaire pour extorquer quelques milliards de plus de l’UE– serait non seulement d’une injustice inouïe, mais cela n’empêcherait nullement Daech de séduire des jeunes Français ou jeunes Belges laissés pour compte et livrés aux imams wahhabites financés par notre autre grande amie l’Arabie Saoudite, dont notre président vient de remettre la légion d’honneur à l’ un de ses dirigeants !

Finalement, nous recevons la monnaie de notre pièce. Nous bombardons chez eux, ils explosent chez nous. La vraie question est pourquoi devons-nous mourir, nous le peuple ? Alors que l’UE fonctionne sur le modèle de la compétition entre pays et individus, alors qu’elle n’hésite pas à sacrifier des millions de Grecs, Portugais, Irlandais et autres sur l’autel de la rentabilité, l’on prétend lutter contre le terrorisme de manière unie en renforçant l’intégration ! J’y vois comme une contradiction... Alors que les instances européennes ont divisé l’Europe, tant du point de vue national que social. Elle a dévoyé ses valeurs pour imposer un système inique, liberticide, injuste et antidémocratique.

Ce n’est pas par le conflit permanent et la guerre perpétuelle pour plus de richesses et plus de pouvoir que l’on parvient à vivre en paix. Aussi longtemps donc qu’en quête de domination hégémonique nous refuserons de nous reconnaître à la source des causes du terrorisme, tant que nous tiendrons les autres responsables des résultats de nos politiques, nos sociétés régresseront jusqu’à devenir littéralement invivables. Notre aveuglement et notre entêtement nous auront perdus.

Martin Luther King disait : “Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.”. Alors pourquoi ? Pourquoi alors que nous sommes les plus nombreux nous obstinons nous à élire des personnes qui ne font une politique que pour les 1%, une politique qui nous détruit physiquement et psychologiquement par des lois sociales rétrogrades et par des attentats qui en sont la résultante ?

« Le Capital a horreur de l’absence de profit. Quand il flaire un bénéfice raisonnable, le Capital devient hardi. A 20%, il devient enthousiaste. A 50%, il est téméraire ; à 100%, il foule aux pieds toutes les lois humaines et à 300%, il ne recule devant aucun crime »...

Karl Marx, Le Capital, chapitre 22 https://www.facebook.com/Conscience-Citoyenne-Responsable-470279756351...

Alex Terrieur

»» http://2ccr.unblog.fr/2016/03/24/terrorisme-punir-severement-les-responsables/
URL de cet article 30140
  

Même Thème
Propagande impériale & guerre financière contre le terrorisme
Ibrahim WARDE
« Après chaque attentat, des experts autoproclamés dénoncent les réseaux de financement du terrorisme. Les enquêtes ont beau démontrer que ces attentats nécessitent en réalité très peu de fonds, pour les idéologues endurcis qui forment les bataillons des "guerriers de la finance", l’absence de preuve ne signifie rien : il faut multiplier les attaques contre l’argent caché des terroristes. Or les frappes financières, si elles sont le plus souvent sans effets réels sur leurs cibles officielles, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le succès ou l’échec d’une révolution peut toujours être mesuré par l’ampleur avec lequel le statut de la femme a rapidement évolué dans un sens progressiste.

Angela Davis

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.