RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

L’UE fait pression pour la Loi Travail et la fin du code du travail

Lu sur le site internet de la Confédération Force Ouvrière « Bruxelles fait pression pour que la France adopte la Loi Travail » : de plus en plus de voix s’élèvent, faisant écho à ce qu’expliquent les militants du PRCF depuis des années pour démontrer que l’Union Européenne, c’est la casse des droits sociaux et démocratiques des travailleurs, une arme d’exploitation contre les travailleurs, construite par et pour l’oligarchie capitaliste.

Stop Loi Travail = STOP UE

Oui la Loi Travail est le résultat des ordres de Bruxelles et des pressions du patronat, ces deux choses n’étant que les deux faces d’un même pouvoir, celui de la classe capitaliste

Oui Bruxelles fait pression pour que Hollande et le gouvernement Valls UE MEDEF supprime le code du travail. Comme le programment les recommandations 2016 édicté par la Commission européenne et ce sous menaces de lourdes sanctions :

« L’adoption et la mise en oeuvre de la réforme annoncée du code du travail restent déterminantes pour faciliter les dérogations aux dispositions juridiques générales » rapport 2016 pour la France.

Ce qui est d’ailleurs confirmé par le ministre de l’économie Emmanuel Macron qui dans une déclaration tapageuse a clamé que le gouvernement compte bien avec l’aide des parlementaires LR / FN revenir sur les modifications très mineures du texte de loi introduites après le 9 mars :

« J’espère que le débat parlementaire permettra de réintroduire des dispositions de bon sens qui ont été retirées à la demande des syndicats réformistes et des organisations de jeunesse, a souligné Emmanuel Macron. A force de vouloir prendre des mesures protectrices pour les jeunes, on ne les protège pas au travail mais on les protège du travail. J’avoue que je n’arrive pas à m’y résoudre. » Emmanuel Macron 15/03/16

confirmant dans la foulée que la casse du Code du travail, c’est bien le résultats des ordres de l’Union Européenne :

« Cela va permettre d’aligner la France sur le droit de l’Union européenne, a-t-il déclaré. C’est le début de l’adaptation de notre économie à la modernité, qui va ouvrir plus d’agilité et en même temps plus de sécurité individuelle, non pas statutaire ou corporatiste. » Macron

Oui pour s’en sortir, il faut en sortir, briser les chaines de l’Union Européenne. Et pour cela rejoindre la campagne pour faire place au peuple, en exigeant un referendum pour la sortie de l’UE et de l’Euro : Signez et faites signer la pétition.

JB pour www.initiative-communiste.fr
source : http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/lue-fait-pression-...

Après les lois Macron et Rebsamen, la destruction du code du travail à l’horizon, en application des ordres de l’Europe du Capital

Loi travail : Les annonces de François Hollande répondent aux diktats de la Commission Européenne !

La casse du code du travail, du CDI : c’est cela l’Union Européenne qui protège... les patrons

»» http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/lue-fait-pression-...
URL de cet article 30141
  

Guide du Paris rebelle
Ignacio RAMONET, Ramon CHAO
Mot de l’éditeur Organisé par arrondissement - chacun d’eux précédé d’un plan -, ce guide est une invitation à la découverte de personnages célèbres ou anonymes, français ou étrangers, que l’on peut qualifier de rebelles, tant par leur art, leur engagement social ou encore leur choix de vie. Depuis la Révolution française, Paris est la scène des manifestations populaires, des insurrections et des émeutes collectives. Toutes ayant eu un écho universel : la révolution de 1830, celle de 1848, la Commune, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Informer n’est pas une liberté pour la presse, mais un devoir. La liberté de la presse a bien une limite : elle s’arrête exactement là où commence mon droit à une véritable information.

Viktor Dedaj

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.