Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Une enquête « sensible » sur le financement du terrorisme au Royaume-Uni pourrait ne pas être publiée (The Guardian)

Une enquête autorisée par David Cameron sur le financement et le soutien étrangers des groupes jihadistes pourrait ne jamais être publiée, a déclaré le Ministère des Affaires Etrangères britannique.

L’enquête sur le financement de groupes extrémistes opérant au Royaume-Uni fut commandée par l’ancien Premier ministre et est censée se concentrer sur l’Arabie saoudite, désignée à maintes reprises par les dirigeants européens comme source de financement des jihadistes islamistes.

L’enquête a été lancée dans le cadre d’un accord avec les Démocrates Libéraux en échange de leur soutien aux raids aériens britanniques contre l’État islamique en Syrie en décembre 2015.

Tom Brake, le porte-parole des Affaires étrangères des DL, a écrit au Premier ministre pour lui demander de confirmer que l’enquête ne sera pas mise au placard.

The Observer a rapporté en janvier de l’année dernière que l’unité d’analyse de l’extrémisme du Ministère des Affaires Etrangères britannique avait reçue comme directive du Premier Ministre d’enquêter sur le financement à l’étranger de groupes extrémistes au Royaume-Uni, et de montrer les résultats à Theresa May, alors Ministre de l’Intérieur, et à Cameron.

Cependant, 18 mois plus tard, le Ministère des Affaires Etrangères a confirmé que le rapport n’avait pas encore été complété et a déclaré qu’il ne serait pas nécessairement publié, en qualifiant son contenu de « très sensible ».

Une décision serait prise « après l’élection du prochain gouvernement » sur l’avenir de l’enquête, a déclaré un porte-parole du Ministère de l’Intérieur.

Dans sa lettre à May, Brake a écrit : « En tant que Ministre de l’Intérieur à l’époque, votre ministère était particulièrement impliqué dans la rédaction du rapport. Dix-huit mois plus tard, et à la suite de deux horribles attentats terroristes commis par des citoyens nés au Royaume-Uni, ce rapport n’est toujours pas achevé et publié.

« Ce n’est pas un secret que l’Arabie Saoudite, en particulier, fournit des fonds à des centaines de mosquées au Royaume-Uni qui adoptent une interprétation Wahhabiste très dure de l’Islam. C’est souvent dans ces institutions que l’extrémisme britannique prend racine ».

Le contenu du rapport pourrait s’avérer sensible aussi bien sur le plan politique que juridique. L’Arabie saoudite, qui a été une source de financement pour les prédicateurs et les mosquées islamistes fondamentalistes, a reçu la visite de May plus tôt cette année.

En décembre dernier, un rapport divulgué du service de renseignement fédéral de l’Allemagne a accusé plusieurs groupes du Golfe de financer des écoles religieuses et des prédicateurs salafistes radicaux dans les mosquées, le qualifiant de « stratégie d’influence à long terme ».

Le chef des DL, Tim Farron, a déclaré qu’il estimait que le gouvernement n’avait pas respecté l’accord conclu avant le vote sur les attaques aériennes. Le rapport doit être publié lorsqu’il sera complété, a-t-il insisté, malgré le fait que le Ministère des Affaires Etrangères a fait savoir que les informations contenues dans le document étaient sensibles.

« Cette approche à courte vue doit changer. Il est essentiel que ces points de vue extrêmes et radicaux soient confrontés et que ceux qui les financent soient interpellés publiquement », a-t-il déclaré.

« Si les Conservateurs sont sérieux pour arrêter le terrorisme chez nous, ils doivent cesser de tergiverser et rouvrir les enquêtes sur le financement étranger de l’extrémisme violent au Royaume-Uni ».

Jessica Elgot

Traduction "les premiers concernés sont souvent les derniers à savoir" par VD pour le Grand Soir avec probablement toutes les fautes et coquilles habituelles.

»» https://www.theguardian.com/uk-news/2017/may/31/sensitive-uk-terror-fu...
URL de cet article 31955
   
Roberto Saviano. Gomorra. Dans l’empire de la camorra. Gallimard, 2007.
Bernard GENSANE
Il n’est pas inutile, dans le contexte de la crise du capitalisme qui affecte les peuples aujourd’hui, de revenir sur le livre de Roberto Saviano. Napolitain lui-même, Saviano, dont on sait qu’il fait désormais l’objet d’un contrat de mort, a trouvé dans son ouvrage la bonne distance pour parler de la mafia napolitaine. Il l’observe quasiment de l’intérieur pour décrire ses méfaits (je ne reviendrai pas ici sur la violence inouïe des moeurs mafieuses, des impensables tortures corporelles, véritable (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ceux qui se sont sagement limités à ce qui leur paraissait possible n’ont jamais avancé d’un seul pas.

Mikhaïl Bakounine


Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
58 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
117 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.