Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


VENEZUELA : Entretien exceptionnel avec Monsieur l’Ambassadeur - Samedi 26 janvier 2019 - Paris.

Entretien réalisé à Paris - samedi 26 janvier 2019 par Jean-Luc Pujo et Fabrice Fernandez - Ambassade de la République Bolivarienne du Venezuela.

Q1 – L’élection de l’assemblée Nationale – Décembre 2015 (à partir de 4’)

La victoire de l’Opposition – Le MUD (Mesa de la Unidad Democrática) parti de coalition du centre droit à la droite ultralibérale opposé au parti Chaviste le PSUV (Grand pole patriotique Simon Bolivar). La décision des juridictions électorales et l’invalidation de 3 députés – le refus de la décision de justice par le MUD – le blocage politique et institutionnel. Conflit ouvert institutionnel et politique.

Q2 – L’élection d’une Assemblée Nationale Constituante – Juillet 2017 (à partir de 13’)

Les articles 347, 348 et 349 de la Constitution vénézuélienne – L’article 347 affirme : « Le peuple du Venezuela est le dépositaire du pouvoir Constituant originel », et l’article 349 de la Constitution précise : « Les pouvoirs constitués ne peuvent au aucune manière empêcher les décisions de l’Assemblée Nationale Constituante » - Le conflit ouvert entre l’Assemblée nationale constituante et l’Assemblée Nationale.

Q3 – Les élections présidentielles de mai 2018 (à partir de 23’)

Election de Nicolas MADURO avec 67% des suffrages exprimés mais 46 % de votants après le Boycott de l’opposition. La procédure de « prestation de serment » du nouveau Président de la République devant la Cour suprême de Justice, conforme à l’article 232 de la Constitution du Vénézuela, l’Assemblée nationale empêchée.

Q4 – La crise politique – actualité de janvier 2019 (à partir de 32’)

La tentative de coups d’Etat du mardi 22 janvier. – L’autoproclamation du président de l’assemblée nationale comme Président de la République par intérim, le mercredi 23 janvier et soutien des Etats-Unis, des pays de l’Union européenne, de l’OAE et du Groupe de Lima à M. Guaino - Les réactions internationales de soutien au Président Maduro : Bolivie, Cuba, Mexique, Uruguay et Chine, Iran, Russie puis la quasi-totalité des organisations régionales américaines (Pacte des Nations andines – Mercosur - ) puis l’OPEP et la Ligue Arabe.

Délibération du Conseil de Sécurité du samedi 26 janvier 2019. Réaction et rôle du Vatican – Attentat contre le Président Maduro (Aout 2018) – Réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU (26 janvier 2019) – Promotion par le vice président Mike Pence de l’avocat Elliott Abrams (impliqué dans l’Iran-gate et la guerre en Irak) pour gérer le dossier Vénézuélien avec Mike Pompeo.

PARTIES II – SITUATION ECONOMIQUE et SOCIALE ( à partir de 2’)

Elements : Croissance négative (-18%) en 2018, taux de chômage à 7,9 %, inflation record de 800.000 % par an - Venezuela plus importantes réserves pétrolières au Monde - « Vénézuela saoudite » - plus de 10 milliard de Dollar par an - Corruption et exploitation-détournement par les multinationales nord-américaines – nationalisation de la PDVSA compagnie pétrolière en 2002 par Chavez - blocus financier international des Etats-Unis - fermeture des comptes dans les grandes banques Commerzbank AG, Citibank et Bank of China Frankfurt détenant près de 150 milliard d’avoir bloqué – retards dans le règlement des engagements internationaux du Venezuela envers les détenteurs de titres émis par le Venezuela - titres bloqués par EUROCLEAR, société de dépôt et de règlement pour les actions, obligations et fonds d’investissement (Bruxelles) - Cout financier total : près de 789 milliard de Dollar pour l’Etat vénézuélien - création d’une cryptomonnaie, le PETRO – renégocation de la dette avec la Chine ou la Russie –

Q5 - Pouvez-vous Monsieur l’Ambassadeur nous dire quelles sont aujourd’hui les conséquences concrètes du Blocus financiers mené par les Etats-Unis ? Comment le Venezuela tente de contourner ce Blocus ?

Q6 - Quelles alternatives l’Etat vénézuélien a-t-il trouvé pour assurer l’amélioration des populations notamment en termes d’approvisionnement alimentaires ? Comment le Venezuela peut-il endiguer le départ d’une partie de la population qui souffre, mouvement de population qui a été largement médiatisé à l’échelle internationale ?

Q7 - Quels soutiens internationaux avez-vous reçu ? Quel a été notamment le rôle des Nations Unies ? du FMI ? de la Banque mondiale ? de la BIRD ?

*

PARTIES III – Le Venezuela sur la scène internationale (à partir de 24‘ 50’’)

Eléments : Le Venezuela occupe une place à part sur la scène internationale - puissance pétrolière - histoire politique, personnalité de son peuple et de ces dirigeants : Miranda, Bolivar et récemment Chavez – Plan régional : relations fortes avec certains Etats (Cuba, Bolivie, Mexique) et avec certaines organisations régionales – l’ALBA, le Mercosur, l’UNASUR, le SELA, le CELAC, la Communauté andine des Nations - Sur la scène mondiale, relations privilégiées avec la Russie, la Chine, l’Iran - rôle important au sein l’OPEP - relations compliquées avec les Etats-Unis (doctrine Monroe), avec les pays de l’Union Européenne - plan régional, relations complexes avec la Colombie et le Brésil de Bolsonaro - loin d’être isolé, le Venezuela est très présent sur la scène internationale.

Q8 - Pouvez-vous Monsieur l’Ambassadeur nous dire quelles sont aujourd’hui les relations du Venezuela avec l’Union européenne ?

Q9 - Quelles relations le Venezuela entretient avec la France ? Comment recevez-vous les récentes déclarations du Président Emmanuel Macron soutenant l’autoproclamation de M. Guaido ?

Q10 - Quelles relations entretient le Venezuela avec Israël ? Avec l’Inde ? Avec le Japon ? Avec le Vatican ? Le soutien récent de la Turquie de M. Erdogan vous surprend-il ?

Q11 - Quelle place le Venezuela occupe-t-il au sein des Nations Unies ? Comment recevez-vous les récentes déclarations de Mme Bachelet du Comité des droits de l’Homme ?

Q12 - Enfin, pouvez-vous nous préciser quel rôle entend jouer le Venezuela au sein / auprès des BRICS ?

*

CONCLUSION (à partir de 41’)

Q13 - Monsieur l’Ambassadeur, si vous aviez – aujourd’hui - à formuler un vœu personnel pour le Venezuela, quel serait-il ?

___

[Nous tenons à remercier très sincèrement Monsieur l’Ambassadeur pour sa confiance et la qualité de son accueil. Jluc Pujo]

©penserlafrance.fr

Contact : 01.73.64.98.68

politiquejlp@gmail.com

URL de cet article 34468
   
Communication aux lecteurs
PARIS - Rassemblement pour Julian Assange (Acte V)
Samedi 27 avril 2019

Défilé nocturne - 21h - 23h - RDV Métro les Invalides

Sons & Lumières —> Lampes, Torches, Lasers, Tambours, Sifflets

A l’appel de citoyens engagés

"Pas d’extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis"

Un page de ressources sur Julian Assange
https://www.legrandsoir.info/julian-assange-prisonnier-politique-depui...

Même Thème
Code Chavez - CIA contre Venezuela
Eva GOLINGER
Code Chavez présente des documents secrets de la CIA et d’autres organismes des Etats-Unis, obtenus par l’avocate Eva Golinger. Son investigation passionnante révèle le mode opératoire de la CIA pour déstabiliser et renverser un pouvoir trop indépendant. Là où le Chili d’Allende avait été assassiné, le Venezuela de Chavez a réussi à résister. Pourtant, Bush, par l’odeur du pétrole alléché, met le paquet : coup d’Etat militaire en 2002, coup d’Etat économique et sabotage en 2003, campagne (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Il y a beaucoup d’ignorance sur ce qui se passe à Cuba et on ne veut jamais rien leur reconnaître. Si d’autres avaient fait ce que Cuba a fait [pour lutter contre le SIDA], ils seraient admirés par le monde entier."

Peggy McEvoy
représentante de UN-AIDS à Cuba de 1996 à 2001


Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.