RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Venezuela : L’ enjeu des élections législatives, par Édouard Diago.



4 décembre 2005


Les scrutins de l’année 2004 (référendum et élections régionales) avaient démontré l’accroissement du soutien populaire au « processus révolutionnaire » incarné par Chavez, et déclenché une nouvelle vague de revendications du mouvement populaire. S’en est suivie l’ouverture d’un débat national sur la construction du « socialisme du xxie siècle », dans lequel la gauche révolutionnaire défend l’appropriation sociale des moyens de production et la neutralisation de l’appareil d’État, entre autres.

Avec les élections législatives prévues pour le 4 décembre, l’enjeu est de refermer la parenthèse ouverte en 2001, qui avait vu 25 députés élus dans la majorité rejoindre les rangs de l’opposition, réduisant à peau de chagrin la majorité « bolivarienne » à l’Assemblée nationale (86 contre 79). Or la « Constitution bolivarienne » de 1999 prévoit que les lois organiques soient votées par deux tiers des législateurs et par trois cinquièmes lorsqu’il s’agit des lois habilitant le président à légiférer par décret.

De fait, depuis 2001, la majorité « chaviste » est confrontée à une guérilla parlementaire qui s’est dénouée, le plus souvent, en faveur de l’opposition. L’enjeu de ce scrutin est donc de remettre en conformité la représentation parlementaire avec les aspirations du mouvement populaire et d’obtenir deux tiers au moins des sièges. Pour y parvenir, les partis de la coalition majoritaire (MVR, PPT, Podemos et PCV) ont formé une alliance qui couvre l’ensemble du territoire. Côté opposition, c’est la division qui domine : pour masquer une défaite prévisible, certains appellent au boycott, d’autres veulent sauver quelques postes, mais tous convergent dans l’appel à se retrouver dans les églises le 4 décembre. Dieu serait donc le dernier recours d’une opposition en déroute.

Si la victoire des deux tiers était au rendez-vous, le bloc au pouvoir ne pourrait plus se cacher derrière le pouvoir de nuisance de l’opposition parlementaire au moment de traduire, dans les lois, la formidable poussée populaire et révolutionnaire que connaît le Venezuela ces dernières années.

Édouard Diago


- Source : www.lagauche.com/lagauche

- Photo : Juan Carlos Solórzano
www.rnv.gov.ve


Comment Chavez fait reculer le Pentagone, par Philippe Grasset.


Le Vénézuéla avance à grands pas : la misère recule, par Romain Migus.

Venezuela : démocratie participative ou gouvernement comme un autre ? par Gregory Wilpert.

Le Venezuela retire ses capitaux des USA, par Philippe Grasset / dedefensa.org

Discours du Président Hugo Chavez au IVe Sommet des peuples de l’Amérique à Mar del Plata.


Grossier, indécent et creux ... une strychnine mastiquée, ruminée, idéologique, par Franz J.T. Lee.



URL de cet article 2965
  

Même Thème
Les 7 péchés d’Hugo Chavez
Michel COLLON
Pourquoi les Etats-Unis s’opposent-ils à Chavez ? Pour le pétrole, on s’en doute. C’est tout ? Les guerres du pétrole, ils sont habitués à les gagner. Mais au Venezuela, on leur tient tête. Ici, on dit qu’il est possible d’employer l’argent du pétrole de façon intelligente et utile. Pas comme à Dubaï où on construit des hôtels à vingt mille euros la nuit au milieu d’un monde arabe sous-développé. Pas comme au Nigeria où la faim tue alors que ce pays est un des plus gros exportateurs mondiaux. Au Venezuela, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Honte à tous ceux à gauche qui ont tourné le dos à Assange. J’ai vu ce que vous avez fait, bande d’enfoirés.

Daniel Fooks

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.