Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Votre forfait, pour se déclarer

Nous sommes en période préréférendaire. Faut-il le rappeler ? Je me souviens de 2005. Le TCE. Le dernier référendum national, si je ne m’abuse. 15 ans bientôt. Ça méritera une belle fête.

A l’époque, les médias parlaient du contenu du texte. La rue s’était emparé du sujet. On entendait des choses simples : une constitution doit être formulée en langage clair, tenir en quelques pages, être lisible de tous... J’avais acheté, au tabac du quartier, le texte de VGE pour vérifier. Comme moi, beaucoup ont lu sa prose, en ont parlé, ont travaillé le sujet. Des blogs naissaient. Des yeux s’ouvraient. On se rendaient en masse à la ville pour assister aux conférence de Jacques Généreux... Bref, un référendum en bonne et due forme. La puissance publique consultait le peuple. Je dirais, pour plagier un journaliste (1), que l’État, étant neutre, portait en toute confiance cet acte institutionnel au suffrage du peuple, la seule source de la souveraineté (dont l’expression est d’autant plus univoque qu’il s’agit de voter un texte, et non pas d’élire des représentants). Il n’y avait bien que certains chroniqueurs de la radio publique pour oser dire que si les Français répondaient non, ils ne répondraient pas à la question, mais que s’ils répondaient oui, ils auraient bien répondu à la question. On aimerait à nouveau entendre ce genre d’âneries sur nos ondes, ce serait au moins l’occasion de parler de ce qui se trame, la vente d’ADP, qui illustre le continuel versement des biens et services publics du côté du privé, afin de sauver la manne des très riches.

Certains diront que l’on ne sait même pas si le référendum va avoir lieu. Cela ne doit pas nous décourager. Il y a beaucoup plus décourageant, par exemple, se laisser aller à penser que les élections peuvent être truquées. Ce serait proprement insupportable. On ne peut pas instiller le doute dans l’esprit des gens, à soutenir que le ministère de l’Intérieur fait ce qu’il veut des chiffres si l’on n’a pas moyen de vérifier la centralisation des données (2). Donc, faisons comme si nous étions dans un état de droit, voire même : faisons confiance à nos représentants. Certes, le gouvernement ne met pas du sien dans la consultation du peuple. Remplir le formulaire est ardu. Savoir en direct le nombre de signataire n’est pas permis. Peu de publicité est faite à l’organisation du référendum. Mais sur ce dernier point, je crois qu’on peut collectivement agir.

Je suis passé à l’action cet été. Oh, pas grand-chose, juste un geste à portée de main, par la grâce de mon portable et de son forfait illimité. Après avoir alerté tous mes contacts, donc être assez vite tombé en rade, l’idée m’a traversé de composer un numéro au hasard, et d’envoyer à un(e) inconnu(e) l’invitation à soutenir le projet. Un, deux, cinq, dix. Par jour. J’ai envoyé pas mal de sms à des quidams, comme on lance une bouteille à la mer. Une sorte de lancer de bouteilles à la chaîne.

Oui, cher lecteur, c’était moi, l’auteur du sms qui se terminait par : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1 Faire passer, merci.

Puis, assez vite, je me suis rendu compte que, à moi tout seul, je n’y arriverais pas. Mais que si tous les lecteurs du Grand Soir se mettaient à jouer ce jeu amusant et gratuit, peut-être qu’une énergie accrue irait, par on ne sait quelle voie, augmenter le nombre des signataires. Suffit de penser que peut-être, à l’autre bout de ce fil de vie, se trouve un homme influent, un conseiller du prince, un préfet, un procureur, voire l’illustre bhl lui-même, qui, à n’en pas douter, seront tous favorables à ce que le peuple fasse valoir son droit à disposer de lui-même.

1 Romaric Godin à 34 min : https://www.youtube.com/watch?v=0PyVoYUadxM
2 https://www.youtube.com/watch?v=n9HMk_4ATgY&feature=youtu.be

URL de cet article 35288
   
Interventions (1000 articles).
Noam CHOMSKY
à l’occasion de la sortie de "Interventions", Sonali Kolhatkar interview Noam Chomsky. Depuis 2002 le New York Times Syndicate distribue des articles du fameux universitaire Noam Chomsky, spécialiste des affaires étrangères. Le New York Times Syndicate fait partie de la même entreprise que le New York Times. Bien que beaucoup de lecteurs partout dans le monde peuvent lire des articles de Chomsky, le New York Times n’en a jamais publié un seul. Quelques journaux régionaux aux Etats-Unis (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

(...) quelqu’un a dit il y a vingt ans : "vous pouvez croire tout ce qu’on raconte sur cet homme, sauf qu’il est mort".

(...) Ce lieu sera pour toujours un témoignage de lutte, un appel à l’humanisme. Il sera aussi un hommage permanent à une génération qui voulait transformer le monde, et à l’esprit rebelle et inventif d’un artiste qui contribua à forger cette génération et en même temps en est un de ses symboles les plus authentiques.

Les années 60 étaient bien plus qu’une période dans un siècle qui touche à sa fin. Avant toute chose, elles ont été une attitude face à la vie qui a profondément influencé la culture, la société et la politique, et a qui a traversé toutes les frontières. Un élan novateur s’est levé, victorieux, pour submerger toute la décennie, mais il était né bien avant cette époque et ne s’est pas arrêté depuis. (...)

Avec une animosité obstinée, certains dénigrent encore cette époque - ceux qui savent que pour tuer l’histoire, il faut d’abord lui arracher le moment le plus lumineux et le plus prometteur. C’est ainsi que sont les choses, et c’est ainsi qu’elles ont toujours été : pour ou contre les années 60.

Ricardo Alarcon,
président de l’Assemblée Nationale de Cuba
Allocution lors de l’inauguration de la statue de John Lennon à la Havane, Décembre 2000


Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
40 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
54 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.