RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : Mohamed EL BACHIR

Responsabilité de protéger ! Á une exception près, le peuple palestinien

Mohamed EL BACHIR
« Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde. » (1) Il ouvre le livre à la page 106, jette un coup d’œil sur le titre du chapitre et commence la lecture. Allo, bonjour madame, Je n'ai pas de téléphone portable, c'est pour cela que je téléphone sur le ''fixe'' pour parler à M. Bernard Kouchner. Bonjour Monsieur, Bernard Kouchner vient juste de sortir pour aller à l'aéroport : direction Gaza pour apporter un sac de riz. Après la Somalie...la Yougoslavie...l'Irak... la Syrie... la Libye, la responsabilité de protéger est toujours la ligne directrice du médecin du monde et des Etats occidentaux pour défendre le Bien. Interloqué, celui qui utilise encore le téléphone arabe l'interroge : Mais protéger qui ? La population palestinienne de Gaza, des descendants d'habitants de Haïfa, Tibériade, Beït Shéan, Safed, Jaffa... Acre ... Deir Yassine est le symbole de cette grande catastrophe. La Nakba, pour le peuple palestinien. Deux millions sont concentrés dans une prison à ciel (...) Lire la suite »

Dénoncer l’antisémitisme et combattre le sionisme politique

Mohamed EL BACHIR
« Nous aussi, nous aimons la vie quand nous en avons les moyens. Nous dansons entre deux martyrs et pour le lilas entre eux, nous dressons un minaret ou un palmier. » (1) L'Etat français sous tutelle du sionisme Le 20 février 2019, lors du 34° dîner organisé par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), le chef de l’État français, Emmanuel Macron s’est engagé à intégrer dans les textes de référence une nouvelle « définition de l’antisémitisme élargie à l’antisionisme » (2) tout en affirmant que : « l’antisionisme est une des formes modernes de l’antisémitisme ». (2) Un an avant, le 7 mars 2018, dans les mêmes circonstances, Macron avait déjà souligné l’engagement de l’Etat français contre l’antisémitisme non sans déclarer que : « la sécurité de notre allié israélien est une priorité absolue, elle n’est pas négociable, je le répète ici clairement avec la plus grande fermeté. »(3) Au 37° dîner, c'est le premier ministre Jean Castex qui, au nom du Président retenu à Bruxelles, engagea l'Etat (...) Lire la suite »

Résistance contre une Entité au-dessus des lois

Mohamed EL BACHIR
Les Etats-unis et l’Etat israélien ne sont pas dans le système international, ils sont au-dessus. Surplombant les nations, ils sont prêts à être les porteurs de la Loi. (1) Avant propos Seul le peuple palestinien, dont la terre est colonisée, est habilité à décider de ce que représente pour lui le Hamas. L'histoire est riche d'exemples où résistant aux yeux de l'un, il est jugé terroriste aux yeux de l'autre. L'autre est la force qui possède le pouvoir et l'exerce en toute impunité. C'est la cas de l'Etat colonisateur de la Palestine. Déplorer les victimes civiles, toutes nationalités confondues, toutes confessions confondues relève de l'appartenance à une humanité. Et, sur ce point, les dirigeants occidentaux n'ont pas de leçon à donner à l'humanité. Le 7 octobre 2023, malgré tous les moyens militaires et les capacités de renseignement que possède l’État d’Israël, ce dernier semble avoir été surpris par l'intervention armée du Hamas. Et pourtant l'Etat égyptien, allié, avait averti qu'une attaque armée (...) Lire la suite »

De nouveau, le peuple palestinien au devant de la scène

Mohamed EL BACHIR

« Sans nom de famille - je suis mon prénom
« Patient infiniment » dans un pays où tous
Vivent sur les braises de la Colère » (1)

Vers la naissance d’un Front de libération nationale palestinien ? A ceux qui dissertent sur les droits de l'homme et sur la justice, il est devenu nécessaire de leur rappeler que de tels droits exigent au préalable le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Un principe sans lequel point d’existence. C’est le cas du peuple palestinien. Un peuple réduit à vivre dans une petite portion de sa terre ancestrale tel un locataire en attente d'être expulsé sinon dans une prison à ciel ouvert, devenue un enfer. Je n'ose écrire camp de concentration pour qu’on ne m'accuse pas d'insulter la mémoire de celles et ceux qui sont morts dans les camps nazis. Aux experts en tout, je précise que le droit d'un peuple à disposer de lui-même signifie le pouvoir de vivre et écrire sa propre histoire avec ses qualités et ses défauts. Et que toute ingérence extérieure qui s'introduit dans l'écriture de son histoire s'appelle, colonialisme, apartheid, impérialisme. Les mêmes philosophes, géopoliticiens et dirigeants qui ont (...) Lire la suite »

Sous le manteau humanitaire, un génocide à Gaza

Mohamed EL BACHIR
“Le gendarme du monde ignore le monde, et ne veut connaître d’autre échelle de valeurs que la sienne. Cela se paie. ” (1) Une métaphore pour décrire un monde obscur Il était une fois une secte constituée de sorciers dont la volonté de soigner et de prédire l’avenir était sans faille. Son souhait ? Veiller au bien-être de la population humaine et de diriger son devenir. Un souhait qui lui permet de légitimer sa volonté d’asseoir et de consolider sa domination. Mais un souhait et une volonté aux conséquences contradictoires. Aussi, la secte s’est entourée de serviteurs, experts en tout, capables de déverser quotidiennement un flot de paroles où baigne le faux en prenant l’apparence du vrai. Le résultat est simple : point de contradiction ! Tout est une question de gestion démocratique mais encore faut-il que les peuplades obéissent aux sorciers. A cette fin et volonté de domination oblige, les sorciers créèrent de multiples fléaux. Entres autres, la peste. Ce qui entraîna la secte à favoriser les éleveurs (...) Lire la suite »

Résistance contre une Entité au-dessus des lois

Mohamed EL BACHIR

« Les Etats-unis et l’Etat israélien ne sont pas dans le système internationale, ils sont au-dessus. Surplombant les nations, ils sont prêts à être les porteurs de la Loi. » (1)

Avant propos Seul le peuple palestinien dont la terre est colonisée est habilité à décider de ce que représente pour lui le Hamas. L'histoire est riche d'exemples où résistant aux yeux de l'un, il est jugé terroriste aux yeux de l'autre. L'autre est la force qui possède le pouvoir et l'exerce en toute impunité. C'est la cas de l'Etat colonisateur de la Palestine. Déplorer les victimes civiles, toutes nationalités confondues, toutes confessions confondues relève de l'appartenance à une humanité. Et sur ce point les dirigeants occidentaux n'ont pas de leçon à donner à l'humanité. Le 7 octobre 2023, malgré tous les moyens militaires et les capacités de renseignement que possède l’État d’Israël, ce dernier semble avoir été surpris par l'intervention armée du Hamas. Et pourtant l'Etat égyptien, allié, avait averti qu'une attaque armée de la résistance palestinienne était à l'ordre du jour. Comme le souligne, en des termes sans équivoque, un responsable égyptien des renseignements généraux:nous les avons prévenus (...) Lire la suite »

Le ‘’Camp du bien’’ prépare la Troisième Guerre mondiale

Mohamed EL BACHIR
Avant propos Pour clore le sommet de Alliance de l’Atlantique Nord, le 30 juin 2022 à Madrid, le président français Emmanuel Macron a tenu une conférence de presse où il a validé la vision stratégique des Etats-Unis définie le 25 mai 2022 par le secrétaire d'Etat Anthony Blinken à l'université Georgetown (1). Tout en dénonçant la Russie pour cause de « retour de la guerre en Europe », Macron semble ignorer qu'en 1999, l'OTAN et sans l'aval de l'ONU a mené une guerre contre un Etat souverain, la Yougoslavie. Un oubli qui lui permet d'affirmer sans sourciller que la France, ses alliés, ses partenaires européens n'ont qu'un camp : celui de la paix, de la démocratie et du respect du droit international.(2) Par alliés, entendre Etats-unis et puissance occupante de la Palestine. Après l'axe du mal de George Bush, place au ''Camp du bien'' d'Emmanuel Macron...La paix ?...Le respect du Droit international ? Et le terrorisme Il est facile de démontrer le contraire de ce qu'affirme Macron. Il suffit de faire (...) Lire la suite »

Une France démocratiquement déboussolée

Mohamed EL BACHIR
« L'impuissance avérée de nos élus à traduire en actions leurs bonnes intentions a beau se compenser par une intempérance législative accrue, l'action s'estompe derrière l'acteur, catapulté par contrecoup au premier plan et qui, lui, meuble, l'écran. » (1) Un Hémicycle : théâtre d'ombre ? Au second tour de l'élection présidentielle, 28,01% des électeurs n'ont pas voté. Le mot d'ordre principal lancé par les partis dits républicains : pas une seule voix pour la représentante de l'extrême droite, c'est à dire le Rassemblement national. Emmanuel Macron a obtenu 18 768 639 voix, soit 58,55 % des suffrages exprimés (27,85% au premier tour). Marine Le Pen a obtenu 13 288 686 voix, soit 41,45 % des suffrages exprimés (23,15% au premier tour). Commentateurs, experts en politique et responsables politiques ''républicains'' peuvent respirer : le 22 avril 2022, la République a été sauvée. Le pire a été évité ! Emmanuel Macron est de nouveau Président de « la France des nomades heureux et la France des (...) Lire la suite »

Face à une tempête mondiale, sortir de l’impasse d’Oslo

Mohamed EL BACHIR
Face à une tempête mondiale, sortir de l'impasse d'Oslo A la mémoire de la journaliste palestinienne, Shireen Abu Akleh, tuée de sang froid par un soldat sioniste. Cela ne fait plus aucun doute, la guerre que la Russie mène en Ukraine a un double objectif. Le premier est de contenir le monde occidental avec sa branche armée, l'OTAN, loin de l'Ukraine et de l'Eurasie. Le second est d'ouvrir un nouvel espace politique à l'échelle mondiale pour un nouveau modèle de coopération économique, échappant à la main mise du FMI et de la Banque Mondiale. C'est à dire aux Etats-Unis. Cette confrontation, en apparence, limitée dans l'espace, s'ajoute à deux autres points de confrontation géostratégiques. Pour le moment, encore sous forme de guerre froide. Une deuxième guerre froide dont l'intensité est mesurée par deux faits : le bombardement symbolique de Kiev pendant la visite du Secrétaire général de l'ONU, António Guterres et le survol de la mer du Japon par des bombardiers russes et chinois durant la visite (...) Lire la suite »

Et le peuple palestinien, le peuple yéménite...?

Mohamed EL BACHIR
« Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. » La Fontaine : les animaux malades de la peste. Fables) Deux poids, deux mesures Huitième jour de guerre en Ukraine. Du matin au soir et à tout moment, on est informé sur la situation que vit la population ukrainienne. Mais nul besoin d'information pour savoir que, sous les bombes, les conditions de vie d'une population, sans oublier les enfants, sont tout simplement atroces. Le soutien unanime des populations européennes avec, à leurs têtes, les Etats occidentaux, Etats-Unis compris, ne peut-être qu'applaudi, si j'ose dire. Cette unanimité m'a réconforté et au début de la guerre, j'ai pensé qu'elle allait m'aider à dormir tranquille. Que nenni ! Depuis le premier jour de la guerre en Ukraine, la nuit, je fais des cauchemars. Dans mon premier cauchemar apparaît un peuple vivant sous les bombes dans une prison à ciel ouvert. Des êtres humains venant d'ailleurs exproprient sa terre, occupent ses (...) Lire la suite »
10 
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40