Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Areva et la France à fric.

La multinationale Areva est leader mondial de l’énergie nucléaire. Areva est implantée au Niger, depuis près de quarante ans.

Que fait Areva au Niger ?

Cela fait presque 40 ans que cette multinationale exploite les matières première de ce pays.
Effectivement, Areva extrait de l’uranium, au Niger.
Deux sites d’extraction d’uranium sont implantés dans ce pays.
Un site à Arlit et un autre site à Akokan, situé dans le nord désertique du pays.
Un troisièmes site d’extraction d’uranium est prévu pour 2014.
Ce troisième site sera localisé à Imouraren.
Ce site d’extraction d’uranium, situé à Imouraren, va s’étendre sur près de 200 km2.
L’objectif est d’exploiter 15.000 t d"uranium par an, et ceci sur 35 ans.
Avec ce site industriel, le Niger deviendrait le deuxième producteur mondial d’uranium.

Pour l’impérialisme français, l’uranium est évidemment vital pour son hégémonie.
L’enrichissement d’uranium est une des étapes pour la fabrication des bombes.
Les centrales nucléaires de la France fonctionnent, en partie, grâce à l’enrichissement d’uranium.

Quelle conséquences ?

Les ONG ont pointé du doigt le fait que les populations sont expropriées de leurs surfaces de vie. Un «  périmètre sanitaire » couvrira une surface de 450 kilomètres. Ce périmètre sera inaccessible aux nomades et à leurs animaux. Et cela sans compensation.

Un puits a pompe solaire, devrait être mis en place. L’eau est une ressource rare dans la région. C’est une nappe fossile, qui se renouvelle à un rythme millénaire.
Ce puits va donc provoquer un assèchement rapide et s’ajouter à des difficultés existantes déjà excessives. Le site d’imouraren représente un investissement de 2 milliards d’euro.

Le groupe Areva a un carnet de commandes estimé à 45,6 milliards d’euro. Son chiffre d’affaires s’élève à 4,8 milliards d’euro.
Areva détient plusieurs actionnaires :
- le commissariat a l’énergie atomique et aux énergies alternatives, actionnaire à 73.03%
- l’Etat français à 10.17%
- KIA à 4,82%
- Caisse des Dépôts et Consignations a 3.32%
- EDF à 2.24%
- FRA épargne à 0.26%
- CALYON à 0.95%

Le président du directoire d’Areva, Luc Oursel, présente un salaire de plus de 5 millions d’euro par an. Soit environ 495.000 euro par mois ! Ses avantages en nature, sont estimés à 3640 euros !

Et dans le même temps, au Niger, les enfants meurent. En ce moment, près de 400.000 enfants risquent de mourir de faim. Beaucoup d’enfants souffrent de carences micro-nutritionnelles et de troubles, dû au manque d’iode. Cela augmente la mortalité infantile déjà trop élevé. Sur 1000 naissances, il y a 125 décès ! Pour les autres enfants, l’éducation reste très mauvaise.Il n’y a quasiment pas d’école.
Les écoles qui existent n’ont pas d’installations sanitaires (ce qui provoque des maladies), pas de ventilation, pas de lumières.

Pour créer des sites industriels, l’impérialisme est ultra rapide, mais pour construire des écoles…..

Les filles ne vont quasiment pas à l’école. Beaucoup de petites filles sont livrées a la prostitutions. La misère des familles, poussent parfois a l’infanticide.

S’il y avait une réel redistributions des richesse...

Plus de 60% de la population du Niger est touchée par la famine. L’eau potable reste rare et il n’y a pas de système d’assainissement.

Le gouvernement français nous présente ses extractions d’uranium avec un objectif économique. C’est celui du bénéfice mutuel.

Mais les conditions d’existence du peuple du Niger ne reflète pas du tout cela. L’impérialisme ne connait pas ce que veulent dire ces mots. La France est un pays rentier, agissant sur un pays débiteur. Un capitalisme monopoliste, agissant comme un pays usurier. Le prolongement du titre du livre du MEDEF «  besoin d’aire »

Areva est implantée dans un pays depuis quarante ans et qui reste un des plus pauvres du monde.

URL de cet article 18682
   
Roger Faligot. La rose et l’edelweiss. Ces ados qui combattaient le nazisme, 1933-1945. Paris : La Découverte, 2009.
Bernard GENSANE
Les guerres exacerbent, révèlent. La Deuxième Guerre mondiale fut, à bien des égards, un ensemble de guerres civiles. Les guerres civiles exacerbent et révèlent atrocement. Ceux qui militent, qui défendent des causes, tombent toujours du côté où ils penchent. Ainsi, le 11 novembre 1940, des lycées parisiens font le coup de poing avec des jeunes fascistes et saccagent les locaux de leur mouvement, Jeune Front et la Garde française. Quelques mois plus tôt, les nervis de Jeune Front avaient détruit les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

En révélant au public comment les institutions fonctionnent réellement, pour la première fois nous pouvons vraiment comprendre, en partie, notre civilisation.

Julian Assange


Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
22 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.