RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

C’est le jour de l’Aïd... que Saddam Hussein a été pendu.

Samedi 30 décembre 2006.


C’est le jour de l’Aïd... Ce jour du sacrifice du mouton qui existe dans le judaïsme et que les chrétiens ont repris dans la figure du christ. Avoir choisi ce jour là pour exécuter Saddam Hussein est une provocation de plus pour le monde musulman, et c’est à tous les musulmans de France et du monde que je pense en ce moment, eux qui ne peuvent que ressentir l’outrage faite à l’indépendance de L’irak.


Il ne suffit pas de s’opposer à la peine de mort, il faut analyser politiquement cet acte et ses conséquences.

Une telle exécution a un sens politique :

D’abord faire bien comprendre que qui s’oppose à Bush et plus généralement à ses alliés occidentaux sera détruit. Le message vise tout autant le hamas,les palestiniens, l’Iran que le peuple irakien...

Cacher la complicité se ces mêmes Etats-Unis et occidentaux dans les actes criminels de Saddam Hussein. On l’a jugé pour le massacre d’un population chiite, mais l’execution a permis de ne pas lever le voile sur tout ce qui a été fait pour s’attirer les bonnes graces des occidentaux comme la guerre contre l’Iran.

Enfin il s’agit d’entrainer la haine, les divisions, les massacres entre musulmans et plus généralement l’impérialisme montre que désormais il adopte la stratégie du chaos, les alliances à géométrie variable, les amitiés sont fluctuantes seuls les intérêts sont stables.


Nous sommes dans un monde abominable et il faut en tirer la leçon. Croyez-vous que de tels monstres nous laisseront transformer leur monde dans la quiétude ? Non, dès qu’ils nous craindront ils agiront avec nous comme avec les peuples de ce tiers monde, ceux du Moyen-orient et pas seulement.

Il n’y a qu’une réponse, le respect des souverainetés et la recherche de l’unité entre les opprimés.

Tous les pays de la planète dénoncent ce jour malheureux, la Russie, l’Inde entre autres. La réaction des hommes politiques français paraît faible, se contenter de dénoncer la peine de mort n’est pas suffisant, il faut bien mesurer la fascisation de l’impérialisme.

Danielle Bleitrach, sociiologue.



La peine de mort contre Saddam Hussein, pierre angulaire de la haine, Danilo Zolo. + Jean Bricmont.

Irak : Sauvons le tyran, par Tommaso De Francesco.




URL de cet article 4545
  

Même Auteur
Cuba, Fidel et le Che - ou l’aventure du socialisme
Danielle BLEITRACH, Jacques-François BONALDI
Voilà notre livre, il est enfin sorti de l’imprimerie, tout chaud comme un petit pain… Il faut que je vous explique de quoi il s’agit, comment se le procurer s’il vous intéresse et comment organiser des débats autour si bien sûr vous êtes en mesure de le faire… Danielle Bleitrach D’abord sachez que ce livre inaugure une collection du temps des cerises, collection qui portera le nom "aventure du socialisme" Je reviendrai sur cette idée du socialisme comme aventure. L’idée donc du livre (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Chaque fois que nous sommes témoins d’une injustice et que nous n’agissons pas, nous entraînons notre caractère à être passif en sa présence et nous finissons par perdre toute capacité de nous défendre et de défendre ceux que nous aimons. Dans une économie moderne, il est impossible de s’isoler de l’injustice."

Julian Assange - Wikileaks

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.