Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Ça ne peut pas durer...

Voila un mois que nos gardiens de prison sont en grève. Un mois que des milliers de prisonniers sont privés de douche. Qu’ils ne reçoivent qu’un repas par jour. Qu’ils sont cantonnés continuellement dans leurs cellules jusqu’à dix pour quelques mètres carrés. Que des centaines de malades incarcérés sont privés de soins adéquats. Que des émeutes éclatent. Que le gouvernement semble impuissant. Déjà un mort en aile psychiatrique. Du sang jusqu’au plafond. Un mois.

Ça ne peut pas durer.

Voila deux ans que d’anciens néo-nazis sont rentrés au gouvernement. Deux ans que Charles Michel pactise avec ceux qu’il qualifiait autrefois de "racistes". Deux ans qu’ils distillent leur propagande fascisante dans les plus hautes sphères de l’Etat. Deux ans qu’ils contrôlent la police. La sûreté de l’Etat. Les finances. La lutte contre la fraude fiscale. La lutte contre la pauvreté. L’égalité des chances. L’immigration. La politique des grandes villes. Deux ans qu’ils n’ont montré qu’incompétence dans tous ces secteurs. Incivisme. Attentats. Grèves. Fraudes. Misère. Discriminations. Racisme. Capitale à l’abandon. Deux ans que l’extrême-droite mène le pays au bord du gouffre. Deux ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila dix ans que le nombre de sans-abris explose. Doublé en dix ans à Bruxelles qu’il a, ce nombre. Dix ans que l’on ne s’émeut plus des malheureux dormant sur le pavé à chaque coin de ses rues. Que le nombre de morts dans nos rues ne fait qu’augmenter. De froid. De faim. Seuls. Avec une Cara Pils pour seule consolation. Dix ans que les huissiers expulsent à tours de bras avec la force de la loi. Que l’extrême misère s’étend. Dix ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila quinze ans que la haine s’étale publiquement sans complexe. Racisme. Homophobie. Haine des Roms. Appels aux meurtres. Menaces. Volontés de génocides. Hommages à des collaborateurs du régime nazi. Dans tous les médias. Des anonymes jusqu’à des ministres. Quinze ans que des assassinats et tortures racistes sont perpétrés. Que des homosexuels sont agressés, parfois même par les forces de police. Que les roms sont traités par l’Etat comme des animaux. Que le patronat étale ses pratiques discriminatoires raciales. Que le parquet s’en moque. Quinze ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila vingt ans que notre pays est secoué de scandales fiscaux. Vingt-ans que le travail n’est que survivance. Plus personne n’en doute. KB-Lux. Amnisties fiscales. Lux-Leaks. Panama Papers. Toute une classe supérieure vit sur le sang des classes inférieures. Cumul d’allocations à des rentes exorbitantes. Primauté du consommateur sur le travailleur. Spoliation des revenus du travail. Explosion des revenus des patrimoines. Asile aux rentiers français fuyant leur ISF. Uccle. Néchin. L’emploi n’est plus qu’une vue de l’esprit. Le pays ne compte plus que 2,7 millions de travailleurs déclarés. Seuls à financer tout l’édifice. Vivant parfois dans des conditions misérables. Vingt ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila trente ans qu’on nous promet une sortie du nucléaire. Qu’on en connaît le danger. Que des bombes atomiques américaines sont stockées illégalement dans notre pays. Que nos centrales nucléaires se fissurent. Qu’on distribue des pastilles d’iode, au cas où. Trente ans qu’on ne fait rien. Qu’aucun plan de cette sortie promise n’est mis en oeuvre. Trente ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila quarante ans que nos politiques et technocrates ne font plus illusion. Corruption. Oligarchie. Charges héréditaires. Conflits d’intérêts. Ca parle au nom des travailleurs. Parfois au nom des pauvres. Ca ne les connaît que de nom. Cela ne nous étonne plus. Charleroi. Agusta. Valises suisses. Le Botanique. Kubla. De Decker. Quarante ans. Que l’Etat se désagrège sous les coups de boutoir linguistiques. Que des pans entiers de l’armée et de la police s’autonomisent. Que les tueurs du Brabant et Patrick Hamers sentent le souffre. Quarante ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila deux siècles que le pays vit sur le sang du monde. Qu’il proclame sa fierté de ses crimes contre l’humanité au Congo. Du fouet. Des mains coupées. Des massacres. Des assassinats. De Lumumba. Que l’exploitation se pare des oripeaux de coopération. Que nous créons et vivons de l’endettement des pauvres. Que nous formons et rémunérons les dictateurs. Que notre micro-pays est un des premiers exportateurs d’armes au monde. Qu’Anvers charrie les diamants du sang. Deux siècles.

Ça ne peut pas durer...

Et, pourtant, ça dure...

Belgique, Bruxelles-ville, mai 2016.

»» http://www.wikimedecine.fr/Ca_ne_peut_pas_durer
URL de cet article 30395
   
PALESTINE
Noam CHOMSKY, Ilan PAPPE
La question palestinienne est représentative de ce qui ne tourne pas rond dans le monde. Le rôle des États occidentaux et l’accord tacite de diverses institutions en font un cas très particulier de la politique actuelle. Les trois dernières offensives militaires d’envergure menées par Israël contre Gaza, entre 2008 et 2014, ont fait des milliers de morts du côté palestinien et donné lieu à de nouvelles expropriations de terres en Cisjordanie. Ces guerres de conquête israélienne ont ravivé, chez les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si j’étais le président, je pourrais arrêter le terrorisme contre les Etats-Unis en quelques jours. Définitivement. D’abord je demanderais pardon - très publiquement et très sincèrement - à tous les veuves et orphelins, les victimes de tortures et les pauvres, et les millions et millions d’autres victimes de l’Impérialisme Américain. Puis j’annoncerais la fin des interventions des Etats-Unis à travers le monde et j’informerais Israël qu’il n’est plus le 51ème Etat de l’Union mais - bizarrement - un pays étranger. Je réduirais alors le budget militaire d’au moins 90% et consacrerais les économies réalisées à indemniser nos victimes et à réparer les dégâts provoqués par nos bombardements. Il y aurait suffisamment d’argent. Savez-vous à combien s’élève le budget militaire pour une année ? Une seule année. A plus de 20.000 dollars par heure depuis la naissance de Jésus Christ.

Voilà ce que je ferais au cours de mes trois premiers jours à la Maison Blanche.

Le quatrième jour, je serais assassiné.

William Blum


Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
58 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.