Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Ça ne peut pas durer...

Voila un mois que nos gardiens de prison sont en grève. Un mois que des milliers de prisonniers sont privés de douche. Qu’ils ne reçoivent qu’un repas par jour. Qu’ils sont cantonnés continuellement dans leurs cellules jusqu’à dix pour quelques mètres carrés. Que des centaines de malades incarcérés sont privés de soins adéquats. Que des émeutes éclatent. Que le gouvernement semble impuissant. Déjà un mort en aile psychiatrique. Du sang jusqu’au plafond. Un mois.

Ça ne peut pas durer.

Voila deux ans que d’anciens néo-nazis sont rentrés au gouvernement. Deux ans que Charles Michel pactise avec ceux qu’il qualifiait autrefois de "racistes". Deux ans qu’ils distillent leur propagande fascisante dans les plus hautes sphères de l’Etat. Deux ans qu’ils contrôlent la police. La sûreté de l’Etat. Les finances. La lutte contre la fraude fiscale. La lutte contre la pauvreté. L’égalité des chances. L’immigration. La politique des grandes villes. Deux ans qu’ils n’ont montré qu’incompétence dans tous ces secteurs. Incivisme. Attentats. Grèves. Fraudes. Misère. Discriminations. Racisme. Capitale à l’abandon. Deux ans que l’extrême-droite mène le pays au bord du gouffre. Deux ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila dix ans que le nombre de sans-abris explose. Doublé en dix ans à Bruxelles qu’il a, ce nombre. Dix ans que l’on ne s’émeut plus des malheureux dormant sur le pavé à chaque coin de ses rues. Que le nombre de morts dans nos rues ne fait qu’augmenter. De froid. De faim. Seuls. Avec une Cara Pils pour seule consolation. Dix ans que les huissiers expulsent à tours de bras avec la force de la loi. Que l’extrême misère s’étend. Dix ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila quinze ans que la haine s’étale publiquement sans complexe. Racisme. Homophobie. Haine des Roms. Appels aux meurtres. Menaces. Volontés de génocides. Hommages à des collaborateurs du régime nazi. Dans tous les médias. Des anonymes jusqu’à des ministres. Quinze ans que des assassinats et tortures racistes sont perpétrés. Que des homosexuels sont agressés, parfois même par les forces de police. Que les roms sont traités par l’Etat comme des animaux. Que le patronat étale ses pratiques discriminatoires raciales. Que le parquet s’en moque. Quinze ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila vingt ans que notre pays est secoué de scandales fiscaux. Vingt-ans que le travail n’est que survivance. Plus personne n’en doute. KB-Lux. Amnisties fiscales. Lux-Leaks. Panama Papers. Toute une classe supérieure vit sur le sang des classes inférieures. Cumul d’allocations à des rentes exorbitantes. Primauté du consommateur sur le travailleur. Spoliation des revenus du travail. Explosion des revenus des patrimoines. Asile aux rentiers français fuyant leur ISF. Uccle. Néchin. L’emploi n’est plus qu’une vue de l’esprit. Le pays ne compte plus que 2,7 millions de travailleurs déclarés. Seuls à financer tout l’édifice. Vivant parfois dans des conditions misérables. Vingt ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila trente ans qu’on nous promet une sortie du nucléaire. Qu’on en connaît le danger. Que des bombes atomiques américaines sont stockées illégalement dans notre pays. Que nos centrales nucléaires se fissurent. Qu’on distribue des pastilles d’iode, au cas où. Trente ans qu’on ne fait rien. Qu’aucun plan de cette sortie promise n’est mis en oeuvre. Trente ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila quarante ans que nos politiques et technocrates ne font plus illusion. Corruption. Oligarchie. Charges héréditaires. Conflits d’intérêts. Ca parle au nom des travailleurs. Parfois au nom des pauvres. Ca ne les connaît que de nom. Cela ne nous étonne plus. Charleroi. Agusta. Valises suisses. Le Botanique. Kubla. De Decker. Quarante ans. Que l’Etat se désagrège sous les coups de boutoir linguistiques. Que des pans entiers de l’armée et de la police s’autonomisent. Que les tueurs du Brabant et Patrick Hamers sentent le souffre. Quarante ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila deux siècles que le pays vit sur le sang du monde. Qu’il proclame sa fierté de ses crimes contre l’humanité au Congo. Du fouet. Des mains coupées. Des massacres. Des assassinats. De Lumumba. Que l’exploitation se pare des oripeaux de coopération. Que nous créons et vivons de l’endettement des pauvres. Que nous formons et rémunérons les dictateurs. Que notre micro-pays est un des premiers exportateurs d’armes au monde. Qu’Anvers charrie les diamants du sang. Deux siècles.

Ça ne peut pas durer...

Et, pourtant, ça dure...

Belgique, Bruxelles-ville, mai 2016.

»» http://www.wikimedecine.fr/Ca_ne_peut_pas_durer
URL de cet article 30395
   
Communication aux lecteurs
Libérez Assange avant qu’il ne soit trop tard

Julian Assange est un citoyen australien qui a été détenu "arbitrairement" pendant plus de 6,5 ans et qui plus récemment a subi à ce jour plus de 231 jours de torture sous la forme d’un isolement continu. Privé de soleil, de contact avec le monde extérieur et de soins de santé adéquats. Le 5 février 2016, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a déterminé que la "détention arbitraire" de Julian Assange devait cesser et que M. Assange devait avoir droit à une indemnisation".

Lire la suite : https://www.legrandsoir.info/liberez-assange-avant-qu-il-ne-soit-trop-...


Vous avez une minute ?

CUBA OU L’INTELLIGENCE POLITIQUE - Réponses à un président des États-Unis (Livre format PDF)
Jacques-François BONALDI
365 JOURS APRÈS Aujourd’hui 22 mars 2017, voilà un an jour pour jour que Barack Obama entrait de son pas caractéristique sur la scène du Grand Théâtre de La Havane pour une première : un président étasunien s’adressant en direct et en personne au peuple cubain. Trois cent soixante-cinq jours après, que reste-t-il de ce qui était le clou de sa visite de deux jours et demi à La Havane ? Pas grand-chose, je le crains… Les événements se déroulent maintenant si vite et tant de choses se sont passées depuis – (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’écart gigantesque entre ce que les dirigeants des Etats-Unis font dans le monde et ce que les habitants des Etats-Unis croient qu’ils font est une des grandes réussites de propagande de la mythologie politique dominante.

Michael Parenti


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
39 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
118 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.