RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Ça ne peut pas durer...

Voila un mois que nos gardiens de prison sont en grève. Un mois que des milliers de prisonniers sont privés de douche. Qu’ils ne reçoivent qu’un repas par jour. Qu’ils sont cantonnés continuellement dans leurs cellules jusqu’à dix pour quelques mètres carrés. Que des centaines de malades incarcérés sont privés de soins adéquats. Que des émeutes éclatent. Que le gouvernement semble impuissant. Déjà un mort en aile psychiatrique. Du sang jusqu’au plafond. Un mois.

Ça ne peut pas durer.

Voila deux ans que d’anciens néo-nazis sont rentrés au gouvernement. Deux ans que Charles Michel pactise avec ceux qu’il qualifiait autrefois de "racistes". Deux ans qu’ils distillent leur propagande fascisante dans les plus hautes sphères de l’Etat. Deux ans qu’ils contrôlent la police. La sûreté de l’Etat. Les finances. La lutte contre la fraude fiscale. La lutte contre la pauvreté. L’égalité des chances. L’immigration. La politique des grandes villes. Deux ans qu’ils n’ont montré qu’incompétence dans tous ces secteurs. Incivisme. Attentats. Grèves. Fraudes. Misère. Discriminations. Racisme. Capitale à l’abandon. Deux ans que l’extrême-droite mène le pays au bord du gouffre. Deux ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila dix ans que le nombre de sans-abris explose. Doublé en dix ans à Bruxelles qu’il a, ce nombre. Dix ans que l’on ne s’émeut plus des malheureux dormant sur le pavé à chaque coin de ses rues. Que le nombre de morts dans nos rues ne fait qu’augmenter. De froid. De faim. Seuls. Avec une Cara Pils pour seule consolation. Dix ans que les huissiers expulsent à tours de bras avec la force de la loi. Que l’extrême misère s’étend. Dix ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila quinze ans que la haine s’étale publiquement sans complexe. Racisme. Homophobie. Haine des Roms. Appels aux meurtres. Menaces. Volontés de génocides. Hommages à des collaborateurs du régime nazi. Dans tous les médias. Des anonymes jusqu’à des ministres. Quinze ans que des assassinats et tortures racistes sont perpétrés. Que des homosexuels sont agressés, parfois même par les forces de police. Que les roms sont traités par l’Etat comme des animaux. Que le patronat étale ses pratiques discriminatoires raciales. Que le parquet s’en moque. Quinze ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila vingt ans que notre pays est secoué de scandales fiscaux. Vingt-ans que le travail n’est que survivance. Plus personne n’en doute. KB-Lux. Amnisties fiscales. Lux-Leaks. Panama Papers. Toute une classe supérieure vit sur le sang des classes inférieures. Cumul d’allocations à des rentes exorbitantes. Primauté du consommateur sur le travailleur. Spoliation des revenus du travail. Explosion des revenus des patrimoines. Asile aux rentiers français fuyant leur ISF. Uccle. Néchin. L’emploi n’est plus qu’une vue de l’esprit. Le pays ne compte plus que 2,7 millions de travailleurs déclarés. Seuls à financer tout l’édifice. Vivant parfois dans des conditions misérables. Vingt ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila trente ans qu’on nous promet une sortie du nucléaire. Qu’on en connaît le danger. Que des bombes atomiques américaines sont stockées illégalement dans notre pays. Que nos centrales nucléaires se fissurent. Qu’on distribue des pastilles d’iode, au cas où. Trente ans qu’on ne fait rien. Qu’aucun plan de cette sortie promise n’est mis en oeuvre. Trente ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila quarante ans que nos politiques et technocrates ne font plus illusion. Corruption. Oligarchie. Charges héréditaires. Conflits d’intérêts. Ca parle au nom des travailleurs. Parfois au nom des pauvres. Ca ne les connaît que de nom. Cela ne nous étonne plus. Charleroi. Agusta. Valises suisses. Le Botanique. Kubla. De Decker. Quarante ans. Que l’Etat se désagrège sous les coups de boutoir linguistiques. Que des pans entiers de l’armée et de la police s’autonomisent. Que les tueurs du Brabant et Patrick Hamers sentent le souffre. Quarante ans.

Ça ne peut pas durer.

Voila deux siècles que le pays vit sur le sang du monde. Qu’il proclame sa fierté de ses crimes contre l’humanité au Congo. Du fouet. Des mains coupées. Des massacres. Des assassinats. De Lumumba. Que l’exploitation se pare des oripeaux de coopération. Que nous créons et vivons de l’endettement des pauvres. Que nous formons et rémunérons les dictateurs. Que notre micro-pays est un des premiers exportateurs d’armes au monde. Qu’Anvers charrie les diamants du sang. Deux siècles.

Ça ne peut pas durer...

Et, pourtant, ça dure...

Belgique, Bruxelles-ville, mai 2016.

»» http://www.wikimedecine.fr/Ca_ne_peut_pas_durer
URL de cet article 30395
  

Viêt Nam, voyages d’après-guerres
André BOUNY
Nul mieux qu’un écrivain ne peut faire découvrir un pays. Que saurions-nous de l’Écosse sans Boswell et Johnson et comment nous représenterions-nous la magnificence de l’Orient au XVIe siècle sans les Pérégrinations de Fernaõ Mendes Pinto ? André Bouny s’inscrit dans cette lignée de voyageurs. Sa plume trace avec précision ce que tous les sens perçoivent du Viêt Nam traversé. Elle le fait doublement en accompagnant son texte de ses prodigieux dessins à la mine de plomb qui emmènent le lecteur de Hanoi à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Briser le mensonge du silence n’est pas une abstraction ésotérique mais une responsabilité urgente qui incombe à ceux qui ont le privilège d’avoir une tribune. »

John Pilger

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.