Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Ça tombe comme à Gravelotte !

Ils tirent à vue, ils mitraillent, ils arrosent, ils bombardent, ils se déchaînent. Ils c’est qui ? Les possédants des grandes fortunes, les candidats de la honte et du système, leurs alliés qui n’ont que le nom de journalistes, les dirigeants actuels du pays, Président en tête suivi de sa horde d’apparatchiks aussi serviles qu’incompétents. Leur cible à tous, c’est le candidat de France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Le signe très clair de la peur qui les gagne. Ils avaient imaginé un scénario tranquille qui les maintiendraient au pouvoir tout en changeant les bonshommes. Le changement sans risques.

Leurs scénaristes se sont trompés. Le film prend une tournure inattendue. Mélenchon qui devait jouer le figurant de service déjoue tous les pronostics. on parle de lui comme un aspirant aux plus hautes fonctions de l’Etat tout en reconnaissant ses qualités, sa stratégie gagnante, ses capacités intellectuelles et la cohérence de son programme. Avouez qu’il y a de quoi se faire un sang d’encre. Que la cinquième puissance mondiale soit dirigée par un affreux partage , jamais les financiers ne l’avaient un tant soi peu imaginé ! On comprend la colère de Gattaz et des grands patrons qui voient leurs rêves s’éloigner de voir la fin du code du travail, la baisse des salaires, la disparition des retraites par répartition, les délocalisations et la fiscalité qui les enrichit sans investir dans le travail.

Hollande nous avait seriné : "mon ennemi c’est la finance" pour finir copain comme cochon avec tous les financiers qui étranglent le pays et les habitants. Macron, Fillon, les facettes de la même politique anti-sociale, austéritaire, asservie aux oukases européens et atlantistes. Quand à Le Pen, sa démarche anti-ouvrière, son racisme affiché, sa haine des autres ne peut qu’engendrer le désordre et la division. Les voici donc ensemble pour taper sur Méluche accusé de tous les maux. Mettant en joue leur adversaire, ils le désignent clairement comme le grain de sel enrayant leur système. Ainsi ils cristallisent autour de lui les déçus du quinquennat, les ulcérés des "affaires", les gens qui aspirent au changement démocratique, les partisans d’une nouvelle république, les jeunes en recherche d’un boulot et une partie des abstentionnistes. Un rassemblement populaire sans précédent sous la Cinquième République.

C’est la stratégie mélenchonnienne à l’oeuvre. Stratégie gagnante à terme car rassemblant par delà les partis sans les effacer, laissant l’initiative individuelle s’affirmer, incluant tous les citoyens sur un pied d’égalité dans un mouvement agrégatif. Nul ne sait le résultat final mais, dès aujourd’hui, Mélenchon marque le point. Au peuple de confirmer l’essai le 23 avril !

URL de cet article 31761
   
« Cuba mi amor », un roman sur le Che de Kristian Marciniak (Rebelion)
Leyde E. Rodri­guez HERNANDEZ
Publié chez Publibook, une maison d’édition française, le roman de Kristian Marciniak : « Cuba mi amor » circule dans Paris ces jours-ci. Dans un message personnel adressé au chroniqueur de ce papier, l’auteur avoue que Cuba a été le pays qui lui a apporté, de toute sa vie, le plus de bonheur, les plus grandes joies et les plus belles émotions, et entre autres l’orgueil d’avoir connu et travaillé aux côtés du Che, au Ministère de l’Industrie. Le roman « Cuba mi amor » est un livre impressionnant de plus de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ceux qui n’ont pas le courage de lutter devraient au moins avoir la décence de se taire.

José Marti


Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.