RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Ce que coûte aux Arabes leur confiance en Israël

Les sociétés de sécurité israéliennes font de bonnes affaires avec les pays arabes. D’une part, elles leur vendent leurs produits et font du bénéfice et de l’autre, elles engrangent des renseignements sur leurs clients, mises à la disposition des services secrets d’Israël.

Al Jazeera a réalisé un reportage sur les activités des sociétés de sécurité israéliennes dont voici un aperçu :

"Israël cherche à élargir le champ d’action de ce sociétés via des conférences tournantes dont il profite pour en faire la publicité. Ces sociétés constituent non seulement une source de revenu mais aussi un moyen de collecte d’informations et d’espionnage. En vendant leurs logiciels, elles apportent chaque année 5 milliards de dollars de revenus à Israël, soit 5% de toute l’exportation israélienne.

En 1999, une de ces compagnies (Mer Security) a signé un accord avec la police israélienne pour créer une ville modèle placée sous haute surveillance. Ainsi, elle a installé près d’un millier de caméras de surveillance dans la partie ancienne de Qods

Après les attentats terroristes en série à Londres en 2007, le gouvernement britannique a adopté la méthode israélienne, partout dans le pays. Des caméras ont été déployées dans toutes les rues, les stations de bus, de métro, les magasins, et même les trottoirs. Ce modèle de vidéosurveillance a été suivi ensuite par des centaines d’autres villes. Or, la caméra est devenue omniprésente.

Le projet a été, aussi, appliqué dans les pays arabes. En plus, les sociétés de sécurité israéliennes ont vendu des logiciels d’espionnage aux États arabes dans le but d’endiguer les contestations ou les coups d’État.

La coopération israélo-arabe dans le domaine sécuritaire n’est pas aussi simple qu’on peut le croire : car en contrepartie des services fournis, de nombreux renseignements seront mis, directement ou indirectement, à la disposition des sociétés, dont se serviront plus tard les services secrets israéliens à l’encontre des autres nations."

»» http://parstoday.com/fr/news/middle_east-i62138-ce_que_co%C3%BBte_aux_...
URL de cet article 33253
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
Europe Israël : Une alliance contre-nature
David CRONIN
Israël est souvent perçu comme le 51ème État des États-Unis. Désormais, il serait en passe de devenir membre de l’Union européenne. David Cronin a parcouru les couloirs de Bruxelles pour interroger hauts fonctionnaires et diplomates. Il a épluché les programmes européens et examiné les liens étroits que tissent les entreprises du continent avec ce petit État du Moyen-Orient. Loin des discours officiels, vous trouverez dans ce livre les résultats d’une enquête déroutante qui montre comment le prix Nobel (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasement.

H. Krazucki
ancien secrétaire général de la CGT

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.