RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Constitution Européenne : Bolkestein confirme. Guigou nous prend pour des thons !


(...) Au lendemain du Conseil européen de printemps à Bruxelles, les 21 et 22 mars, les partisans du « oui » au référendum avaient fanfaronné en choeur : « C’est réglé, on a débarrassé le débat européen de cette directive » (Jean-Louis Debré) ou « on peut dire aujourd’hui que le projet de directive est arrêté et abandonné » (François Hollande). Mais patatras ! Hier, dans la droite ligne des déclarations largement passées sous silence en France de Tony Blair, José Manuel Barroso, Jean-Claude Juncker, Marek Belka et quelques autres chefs d’États européens (lire l’Humanité hebdo du 26 mars), Frits Bolkestein, maniant tantôt le verbe hautain tantôt la langue de bois, est aussi venu ruer dans les brancards de cette thèse franco-française : non, « sa » directive n’est absolument pas enterrée, tout juste placée au congélateur jusqu’au lendemain du 29 mai !

- Lire : Frits Bolkestein plonge le « oui » dans l’embarras


(...) D’ailleurs, pour l’ex-commissaire, la directive « ne sera pas retirée [...] Ce serait inouï, c’est à la Commission de le faire et non au Conseil européen ». A ceux qui proclament qu’elle sera « remise à plat », il rétorque : « Si vous pensez qu’on va repartir de zéro, vous vous trompez. »

- Lire : Bolkestein prêche sa bonne parole


Bronislaw Geremek, député européen :

« Moi je suis pour [la directive Bolkestein]. Totalement pour. Mais je préfère me taire sur ce sujet pendant quelques semaines. Vu la progression du non, le marketing en faveur du oui passe avant tout » (Le Point du 24 mars)


Toutes les nouvelles dispositions de la Constitution européenne sont "positives", assure Elisabeth Guigou.

"Si nous avons ce traité, nous protégerons mieux les services publics", a assuré l’ancienne ministre, pour qui l’échec du référendum du 29 mai "affaiblirait durablement l’influence de la France" en Europe et "mettrait l’Europe en panne". AP mardi 29 mars 2005

- Lire : http://fr.news.yahoo.com/050329/5/4c5fr.html


A lire + + : Constitution européenne : « La bête » par Patrick Mignard.



A lire ++ bis : Une mauvaise Constitution qui révèle un secret cancer de notre démocratie, par Étienne Chouard.


Réponse à Bernard Poignant, écrivant dans "Libération" : « Et si la France dit non au référendum », par J-J.Chavigné et G.Filoche.


La directive Bolkestein « retirée » jusqu’au 29 mai ! par Jean-Jacques Chavigné, Gérard Filoche.


Pour sauver l’Europe : 15 raisons de voter NON, par Jean-Jacques Chavigné.


Constitution Européenne : Souvenez-vous de Maastricht ...


URL de cet article 2198
  

Même Thème
En finir avec l’eurolibéralisme - Bernard Cassen (dir.) - Mille et Une Nuits, 2008.
Bernard GENSANE
Il s’agit là d’un court ouvrage collectif, très dense, publié suite à un colloque organisé par Mémoire des luttes et la revue Utopie critique à l’université Paris 8 en juin 2008, sous la direction de Bernard Cassen, fondateur et ancien président d’ATTAC, à qui, on s’en souvient, le "non" au référendum de 2005 doit beaucoup. La thèse centrale de cet ouvrage est que l’« Europe » est, et a toujours été, une machine à libéraliser, au-dessus des peuples, contre les peuples. Dans "La fracture démocratique", (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les individus ne constituent une classe que pour autant qu’ils ont à soutenir une lutte commune contre une autre classe ; pour le reste, ils s’affrontent en ennemis dans la concurrence.

Karl Marx

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.