RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Défendre la démocratie c’est défendre la Révolution Bolivarienne

Il y a des gens qui n’acceptent pas avoir besoin de gagner des élections pour retourner au pouvoir, ils pensent que la démocratie ne sert que quand ils gagnent, et qu’il est possible de chasser un gouvernement populaire qui ne leur convient pas en complicité des médias et du gouvernement des Etats Unis, ils tuent des innocents afin de culpabiliser le gouvernement, caricaturisent le discours des vrais révolutionnaires et se victimisent en parlant de répression, tortures et libertés. Alors qu’ils sont eux même responsables des violences, la violence et les morts sont leurs objectifs, option non démocratique pour renverser le gouvernement.

Ci joint en pièce jointe une infographie des résultats électoraux des municipales au Venezuela 8-D 2013 a nivel national, il y a à peine trois mois, près de 80% des municipalités ont été remportées par le PSUV et alliances chavistes.

Malgré les matrices d’opinions forgées par les manipulations médiatiques constantes, matraquages depuis des années avec les mêmes mensonges au Venezuela et à l’étranger par les médias internationaux qu’il y aurait fraude électoral est totalement faux, tous les organismes internationaux reconnaissent la légitimité de tous les processus électoraux au Venezuela depuis 15 ans, et en cette occasion même l’opposition n’a pas voulus « crier fraude » (mentir) puis qu’eux aussi ont gagné dans certaines villes qui sont importantes.

Il y a des gens qui n’acceptent pas avoir besoin de gagner des élections pour retourner au pouvoir, ils pensent que la démocratie ne sert que quand ils gagnent, et qu’il est possible de chasser un gouvernement populaire qui ne leur convient pas en complicité des médias et du gouvernement des Etats Unis, ils tuent des innocents afin de culpabiliser le gouvernement, caricaturisent le discours des vrais révolutionnaires et se victimisent en parlant de répression, tortures et libertés. Alors qu’ils sont eux même responsables des violences, la violence et les morts sont leurs objectifs, option non démocratique pour renverser le gouvernement.

C’est dans les quartiers riches gouvernés localement par l’opposition que se déroulent toutes ces démonstrations de violence de petits bourgeois radicaux qui s’auto-proclament « étudiants pacifiques », hier mourrait un motard décapité pris dans les câbles barbelés qu’ils tendent en forme de piège d’un bout a l’autre des rues, mais ça ça n’intéresse pas les médias. La matrice d’opinion qu’il n’y a pas de liberté d’expression est également complètement fausse, lorsque j’étais à Caracas, il m’étais presque impossibles de trouver une chaine de TV qui ne prenne parti pour l’opposition et diffusent les mêmes mensonges chargés de haine tous les jours.

Défendre la démocratie c’est défendre le gouvernement légitime de Nicolas Maduro, 82% des étudiants sont en classes, et les travailleurs dans leur postes, il n’y a pas de révolte populaire, il s’agit d’un groupe minoritaire qui prétend reprendre le pouvoir par la violence étant incapable de gagner une élection en 15 ans de chavisme. Au Venezuela c’est les riches qui protestent.

En adjoint une photo d’une camionnette de luxe qui participe aux manifestations avec le message « Maduro nous tuent de faim », et une autre photo de las guayas, les câbles assassins que les « pacifiques » tendent dans les rues.

En réponse a ceux qui préconisent une « conciliation de la société » au nom de la gouvernabilité, que « le Venezuela est polarisé et divisé », le monde est polarisé et divisé par une élite de riches contre une masse de pauvres, ¿dans les « démocraties » de droite les gouvernements concilient-ils avec les peuples ? N’instaurent t-ils pas leur plans néolibéraux et privatisations aux millions de citoyens dans les rues en protestes, n’infligent t-ils pas aux majorités trompés après chaque élections où les peuples ont votés pour des promesses trompeuses d’une vie meilleure pour leur familles ? Les gouvernements néolibéraux qu’ils aient l’étiquette PS ou UMP tournent le dos a qui les ont élus et argumentent l’austérité comme un mal nécessaire pour ne pas tomber en faillite et préserver seulement pour quelques uns les droits qui nous correspondent à tous.

Quand la gauche gagne au Venezuela ou ailleurs, quel que soit le marge électoral en accords aux promesses et la volonté de la majorité, c’est le devoir et responsabilité d’un gouvernement révolutionnaire de dessiner une nouvelle société socialiste.

Ernesto Bustos
Parti de Gauche -Délégué Comité Amérique
Tél +51997058300

[PDF] Défendre la démocratie c’est défendre la Révolution Bolivarienne

»» http://lainfo.es/fr/2014/02/24/defendre-la-democratie-cest-defendre-la...
URL de cet article 24639
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
Figures Révolutionnaires de l’Amérique latine
Rémy HERRERA
Cet ouvrage propose au lecteur sept chapitres consacrés à quelques-uns des révolutionnaires les plus importants d’Amérique latine et caribéenne : Simón Bolívar, José Martí, Ernesto Che Guevara, Hugo Chávez, Fidel Castro et Evo Morales. L’Amérique latine et caribéenne offre depuis le début des années 2000 l’image de peuples qui sont parvenus à repasser à l’offensive, dans les conditions historiques très difficiles qui sont celles de ce début de XXIe siècle. C’est cette puissante mobilisation populaire qui est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

En 2001, on nous a dit que la guerre en Afghanistan était une opération féministe. Les soldats US libéraient les femmes afghanes des talibans. Peut-on réellement faire entrer le féminisme dans un pays à coups de bombes ?

Arundhati Roy

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.