RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Dernière minute : un Cubain entre la vie et la mort à Madrid ! (Rebelion)

La triste réalité qui cerne ceux qui ont accepté de cohabiter avec le capitalisme vient de révéler cruellement son véritable visage et ces Cubains qui un jour, pas si lointain, répudièrent leur patrie soumise au blocus et où sévissent certaines pénuries matérielles, et l’abandonnèrent, hypnotisées par les chants de sirènes de leurs maîtres de la SINA (1), sont aujourd’hui en train de payer chèrement une douloureuse addition faite d’abandon et d’indifférence.

Connaissant leurs parcours individuels, je ne peux m’empêcher de les comparer à ces autres mercenaires, «  embarqués » et vaincus par le peuple cubain en moins de 72 heures, sur les sables de Playa Girón (2).

Une dizaine de ces Cubains ont décidé d’exprimer leur frustration devant le Ministère des Affaires étrangères, à Madrid, en entamant une grève de la faim " ce même genre de grève qui fut tellement médiatiquement exploitée lorsqu’elle avait lieu à Cuba ", et cela pour forcer le gouvernement espagnol à répondre à leurs demandes après avoir vu venir la fin des allocations qu’ils touchaient depuis un an et demi.

Habitués toute une vie à avoir tout près de leur domicile leur médecin de famille et à avoir droit à tous les soins hospitaliers sans débourser un seul centime et sans la moindre discrimination en dépit de leur rôle de salariés des ennemis de leur Patrie, les voici aujourd’hui qui connaissent l’insupportable surprise de voir l’un d’eux, Randol Roca Mursuli, subir un refus catégorique de la part d’un centre hospitalier espagnol et du SAMUR (SAMU espagnol) pour lui prodiguer des soins au prétexte que sa carte de santé (carte VITALE) n’est plus valide.

L’infarctus du myocarde dont a été victime Randol Roca Mursuli il y a deux jours n’a pas ébranlé les médecins espagnols et cela le condamne pratiquement à mort. Jamais il n’aurait vécu une telle situation à CUBA.

Ces mêmes médecins espagnols n’ont pas été davantage émus par la présence, aux côtés du malade, de toute sa famille, dont un nourrisson de 6 mois.

Je ne sais pas encore précisément ce qu’il est advenu du patient victime d’un infarctus ni s’il a ou non, finalement, reçu les soins médicaux appropriés pour mettre sa vie hors de danger. Je ne sais pas non plus ce que deviennent les soi-disant grévistes de la faim qui, cette fois, sont bien obligés de jeuner pour de vrai s’ils veulent attendrir les coeurs de pierre de Mariano Rajoy et de ses associés du Partido Popular.

Cette fois, le show médiatique ne sert à rien. Ici, Messieurs, c’est le capitalisme !

Percy Francisco Alvarado Godoy

Rebelión http://www.rebelion.org/noticia.php?id=148147

(1) - La Section des Intérêts Nord Américains (SINA) à La Havane… qui tient lieu d’Ambassade des USA en l’absence de relations diplomatiques…

(2) - Playa Girón est une petite plage, dans la partie orientale de la Baie des Cochons, au centre de Cuba. Elle passa à l’histoire en 1961 lorsqu’elle fut, avec Playa Larga, le théâtre du débarquement de la baie des Cochons… des mercenaires contre-révolutionnaires cubains, recrutés, entraînés et armés par la CIA… (d’après Wikipédia).

Traduit par Manuel Colinas Balbona pour Le Grand Soir

URL de cet article 16422
  

Même Thème
Missions en conflit
Piero GLEIJESES
Cet ouvrage présente un récit haletant de la politique cubaine en Afrique de 1959 à 1976 et de son conflit croissant avec les États-Unis. L’auteur conduit le lecteur des premiers pas de Cuba pour aider les rebelles algériens combattant la France en 1961, à la guerre secrète entre La Havane et Washington au Zaïre en 1964-65 — où 100 Cubains menés par le Che Guevara ont affronté 1 000 mercenaires contrôlés par la CIA — et, finalement, à l’envoi héroïque de 30 000 Cubains en Angola en 1975-76, qui a stoppé (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le comportement borné des hommes en face de la nature conditionne leur comportement borné entre eux.

Karl Marx

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.