Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Des terroristes ukrainiens parlent (washingtons blog)

Dmytro Yarosh, le leader néo-nazi de Secteur Droit au parlement qui dirige la Garde Nationale Ukranienne.

Vous ne verrez ou ne lirez pas cela sur ABC, NBC, CBS, CNN, Fox, MSNBC, le New York Times, ou virtuellement n'importe lequel des médias de propagande américain (NDT : ou européen), mais que ces gens sont des "terroristes", et que donc ils constituent des menaces pour la sécurité nationale US (NDT : ou européenne) ; mais les voilà, parlant pour eux-mêmes, ce que les médias de la propagande américaine (NDT : européenne) ne veulent pas vous laisser entendre, parce que le gouvernement US - le régime à Washington - a actuellement créé ces “terroristes,” qu'ils ont démis leur gouvernement grâce aux manifestations de février du "Maidan" manipulées par les USA, et ils l'ont remplacé avec le nôtre, qui bombarde leurs maisons ; maintenant, vous pouvez voir et écouter ces histoires ici :

Un reportage dans un camp de réfugiés en Russie : http://www.gazeta.ru/social/video/reportazh_iz_lagerya_bezhentsev_v_ro...

Et voici comment ils sont arrivés là. Ce fut le résultat d’une campagne de nettoyage ethnique systématique.


Au début, la vidéo montre un bus avec des enfants qui quittent leurs maisons avec la peur dans leurs yeux. Leurs parents et leurs connaissances se tiennent à l’extérieur du bus.

Ensuite la vidéo montre ce que le peuple de Slavyansk doit endurer durant les attaques d’artillerie et les bombardements du régime de Kiev. Ce "gouvernement" qui est composé de deux partis néo—nazis est soutenu par la communauté internationale autoproclamée.

Les "opérations anti-terroristes" dans l’est de l’Ukraine sont coordonnées par le Comité de Sécurité Nationale et de Défense Nationale (RNBOU). (Рада національної безпеки і оборони України), lequel est contrôlé par Svoboda et Secteur Droit.

Dmytro Yarosh, le leader néo-nazi de la délégation de Secteur Droit au parlement, dirige la Garde Nationale, une milice civile loyale créée en mars avec le support de conseillers militaires occidentaux.

Les médias occidentaux ont décris les chemises brunes néo-nazies comme des "combattants de la liberté".

Pendant que les médias présentent la crise comme une confrontation entre "pro-russes" et "nationalistes ukrainiens", le mouvement de la société dans l’est de l’Ukraine est dirigé largement contre le régime néo-nazi de Kiev supporté par l’occident.

Cependant, des nouvelles nous informent qu’il y a une démocratie en Ukraine, avec l’arrivée d’un président dûment élu et que la Russie est l’agresseur.

Sauvez le peuple du Donbass, sauvez les enfants,

Faites passez le mot rapidement et largement. Diffusez la vérité dans les médias.

Michel Chossudovsky, éditeur de Global Research

Quand l’hiver va venir, les centaines de milliers de réfugiés - qui vont devenir des millions d’ici là - vont devoir faire face à de plus grands problèmes que ceux qu’ils ont déjà.

Si vous ne pensez pas qu’ils sont réellement des terroristes, vous pouvez dire à la Maison Blanche (NDT : ou à votre gouvernement) de cesser de mentir à leur sujet, et de cesser de les produire, et de commencer, à la place, à s’excuser pour les avoir créé (ces réfugiés), avec ces campagnes de bombardements ciblées contre eux de ceux qu’ils sponsorisent, et qui ont détruit leurs maisons :

http://www.whitehouse.gov/contact/submit-questions-and-comments

Peut-être que la Maison Blanche va même vous répondre avec une lettre type.

Mais de toutes façons, ils savent déjà ce que vous pensez. ; donc pourquoi s’en faire, vraiment, leur NSA a déjà accès à pratiquement tout ce que vous avez dit. ...

Après tout : l’Amérique est une “démocratie.” Nous le savons tous. ... C’est un "pays libre". Nous avons appris tout cela à l’école, et nous l’avons entendu tous les jours dans les médias de propagande américains. Vous avez été complètement endoctriné. Donc vous savez que c’est vrai.

George Orwell a écrit ce livre et il l’a appelé 1984. C’était une fiction quand il l’a écrit, mais il ne l’est plus. L’époque décrite dans ce livre est finalement arrivée.

Donc il est temps pour vous de pratiquer vos facultés de reporter en écrivant à la Maison Blanche (NDT : à votre gouvernement). Vous pouvez dire à “Big Brother” ce que vous pensez.

Juste faites-le. Enlevez ce poids de votre poitrine et soyez sur leur liste.

Parce que vous l’êtes sans doute déjà de toute façon.

Pendant qu’on y est, autant s’amuser.

Parce que c’est réellement un monde effrayant.

Ces terroristes savent tout cela. Ils devraient peut-être apprendre une ou deux choses au peuple américain là-dessus.

Et eux aussi furent choqués d’apprendre combien c’est réellement effrayant.

Mais peut-être bien que ce qui les a le plus choqué fut de se retrouver eux-même qualifiés de "terroristes".

Après tout, c’est notre régime qui les a terrorisé, ceci pour avoir défendu leur patrie.

Peut-être que c’est la raison pour laquelle vous n’apprenez pas la vérité à la TV ou dans votre journal.

C’est "seulement" tout "de la propagande russe". Rien de cela n’est vrai. Big Brother le nie complétement.

Voici cette négation de la part du porte-parole du Département d’état US Jen Psaki, dans sa conférence de presse du 7 juillet quand il lui fut posé une question par (grr ...) une télévision russe (commue pour ne pas faire partie du corps de la presse "patriotique" américaine) :

QUESTION : La semaine passée votre collègue Marie Harf a mis en doute les sources d’un rapport des Nations-Unies qui fait état d’une grande augmentation des personnes qui fuient l’Ukraine pour aller en Russie. Bien, je suis de RT (Russia Today) ; vous n’aimez pas RT. Que pensez-vous d’autres sources, des sources de la presse US ? Et ici le Wall Street Journal écrit sur les horreurs auxquelles le peuple doit faire face et pourquoi il fuit en Russie. Alors, est-ce que toutes ces sources exagèrent l’échelle de la crise ?

MS. PSAKI : Bien, il y a clairement un mouvement significatif de personnes en raison des violences causées par les séparatistes soutenus par la Russie dans l’est de l’Ukraine, bien que la grande majorité n’a pas demandé le status de réfugiés. Cela n’a pas changé. ... C’est une seule source qui émane du Service Fédéral des Migrations du gouvernement russe. ...

QUESTION : Mais il semble que vous minimisez, que vous minimisez sérieusement l’échelle de la crise sur le terrain. C’est seulement - c’est la raison pour laquelle je veux vous montrer ces images. Ce sont des instantanés de civils réduits en pièces dans leurs maisons et leurs jardins, dans ... l’est de l’Ukraine la semaine passée. Et Kiev a ordonné ces tueries, personne d’autre.

MS. PSAKI : Bien, je crois –

QUESTION : Que font les USA pour empêcher Kiev de faire ça –

MS. PSAKI : Je crois –

QUESTION : — du village de Kondrashovka. C’est –

MS. PSAKI : Bien, finissez. Je vous laisse finir votre question.

QUESTION : Oui, je suis désolé. Ce sont des images cruelles, mais il le semble –

MS. PSAKI : Je pense être clair, sur le terrain, les rapports que nous avons vu et la grande majorité des personnes qui sont sur le terrain rapportent que les séparatistes soutenus par la Russie sont ceux qui sont engagés dans la violence et les efforts pour prendre possession des bâtiments et dans les attaques contre des personnes et des civils innocents. Ils n’ont aucune place dans un pays qui comme l’Ukraine est souverain, donc c’est notre problème.

QUESTION : Ces personnes sont mortes dans des bombardements ordonnés par Kiev - pas par la Russie ni par le [gouvernement] séparatiste.

MS. PSAKI : Le gouvernement de l’Ukraine défend le territoire de l’Ukraine.

Donc nous y voici : Les villageois n’ont pas été bombardé par les "brigades punitives" du président Poroshenko et que le reste du régime installé par les USA avait promis d’envoyer et qu’il avait envoyées, mais à la place par les "terroristes" ici, qui sont en train d’essayer de protéger leurs familles contre ces "brigades punitives". Ces villageois, ces femmes et ces enfants sont bombardés par leurs propres maris et pères, qui sont "terroristes".

Big Brother croit que le public américain est assez stupide pour croire ça.

Nous verrons bien maintenant, n’est-ce pas ?

Juste au cas ou vous ne le sauriez pas (et j’ai fourni les détails à ce sujet dans un article précédent) les officiels que le régime d’Obama a placé au pouvoir à Kiev ont annoncé clairement, dans une conversation téléphonique enregistrée, et même dans des lieux publics, que le nettoyage ethnique de ces régions de l’Ukraine est leur politique, et qu’il la mèneront à bien. Donc si vous ne le savez pas, alors le média d’information auquel vous faites confiance pour vous "informer" est en fait un média de propagande, et c’est pourquoi Jen Psaki et les autres agents d’Obama pensent qu’ils s’en sortiront avec leurs mensonges sur ce sujet.

Nous verrons bien maintenant, n’est-ce pas ?

Traduction : Dominique

»» http://www.washingtonsblog.com/2014/07/ukraines-terrorists-speak.html
URL de cet article 26195
   
Même Thème
Ukraine : Histoires d’une guerre
Michel Segal
Préface Dès le premier regard, les premiers comptes-rendus, les premières photos, c’est ce qui frappe : la « guerre » en Ukraine est un gâchis ! Un incroyable et absurde gâchis. Morts inutiles, souffrances, cruauté, haine, vies brisées. Un ravage insensé, des destructions stériles, d’infrastructures, d’habitations, de matériels, de villes, de toute une région. Deuil et ruines, partout. Pour quoi tout cela ? Et d’abord, pourquoi s’intéresser à la guerre en Ukraine lorsque l’on n’est pas même ukrainien ? (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Partout où le hasard semble jouer à la surface, il est toujours sous l’empire de lois internes cachées, et il ne s’agit que de les découvrir.

Friedrich Engels


CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.