Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

19 

Doit-on privilégier Johnny à l’idée ?

Moi aussi j’aimais bien Johnny. Moi aussi je suis triste que cette grande voix de la chanson française soit disparue. C’est un énorme interprète qui nous a quitté. Il m’a accompagné de l’enfance à la retraite, c’est dire.

Mais que toutes les chaînes de télé diffusent en continu des hommages et des rétrospectives de ses entrevues et de ses concerts, n’est-ce pas en faire un peu trop ? Que le président de la République le qualifie de héros français, n’est-ce pas abusif ? Ou la notion de héros serait-elle galvaudée ? Pourquoi ne pas décréter trois jours de deuil national ? Il y a même une pétition qui circule pour le faire entrer au Panthéon ! Il semblerait que la déraison ait envahie bon nombre de cerveaux et que quiconque ne fonde pas en larmes et ne tarisse pas d’éloges sur le défunt soit immédiatement cloué au pilori. Alexis Corbière en a fait les frais après un tweet où il soulignait, en même temps que la triste nouvelle, qu’il y avait d’autres sujets à l’ordre du jour, comme la menace de non-revalorisation du SMIC, qui méritaient que l’on s’y intéresse.

Si Johnny est aujourd’hui au centre de l’actualité, se souvient-on qu’hier seulement un grand homme de lettre nous a quitté ? Grand bien lui a pris de ne pas mourir le même jour car il serait passé aux oubliettes de la postérité sans autre forme de procès. Jean d’Ormesson, académicien, homme de droite assumé, au regard pétillant, au sourire moqueur et au verbe coloré, nous laisse un héritage culturel bien plus important que celui d’un interprète de chansons de variété, aussi talentueux soit-il. N’en déplaise aux fans de l’idole des jeunes.

Mais ce n’est pas tout. Ne s’est-il donc rien passé dans le monde aujourd’hui qui ne mérite le moindre petit temps d’antenne ? Non, trois fois rien. Simplement que Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël, ce qui risque, une nouvelle fois, d’embraser le proche orient mais c’est vrai, c’est loin. Et puis, quelques morts de plus, après tout, ce n’est pas grave.

A ce rythme là, on peut craindre le jour où Rocco Siffredi va casser sa pipe car si les télés nous diffusent ses films pendant toute une journée, les urgences risquent de regorger de cas de priapisme !

Jean-Michel HUREAU

URL de cet article 32657
   
L’Etat voyou
William BLUM
Quatrième de couverture « Si j’étais président, j’arrêterais en quelques jours les attaques terroristes contre les États-Unis. Définitivement. D’abord, je présenterais mes excuses à toutes les veuves, aux orphelins, aux personnes torturées, à celles tombées dans la misère, aux millions d’autres victimes de l’impérialisme américain. Ensuite, j’annoncerais aux quatre coins du monde que les interventions américaines dans le monde sont définitivement terminées, et j’informerais Israël qu’il n’est plus le 51e (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de vous n’importe quelle injustice commise contre n’importe qui, n’importe où dans le monde. C’est la plus belle qualité d’un révolutionnaire.

Ernesto "Che" Guevara


Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
117 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.