RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Il faudrait en plus polluer, massacrer la langue de Molière, de Victor Hugo et d’Aragon...

Donald, Picsou et le joli "modèle américain"

Pendant des mois, nous avons, de force, vécu à l’heure américaine. Et allez les primaires US imitées par la droite et par le PS « français », et let’s go le « bling-bling » du tout-anglais à chaque repas, les « early votes », les « Super Tuesday », les « swing states », les « first Lady » et j’en passe, sans oublier l’admiration dévote pour la « grande démocratie américaine », exemple, modèle, avant-garde, Etat-Guide du monde entier derrière sa « Miss Liberty » éclairant la Terre…

Et voici qu’est porté à la Maison-Blanche un clown violent de Télé-réalité, un xénophobe grossier, misogyne, inculte (il croyait que Paris était en Allemagne… ce qui devrait d’ailleurs nous faire réfléchir…), homophobe, ultralibéral, grossièrement nationaliste derrière un bavardage isolationniste destiné à capter les voix de la « ceinture rouillée » (= le prolétariat industriel déclassé par les délocalisations). D’où : léger malaise provisoire dans les rédactions du Monde, de Libé, de France-Inter et de la « gauche » établie et propre sur elle…

Eh bien Messieurs-Dames les bobos américanolâtres, profitez de ce « choc » historique pour regarder un peu en face le pays de vos rêves :

· celui qui règne par la menace sur le monde entier avec sa centaine de bases militaires à l’étranger,

· celui qui possède à lui seul plus d’armes que la terre entière, celui dont la dette énorme est une bombe à retardement pour toute l’économie mondiale,

· celui dont la responsabilité dans le dérèglement climatique est majeure,

· celui qui a tout récemment détruit plusieurs pays arabes avec l’aide de ses complices anglo-français,

· celui qui a lancé à coups de milliards l’intégrisme fanatique pour briser l’Afghanistan en révolution,

· celui qui encourage des gouvernements ouvertement pronazi en Ukraine et dans les Pays baltes,

· celui qui menace la Russie à ses frontières Est d’une nouvelle guerre mondiale,

· celui qui garde en prison deux millions de personnes en permanence,

· celui dont la police tire à vue sur les jeunes noirs esquissant un geste de travers,

· celui dont les gentils enfants gorgés de films super-violents et armés jusqu’aux dents déchargent périodiquement leurs armes de guerre achetées au bazar du coin dans les écoles primaires ou secondaire,

· celui qui oblige dans certains Etats les profs de sciences naturelles à enseigner à égalité le mythe créationniste et les faits d’évolution,

· celui qui comporte le plus grand nombre de milliardaires en dollars avec 35 % de sa population au-dessous du seuil de pauvreté,

· celui dont la mortalité néonatale est très supérieure à celle de l’île « totalitaire » de Cuba,

· celui qui s’est construit sur la traite négrière et sur le génocide des Amérindiens,

· celui qui, à l’époque de Reagan, se proclamait urbi et orbi prêt à perpétrer le plus grand crime que l’homme puisse commettre, celui consistant à prendre le risque d’anéantir l’humanité pour se débarrasser du socialisme alors existant (c’est ce que le petit laquais « philosophique » des USA, feu André Glucksmann, appelait et justifiait alors sous le nom de « seconde mort »)…

Et pour suivre ce « modèle »-là, si cher aux super-beaufs de l’atlantisme guerrier comme aux « libéraux-libertaires » amateurs de « droit d’ingérence », il faudrait faire un trait sur la maudite « exception française », en clair sur les conquêtes de la Révolution jacobine (maudit Robespierre, gentils La Fayette/Washington !), sur la loi laïque de 1905, sur les acquis du Front populaire et des ministres communistes de 45 appliquant le programme du CNR. Et, « last but not least » comme ils disent à tout instant, polluer, sacrifier, massacrer au quotidien la langue de Molière, de Victor Hugo et d’Aragon au profit de celle de Donald (Duck et Trump, NPCF avec celle de Shakespeare !)… tout en dénigrant sans trêve ce peuple français « franchouillard », « hexagonal », « franco-français » qui a la bêtise, derrière les bases CGT de classe, de refuser la casse sociale…

Eh bien nous vous laissons à votre méprisable ANTI-« modèle ».

Quant à nous, c’est une autre Amérique qui nous fait rêver : l’Amérique dominée, censurée, réprimée de Sitting Bull et de Geronimo, de John Brown, de Sacco et de Vanzetti, de Dalton Trumbo, d’Angela Davis et de Malcom X, celle des « Raisins de la colère » qui, de nouveau – et Trump va peut-être y aider bien malgré lui ! –, vont bientôt mûrir et rougeoyer dans ce pays- « modèles » aux inégalités explosives.

FLOREAL

»» http://www.initiative-communiste.fr/articles/billet-rouge-2/donald-pic...
URL de cet article 31150
  

Victor Hugo à La Havane
Maxime VIVAS
Victor Hugo a pris parti pour Cuba, dans des textes admirables en faveur des femmes cubaines et pour fustiger l’armée d’occupation espagnole pendant qu’en Europe il portait le fer rouge de ses vers au front de l’injustice. Le poète a su associer son talent d’écriture, ses dons de visionnaire et ses penchants humanistes pour bâtir, dans cette complétude humaine, une oeuvre par cela frappée du sceau du génie. On découvrira ici qu’avec lui, des dizaines d’autres Français glorieux ont tissé des liens (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Sous une dictature, il y a une chose pour laquelle nous avons plus de chance que vous en Occident. Nous ne croyons à rien de ce que nous lisons dans la presse, à rien de ce que nous voyons à la télévision, parce que nous savons que c’est de la propagande et des mensonges. Contrairement aux Occidentaux, nous avons appris à voir au-delà de la propagande et à lire entre les lignes et, contrairement à vous, nous savons que la vérité est toujours subversive.

Zdener Urbanek

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.