RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Drôle de (partie de) campagne…

Drôle de (partie de) campagne…

Les agences d’opinion (pompeusement appelées "instituts" de sondage) continuerons tranquillement à désigner aux officines contrôlées par le pouvoir (à gauche comme à droite) qui des candidats sera le plus à même de retenir (notre) l’attention, et donc le plus crédible (crédibilité selon des critères qui nous échappent - les rencontres entre le(les) candidat(s) présélectionné(s) par les élites, se dérouleront dans le plus grand secret, derrière les murs de résidences ou de salons privés - loin des petits curieux (comme vous) et des réelles préoccupations populaires ) ; le peuple a le droit (ils n’ont pas pu l’abolir, mais cela ne serait tarder ?) de s’exprimer à chaque consultation électorale ( et dans ce cas, au mois de mai 2012… ) d’ici là , la pré-campagne (les réunions secrètes et les conciliabules entre décideurs) est une chose trop sérieuse pour la laisser entre les mains d’irresponsables et encore moins du peuple !

Il vote, c’est déjà pas si mal !

Les hostilités de la pré-campagne avaient débuté par des attaques ad hominem, que l’on peut résumer par cette phrase de sarkozy ( digne des méthodes de l’un des hommes politiques le plus vulgaire de la Ve République ) : « Si DSK revient, des affaires sortiront (...) Dès qu’il partira en campagne, il se prendra des Exocet », aurait lâché sarkozy, le 19 janvier 2011, devant des journalistes reçus à l’Elysée ( selon « Le Canard enchaîné » du 2 février 2011). « Strauss-Kahn ne viendra pas. Il sait trop bien tout ce qui l’attend », aurait-il ajouté, et la suite lui prouva qu’il avait tort (comme c’est souvent le cas).
Une vraie terreur… c’est qu’il nous ferait peur, sarkozy et les services de renseignement à sa botte, (dirigés par son grand ami, Scarcini, et payés avec nos sous ! pourquoi se gênerait-il ? )

La grossesse de madame est avancée ?

Un laudateur glissait cette phrase (apparemment anodine) dans un échange télécommandé avec une personnalité politique en vue (toujours les mêmes, d’ailleurs) : « Après l’affaire DSK, la grossesse de la femme du président, ne serait-elle pas LA bonne nouvelle dans le contexte actuel ? »

La comparaison est osée, pour ne pas dire déplacée… mais un laudateur professionnel n’a pas à s’encombrer de futilités moralistes, il faut attaquer ! Y compris (et surtout) un adversaire à terre…

Une agence d’opinion publiait les résultats d’un sondage, (hé oui, ils ont osé !) au sujet de cette grossesse, dans les médias. Hé bien, figurez-vous que : « 17 % des sondés pensent que ça influencera leur opinion, et que 57 % pensent l’inverse ! » (l’ordre d’apparition de ces chiffres n’est pas anodine du tout, surtout lorsqu’il s’agit de minimiser le résultat et de semer la confusion)

C’est dire si les Français(ses) se contrefoutent de la grossesse de la femme du locataire de l’Elysée… ce dernier pensait bien imprudemment (raisonnement ultra-simpliste comme à l’accoutumée) que la descente en vrille de son "principal" adversaire (et le -soi-disant- plus dangereux… tout dépend pour qui !) allait automatiquement le faire remonter dans l’estime des Français(ses) et par voie conséquence des abysses sondagières où il végète depuis plus de deux ans… C’est raté !

Sordide, n’est-il pas ?

Ce résonnement ultra-simpliste traduit un réel mépris pour le peuple français et une nouvelle et grossière tentative de l’humilier. Comment peut-il s’imaginer que la grossesse d’une femme (elles sont en France plus ou moins 80.000 par an !), fut-ce t-elle la sienne, pourrait faire oublier les graves turpitudes commises à la tête de l’Etat ? C’est tellement affligeant de bêtise !

Calculs crapuleux

Dans une affaire assez récente (bien crapuleuse), un criminel (un simpliste, sans doute ?) s’imaginait que pour attendrir et influencer les membres d’un jury populaire, il n’aurait qu’à engrosser sa campagne, car selon cet esprit simple, la grossesse de sa compagne aurait pour conséquences (favorables, selon lui) d’influencer les membres du jury -visant tout particulièrement les femmes -qui suite à cette grossesse se montreraient beaucoup plus coulants car (toujours selon le raisonnement de cette crapule) ils seraient amenés à penser qu’un "futur père de famille" ne pouvait pas (malgré un crime particulièrement odieux ) être totalement mauvais ! La suite lui prouva qu’il avait tort de raisonner de la sorte !

Conclusion : « l’ineptie demeurera le propre de l’imbécillité ! »

sarkozy, s’obstine à dénier la réalité… le peuple français le déteste (il est grillé comme le dit si bien Hollande) et restera bien après son éviction du pouvoir, le président le plus détesté et le impopulaire de la Ve République, quoiqu’il fasse pour essayer d’effacer les effets du rejet de son "image" personnelle (l’image et le discours politique - collant aux résultats *d’enquêtes d’opinions (convertis en promesses et qui tiennent lieu de "programme" électoral) -, sont les ingrédients indispensables du kit électoral de l’homme politique "moderne" ; l’image surfaite du candidat (adaptable à toutes (ou presque) les circonstances) et du vent ! (mis à part l’activisme clientéliste (bien réel celui-là ), comment peut-on qualifier autrement les monceaux de promesses électorales ? - dont la plupart frisent l’escroquerie - elles ont une autre particularité, au fur et à mesure que la date fatidique de la mise en boite des bulletins électoraux se précise, elles sont exponentielles…).
* aucun membre du personnel politique ne s’aventurerait à briguer un mandat électif sans avoir préalablement procéder au sondage du "terrain" (l’échantillon représentatif)…

PS : le monde continue à saigner abondamment, tout particulièrement au Proche-Orient (en Syrie, l’armée, les flics et les milices pro-gouvernementales tirent sur le peuple, alors qu’à ses frontières, ainsi qu’aux frontières libanaises, jordaniennes et palestiniennes, les israéliens tirent sur le peuple palestinien (des morts par dizaines et des centaines de blessés au prétexte de sauvegarder la sécurité et le territoire israélien absolument pas menacés) des militaires israéliens tirent sur des manifestants pacifiques et sans défense ! Ils tuent des humains, sans vergogne et sans que le monde occidental (et certains pays sur d’autres continents sont malheureusement bien silencieux), pourtant si prompte à s’émouvoir des tueries syriennes, laisse faire ces crimes en détournant l’attention de leur opinion publique ou la ferme honteusement !

URL de cet article 13757
  

Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary
Guy HOCQUENGHEM
Préface de Serge Halimi : Avant de mourir, à 41 ans, Guy Hocquenghem a tiré un coup de pistolet dans la messe des reniements. Il fut un des premiers à nous signifier que, derrière la reptation des « repentis » socialistes et gauchistes vers le sommet de la pyramide, il n’y avait pas méprise, mais accomplissement, qu’un exercice prolongé du pouvoir les avait révélés davantage qu’il les avait trahis. On sait désormais de quel prix - chômage, restructurations sauvages, argent fou, dithyrambe des patrons - (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Nos sociétés sont des taudis intellectuels. Nos croyances sur le monde et sur les autres ont été créées par le même système qui nous a entraînés dans des guerres répétées qui ont tué des millions de personnes. On ne peut pas construire une civilisation uniquement à partir de l’ignorance et du mensonge." - Julian Assange

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.