RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

En France, on ne manque pas d’énergie

Origine 2013 de l'électricité vendue en France par EDF : Nucléaire 79,3%. Renouvelables 14,4% (dont hydraulique 9,3 %, éolienne 3 %, solaire 0,66 %). Charbon 3,3%. Gaz 1,7 %. Fioul 1%. Autres 0,3 %

Données lues sur ma dernière facture EDF (document à conserver 5 ans)

En poursuivant l’investigation, j’apprends :

- qu’à l’horizon 2030 on pourrait envisager de couvrir 25 % de la demande par de l’éolien... à condition évidemment de couvrir « écologiquement » les territoires et les littoraux d’éoliennes entre lesquelles il faudrait slalomer et constamment changer de cap... et à condition que la demande générale reste stable. L’afflux des touristes attirés par le spectacle serait un plus, surtout si les magasins restent ouverts le dimanche.

- que même en étant multiplié par 20, c’est-à-dire en couvrant de panneaux de larges étendues empruntées à la « nature » le rôle tenu par l’électricité solaire photovoltaïque dans les engagements pris par la France en matière de développement des énergies renouvelables resterait faible. En effet, un rapide calcul donne, toutes choses égales d’ailleurs : 0,66 % x 20 = 13,2 %.

Comme d’autre part la production de l’énergie nucléaire est très menaçante et que la question des déchets ne trouve pas de solution, et à condition de ne pas aller vivre sur les sites d’exploitation du minerai ce qui est tout-à-fait concevable puisqu’il ne sont pas en France, il ne reste effectivement qu’à envisager le retour à la bougie et à l’auto à pédale, plutôt qu’électrique si l’on ne veut pas brûler sa chandelle par les deux bouts.

J’ai un voisin écolo très calé, question réchauffement climatique et tout le bazar. Pas un sentimental, du scientifique. Un agrégé.

Son toit est couvert de panneaux et il va chercher le bois mort dans les forêts pour éviter la pollution mais surtout, ce qu’il ne me dit pas : faire des économies sur l’électricité qu’il revend.

Je viens d’apprendre qu’à Paris tout récemment le chauffage au bois a été interdit à cause de la pollution qu’il engendre.

Il faut non seulement revenir à la bougie (cancérigène), dont la production est cependant prometteuse en termes de « créations d’emplois », mais aussi renoncer à se chauffer.

Également pousser à la désindustrialisation du pays qui est encore insuffisante... sauf s’il s’agit de produire des éoliennes et des panneaux solaires et de démonter les usines nucléaires. Là encore de quoi « offrir des emplois » en masse.

Je vous entretiendrai dans un prochain billet de l’agriculture raisonnée, et de l’expérience intéressante d’autres voisins qui font pousser les tomates sur leur balcon, et ont transformé leur cave en champignonnière.

Bon, je vous laisse pour régler ma facture qui est plutôt salée bien qu’elle ne vienne pas de Guérande.

URL de cet article 27608
  

Vive le Che !
Jean ORTIZ
Comment expliquer en 2017 le prestige têtu de Che Guevarra, la fascination qu’il exerce encore et toujours ? Le nouvel ouvrage de Jean Ortiz propose une analyse et un point de vue fournis et argumentés, à contre-courant des poncifs et des contre-vérités qui ne manqueront pas de ressurgir en ce cinquantième anniversaire de son assassinat. Il est évident que se joue sur cette figure du combat anticapitaliste comme dans son legs au mouvement pour l’émancipation humaine, une bataille toujours aussi (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Nous devons employer la force parce que nous sommes l’Amérique. Nous sommes la nation indispensable.

Madeleine Allbright
Secrétaire d’Etat des Etats-Unis

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.