Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

47 

Essentialisation raciste : Haine du-des musulman-s car musulman-s.

La critique de l’hypertextile ou plus simplement celle du port du voile islamique n’est pas raciste en soi. Je critique fermement – et je ne fais pas que critiquer (1) – le voile imposé par les intégristes musulmans et je ne suis pas pour autant islamophobe. Pourquoi ?

I - RACISME CONTRE LE MUSULMAN

1) Je n’entretiens aucune haine contre les musulmans parce que simplement musulmans. Cela mène au racisme.

2) Pour le dire autrement, je ne fais pas du musulman une ESSENCE. Pas plus que du juif ou du catho ou d’un autre membre d’une religion.

3) En conséquence des deux positions ci-dessus, je peux affirmer que je ne les « racise » pas ni en bien, ni en mal. Le faire est non seulement stupide mais dangereux.

4) Je refuse en général à la suite mais aussi au regard des différences internes (progressistes, conservateurs, intégristes) que l’on « communautarise » (tous dans un même sac communautaire) les musulmans, comme d’ailleurs les catholiques ou les autres croyants des autres religions.

II - CRITIQUE DES FETICHES

5) Je constate que l’hypertextile est bien porté par certaines musulmanes soit « librement » (quoique de façon plus psychorigide que le port d’un bonnet d’un ado) soit sur injonction des intégristes musulmans. M’y opposer ne me pose pas problème car...

6) L’hypertextile peut être préconisé et même imposé par d’autres intégrismes religieux : les juifs haredim sont tout aussi autoritaires que les musulmans intégristes en terme de sexoséparatisme. Les intégristes catholiques le furent aussi jadis.

7) Des athées pourrait former un groupe para-religieux pour le port de l’hypertextile que ce serait pareil pour moi. Je n’en connais pas. Mais ce serait tout aussi contestable. Le fait qu’une pratique contestable vienne de la religion ne la rend pas – en soi – supérieure ou protégeable. Ce serait réintroduire de l’inégalité et renforcer les fétiches religieux qui surplombent les humains.

8) Un voile est comme une casquette ou un bonnet, il s’enlève même si objet-fétiche pour certains ou certaines ! Ce n’est pas un objet qui crée une essence, qui racise !

III - DIFFERENCE

9) Le racisme contre les Noirs, les Arabes, les Roms, les Chinois, les Maghrébins, etc. se comprend comme une haine totale car celui qui l’entretient ne peux pas haïr pour partie. C’est tout ou rien. A la différence des religions.

10) On trouvait (et on trouve sans doute encore) certes des minorations de haine pour les Noirs ou pour les Arabes qui « savent se tenir à leur place – subordonnée » mais c’est un aménagement du racisme. Comme on trouve un aménagement de minoration du sexisme maintenu sur le même modèle inégalitaire et hiérarchisé.

11) Il y a une spécificité du racisme lié à la religion du fait de pratiques particulières vivement et fermement contestables très liées à une interprétation particulière de la religion : fondamentalisme ou intégrisme religieux sexoséparatiste (cf 21 thèses sur LGS) .

1) J’ai lancé une pétition contre les signes ostensibles de religion à la réception des entreprises privées sur Change org
https://www.change.org/p/mme-george-pau-langevin-ni-signe-syndical-ost...

lire aussi sur un registre critique assez proche :

Edwy PLENEL : Pour certains musulmans et pour certains juifs ! Pas tous ! C Delarue - Amitié entre les peuples
http://amitie-entre-les-peuples.org/E-PLENEL-Pour-certains-musulmans-e...

URL de cet article 30812
   
"L’Industrie du mensonge - Relations publiques, lobbying & démocratie"
Sheldon Rampton, John Stauber
En examinant le monde des lobbyistes, ce livre dévoile l’ampleur des manipulations pour transformer l’« opinion publique » et conforter les intérêts des grands groupes industriels. Des espions aux journalistes opportunistes, en passant par des scientifiques peu regardants et de faux manifestants, l’industrie des relations publiques utilise tous les canaux possibles pour que seule puisse être diffusée l’information qui arrange ses clients - gouvernements et multinationales, producteurs d’énergie (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ceux qui se sont sagement limités à ce qui leur paraissait possible n’ont jamais avancé d’un seul pas.

Mikhaïl Bakounine


Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.