Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Gilets jaunes, après l’Acte V ? La convergence des luttes !

L'Acte V s'étant désormais déroulé avec, quoi qu'en diront les médias, toujours une détermination semblable et un soutien majoritaire du peuple français, d'autres questions se posent à présent. En premier lieu duquel celle de la convergence des luttes qui doit maintenant s'imposer. 

Emmanuel Macron ayant décidé, de lui-même, d’entamer un bras de fer contre le peuple en ne reculant sur quasiment aucun point (voir : Discours de Macron : entre mesurettes et enfumage), c’est maintenant au peuple d’accentuer ce mouvement qui est né, en organisant cette convergence des luttes nécessaires. Car ce président, et ce gouvernement, ne céderont pas à moins que les grèves fleurissent de partout. 

C’est en ce sens que Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a appeler les salariés à multiplier les mobilisations et les journées de grève. Mais aussi à augmenter les rencontres et les discussions entre les syndicalistes et les Gilets jaunes. Loin de la position de la CFDT qui, sans aucune honte, appelle désormais les Gilets jaunes à cesser leur juste mobilisation. 

A l’image de la CGT, les partis de gauche appellent, eux aussi, leurs militants respectifs à se joindre aux différentes mobilisations qui fleurissent dans le pays. En ce sens l’appel de 15 organisations progressistes, dont la France Insoumise, Attac, le NPA, fait figure d’une bonne base de départ. (https://lafranceinsoumise.fr/2018/12/14/gilets-jaunes-appel-collectif-...). De son côté, bien que non signataire de l’appel, le Parti communiste français est, comme la France Insoumise, de tous les combats dans la rue et à l’Assemblée nationale. 

De mon point de vue il semble évident que le climat est plus que propice à une multiplication des grèves, certes, mais dans un but précis, celui d’arriver à la grève générale pour faire reculer cette petite clique qui nous gouverne et nous vole un peu plus chaque fois qu’elle le peut. Et d’ailleurs mêmes les grands patrons ne s’y trompent pas. Puisque qu’ici et là ils commencent à céder sur les salaires, sur les heures supplémentaires, sur les primes. Michelin, Total, Orange, les annonces d’augmentations de salaires se multiplient preuve qu’ils craignent quelque chose. Et il y a bien longtemps que ce n’était pas arrivé. 

C’est le peuple tout entier qui doit maintenant saisir l’opportunité de bousculer le gouvernement et de gagner de nouveaux droits. Tandis que certains préfèrent depuis des années détricotés nos acquis sociaux, gagnés après de longues luttes, nous devons désormais nous organiser pour inverser cette courbe et aller vers une transformation de la société.

République sociale

Ci dessous voici les interventions d’André Chassaigne et de Jean-Luc Mélenchon pour défendre la motion de censure déposée par les groupes parlementaires de la France Insoumise, des socialistes, et des communistes (Gauche démocrate et républicaine).

»» https://republiquesocialeblog.wordpress.com/2018/12/16/gilets-jaunes-a...
URL de cet article 34252
   
CHE, PLUS QUE JAMAIS (ouvrage collectif)
Jean ORTIZ
Recueil d’interventions d’une vingtaine d’auteurs latino-américains et européens réunis à Pau en avril 2007 pour un colloque portant sur l’éthique dans la pratique et la pensée d’Ernesto Che Guevara, une pensée communiste en évolution, en recherche, qui se transforme en transformant, selon les intervenants. Quatrième de couverture On serait tenté d’écrire : enfin un livre sur le Che, sur la pensée et la pratique d’Ernesto Guevara, loin du Che désincarné, vidé d’idéologie, doux rêveur, marchandisé, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Le pire des analphabètes, c’est l’analphabète politique. Il n’écoute pas, ne parle pas, ne participe pas aux événements politiques. Il ne sait pas que le coût de la vie, le prix de haricots et du poisson, le prix de la farine, le loyer, le prix des souliers et des médicaments dépendent des décisions politiques. L’analphabète politique est si bête qu’il s’enorgueillit et gonfle la poitrine pour dire qu’il déteste la politique. Il ne sait pas, l’imbécile, que c’est son ignorance politique qui produit la prostituée, l’enfant de la rue, le voleur, le pire de tous les bandits et surtout le politicien malhonnête, menteur et corrompu, qui lèche les pieds des entreprises nationales et multinationales. »

Bertolt Brecht, poète et dramaturge allemand (1898/1956)


Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
40 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.