RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

L’armée française n’a rien à faire en Afrique !

La pandémie a profondément et durablement bouleversé les peuples, dont le nôtre, et ses conséquences encore imprévisibles seront multiples. Mais les règles économiques et politiques qui permettent d’expliquer le chaos des relations entre nations n’ont pas changé. L’impérialisme, qui, selon nos télévisions, n’existe pas, c’est à dire la volonté de domination, d’exploitation d’un autre peuple, de ses richesses et de ses hommes, continue de semer partout dans le monde des guerres, des migrations de foules entières fuyant les combats ou la pauvreté.

Les gouvernements successifs des États-Unis d’Amérique, qui, à eux seuls, dépensent près de la moitié des budgets militaires du monde, sont présents sur tous les continents, avec leurs bases équipées d’armes nucléaires, leurs flottes sur mer et dans les airs, leurs drones et leurs espions, et les gouvernements occidentaux (OTAN, UE, France, Israël, Arabie Saoudite, etc) sont ses supplétifs dévoués.

Les subversions par intégristes interposés, le sabotage économique, les menaces guerrières, infligées au peuples (de Libye, d’Irak, de Syrie, d’Iran, du Yémen, de Cuba, du Venezuela, de Corée, etc...) parce qu’ils ont eu la prétention de vouloir être indépendants, ne sont pas des catastrophes naturelles.

L’ANC, héritière des Communistes français qui, en 1920, ont fondé le PCF (Section Française de l’Internationale Communiste) contre l’impérialisme responsable du Grand Massacre Mondial, reste fidèle à l’idéal originel : Tout communiste a pour mission de lutter contre l’impérialisme, et en premier lieu celui de son pays, et de l’empêcher de nuire en rassemblant les citoyens dans les entreprises et dans les rues.

Nous ne sous-estimons pas les guerres possibles du fait de l’impérialisme contre l’Iran, au Moyen-Orient, en Asie contre la Chine ou la Corée, en Amérique contre le Venezuela ou Cuba. Mais il faut d’abord balayer devant notre porte de citoyens français, et créer un mouvement populaire assez fort pour stopper les menées guerrières de l’impérialiste Macron en Afrique.

C’est l’impérialisme français qui maintient les 5 000 soldats de l’Opération Barkhane au Sahel, sous prétexte d’y combattre le « djihadisme-intégrisme », alors que cette intervention ne fait que le renforcer : déjà 41 morts français, mais surtout des milliers de, militaires et civils africains. Maliens, Burkinabés, Nigériens, tués ou réfugiés en camps de fortune. Dans ces anciennes colonies de la France, où nos interventions militaires (près de 50 depuis 1960), nos ingérences politiques et économiques ont entretenu le non-développement, la déliquescence de l’État, il est facile aux groupes armés délinquants-intégristes de recruter des chômeurs prêts à tout pour vivre.

La présence de soldats étrangers, loin de les empêcher, nourrit l’insécurité et la xénophobie.

Le coût estimé des OPEX de la France (Opérations militaires Extérieures) pour 2020 dépasse le milliard d’euros, alors que nos hôpitaux manquent de matériel et d’équipement pour absorber le choc de l’épidémie de COVID 19.

La seule force capable d’empêcher l’embrasement guerrier est la mobilisation anti-impérialiste des peuples, et notamment du nôtre, qui a su dans le passé s’exprimer dans les rues et les usines, contre les interventions françaises en Algérie et Afrique en général, contre les envahisseurs états-uniens au Vietnam et en Irak.

Pour l’ANC, il est temps de crier ensemble aujourd’hui, toutes organisations démocratiques confondues, communistes et non-communistes, croyants et incroyants :

Assez d’ingérences impérialistes, militaires et économiques en notre nom !
Rapatriement de tous les soldats français d’Afrique ! !

Les millions d’euros dépensés au sahel pour défendre les dividendes des actionnaires d’AREVA ou de Total, seront plus utiles en France pour les hôpitaux et les salariés mis au chômage !

Francis Arzalier

»» http://ancommunistes.org/spip.php++cs_INTERRO++article2022
URL de cet article 35998
  
Communication aux lecteurs
JULIAN ASSANGE : Le documentaire "Hacking Justice" à Paris

Le 17 novembre à 20h
au cinéma Espace St Michel
7 Pl St Michel, Paris 75005

Les Amis du Monde Diplo & Les Mutins de Pangée organisent une projection du film "Hacking Justice Julian Assange" de Clara Lopez Rubio et Juan Pancorbo suivie d’un débat avec la réalisatrice.

https://lesmutins.org/hacking-justice

à partir du 17 novembre, le film sera suivi de débats aux séances de 20h les lundi, mercredi, Vendredi. Calendrier : https://lesmutins.org/hacking-justice?tab=projections

Même Thème
Missions en conflit
Piero GLEIJESES
Cet ouvrage présente un récit haletant de la politique cubaine en Afrique de 1959 à 1976 et de son conflit croissant avec les États-Unis. L’auteur conduit le lecteur des premiers pas de Cuba pour aider les rebelles algériens combattant la France en 1961, à la guerre secrète entre La Havane et Washington au Zaïre en 1964-65 — où 100 Cubains menés par le Che Guevara ont affronté 1 000 mercenaires contrôlés par la CIA — et, finalement, à l’envoi héroïque de 30 000 Cubains en Angola en 1975-76, qui a stoppé (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Malheur aux pays qui ont besoin de héros.

Bertolt Brecht

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.