RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le Covid-19 va-t-il signer la fin de l’Union européenne ?

Si la pandémie du coronavirus a montré une chose, c’est bien l’incapacité de l’Union européenne à formuler une réponse cohérente et unitaire à cette crise. Par ses hésitations et ses non-prises de décisions, l’UE vient surtout de montrer sa totale incompétence et sa totale impuissance.

Résumons : aucune mesure et aucune réponse prises avant puis au début de l’arrivée de la pandémie en Europe ; aucune aide apportée à l’Italie qui est, jusqu’à présent, le pays le plus touché dans l’UE. A tel point que ce sont des pays d’ordinaire mal-aimés dans les hautes sphères de Bruxelles qui viennent en aide à la Botte (Chine, Cuba, Russie). Enfin, dernier élément absurde : le vol de plus de 600 000 masques destinés à un Etat membre (l’Italie) par un autre Etat membre (la République tchèque).

Certes, l’UE vient enfin de prendre des décisions : fermetures des frontières de l’Espace Schengen, suppression de la règle budgétaire pour permettre aux Etats de débloquer des fonds sans risquer de briser l’une des règles sacrées de Bruxelles. Par ailleurs, la Banque centrale européenne a annoncé qu’elle débloquerait 750 milliard de dollars. Mais ces mesures apparaissent tardives, illusoires, et incapables de contrebalancer les effets négatifs du Covid-19 sur la perception par l’opinion publique de l’UE.

Assistons-nous à la fin de l’Union européenne ? Peut-être. Elle a déjà été fortement mise à mal par le Brexit, par l’arrivée au pouvoir de dirigeants eurosceptique en Europe de l’Est (Pologne, Hongrie), par son alignement quasi-systématique sur les positions des Etats-Unis, et par son imposition de la doxa néolibérale avec les conséquences désormais visibles sur les systèmes de santé.

“ Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités ” (Jean-Claude Juncker, ancien président de la Commission européenne)

La France doit-elle sortir de l’UE ? Ou bien simplement sortir des traités qui la régissent ? Vaste débat dont la réponse ne m’appartient pas. Mais cette nouvelle situation a certainement déjà amené nombre de personnes, souhaitant conserver l’UE telle quelle, à revoir leur positionnement. Peut-être que certains dogmes, comme l’absurde règle des 3%, ne sortiront pas indemnes de cette crise et cesseront d’exister dès lors celle-ci passée. Ou bien peut-être qu’après maintes promesses et repentances tout recommencera comme avant, jusqu’à la prochaine catastrophe.

En attendant, plutôt que de se pencher sur une solution à long terme et sur les conséquence de son inaction, l’UE préfère étudier la candidature d’autres Etats.

»» https://lesnouvelleslibres.com/2020/03/25/le-covid-19-va-t-il-signer-l...
URL de cet article 35848
  

Même Thème
En finir avec l’eurolibéralisme - Bernard Cassen (dir.) - Mille et Une Nuits, 2008.
Bernard GENSANE
Il s’agit là d’un court ouvrage collectif, très dense, publié suite à un colloque organisé par Mémoire des luttes et la revue Utopie critique à l’université Paris 8 en juin 2008, sous la direction de Bernard Cassen, fondateur et ancien président d’ATTAC, à qui, on s’en souvient, le "non" au référendum de 2005 doit beaucoup. La thèse centrale de cet ouvrage est que l’« Europe » est, et a toujours été, une machine à libéraliser, au-dessus des peuples, contre les peuples. Dans "La fracture démocratique", (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« L’ennemi n’est pas celui qui te fait face, l’épée à la main, ça c’est l’adversaire. L’ennemi c’est celui qui est derrière toi, un couteau dans le dos ».

Thomas Sankara

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.