Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

19 
Michel Collon interdit de Bourse du Travail à Paris par les faux-nez "anars-antifas"

Le maccartysme nouveau est arrivé...

La Police de la Pensée ne manque pas d’air. C’est les nouveaux inquisiteurs qui décident maintenant qui doit ou ne doit pas fréquenter les Bourses du travail, les Salons du livre, la Fête de l’Huma… ! Pas les syndicats, pas les utilisateurs, pas les militants, mais les nouveaux conspis, idiots utiles du pouvoir. Quelques personnes qui ne représentent rien mais incroyablement actives sur le Net et qui ont décidé de pourrir les Indymedia en imposant LEUR conception de l’antifascisme.

Leur liste rouge des personnes infréquentables et qu’il faudrait donc virer de partout est significative. N’y figurent que les ennemis communs des conspis et du pouvoir. Aucun proche du pouvoir n’y figure jamais, et c’est tout sauf un hasard.

Michel Collon a été invité pour parler de la Libye, et c’est évidemment insupportable à ceux qui ont soutenu la guerre impérialiste dont justement les résultats actuels prouvent la justesse de ceux qui avaient eu le courage de la dénoncer.

Quoi qu’on pense de Michel Collon, il a au moins autant que ses détracteurs le droit de s’exprimer sur la guerre néocoloniale et impérialiste, d’autant plus quand ses ennemis, eux, étaient pour et n’ont cessé de spammer ceux qui la dénonçaient.

Ce que veulent les inquisiteurs, ce n’est pas critiquer ou combattre Michel Collon (et les centaines d’autres qui sont inscrits dans leur liste d’autodafé), c’est tout simplement les empêcher de s’exprimer, si possible physiquement, car ils savent qu’ils ne font pas le poids dès qu’ils ne peuvent pas sortir le manche de pioche et sont obligés de se fier à leur seul cerveau.

Sur France3, dans l’émission de Taddeï (un affreux négationniste antisémite), Michel Collon (un rouge-brun redoutable), était invité pour parler de la Libye (quel scandale !). Pas seul, évidemment, puisqu’il y avait aussi des va-t-en-guerre (ouf !).

On a pu assister à une joute oratoire entre Collon et la majorité des invités hostiles à la guerre et Frédéric Encel, représentant les intérêts de l’Occident, du pouvoir et des conspis-anticonspis.

On a pu constater que quand il n’y a pas de censure et que chacun peut s’exprimer librement, les arguments de la pensée officielle ne tiennent pas la route une seconde. D’où l’acharnement des partisans de la pensée unique à empêcher toute expression libre et à mener une chasse aux sorcières préventive. http://www.eteignezvotreordinateur.com/ce-soir-ou-jamais-du-25-octobre...

On avait déjà eu l’occasion de voir Collon à d’autres émissions, où il était opposé également à Goldnadel :

Débat après Soir 3 : "L’avenir des conflits au Moyen Orient". Invités : Robert Baer, Frédéric Encel, Sapho, Michel Collon, Henry Laurens et William Godnadel. http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/index-fr.php?page=emission&id_...

Mais n’attendez pas que les Torquemada de Prisunic écrivent quoi que ce soit pour empêcher les fachos et les conspis du pouvoir (si, si, il y en a ! Goldnadel ou Encel, par exemple) de s’exprimer dans le service public. Ils sont trop occupés à empêcher Collon d’aller à la Bourse du travail ou Vivas d’aller au Salon du livre !

« Le Mercredi 9 novembre, le fasciste notoire Michel Collon avait prévu de se faire exploser à la Bourse du Travail de Paris en emportant avec lui une partie du public. Grâce à la vigilance et la dénonciation d’un groupe d’anars-révolutionnaires-anti-fas, le complot fut déjoué par un tractage aux accents menaçants et la bombe verbale put ainsi être désamorcée à temps sans faire de victimes ni de dégâts.

Les anars-révolutionnaires-anti-fas de salon se sont apparemment livrés avec enthousiasme et fraîcheur à leur activité préférée : se tromper de combat. Il faut dire qu’ils étaient en pleine forme. Après s’être planqués dans leurs trous pendant les 8 mois de bombardements sur la Libye, il était temps qu’ils montrent à la terre entière leur engagement résolument antifasciste.

Et on a pu effectivement observer à quel point les véritables fascistes tremblaient. En se tenant les côtes et en les remerciant pour leurs services rendus. »

http://www.legrandsoir.info/+quoi-de-plus-con-qu-un-anarchiste-de-droi...

Mais Le Grand Soir se trompe de cible. C’est faire trop d’honneur aux trolls conspirationnistes que de les traiter d’anarchistes.

Les anarchistes ne sont pas les complices du pouvoir et de la pensée dominante. Ils ne soutiennent pas les guerres impérialistes ni les pouvoirs en place.

Que des nervis en quête de pub et de combats faciles s’autoproclament "anarchistes" ou "antifas", c’est une stratégie qui ne trompe que les gogos. Rien à voir avec les anarchistes, qui ont d’autres combats contre l’Etat, le pouvoir et la pensée unique.

Rien de plus facile que de s’autoproclamer "anar" ou antifa" anonyme, en lieu et place des organisations libertaires, mais on attend que les inquisiteurs sortent de leur anonymat pour défendre courageusement leur démission devant les guerres de l’OTAN et de l’impérialisme occidental.

Ils nous refont le coup UJFP vs Info-Palestine, une constante des virtuoses de la novlangue. Il est vrai qu’ils arrivent à se trouver des alliés redoutables, jusque dans certains milieux « anars » très particuliers, on est au regret de le constater. Pour empêcher ceux qui dénoncent les guerres de s’exprimer, l’union sacrée est de mise, anars militaristes et étatistes et antifas aux méthodes de fafs, tous unis contre les ennemis du Monde Libre !

C’est qui les « bons anars » et les « bons antifas » pour ceux qui se permettent d’usurper cette identité ?

Non fides ?

pourquoi nous ne les soutiendrons jamais http://lille.indymedia.org/spip.php?page=article&id_article=13685

pourquoi nous ne les soutiendrons jamais suite http://lille.indymedia.org/spip.php?page=article&id_article=13711

ou Hapoel ?

KEMI SEBA ET LES NAZIS http://lille.indymedia.org/article15190.html

Ou bien la FA et le monde libertaire ?

Des anars qui fricotent avec la droite et l’extrême droite, c’est ici qu’on les trouve, pas chez les antisionistes. Lisez bien les articles et les COMMENTAIRES, vous y verrez des anars islamophobes, sionistes de droite, pro-guerre, et vous verrez reproduire leurs articles par les médias de droite et d’extrême droite, qui se frottent les mains.

RADIO COURTOISIE ET RACISME LIBERTAIRE ? : http://nantes.indymedia.org/article/18843

QUAND LE GRAND PRIX "NI DIEU NI MAITRE" S’INSPIRE DU "CHOC DES CIVILISATIONS" : http://lille.indymedia.org/article18322.html

la cnt rejoint la campagne « boycott, désinvestissement, sanctions » : http://lille.indymedia.org/article18161.html pour l’arrêt immédiat de l’offensive israélienne contre gaza : http://lille.indymedia.org/article14685.html

Mais le plus beau est ici : GAZA, SANS DIEU NI ETAT ! : http://indytoulouse.nokods.org/spip.php?article33693

Je ne donnerai pas les liens pour ne pas leur faire de la pub, mais cet article du Monde libertaire a été reproduit avec délectation par, excusez du peu, « Contre l’islam », « FN Villeubanne », « toute-la-droite », « Français de souche », etc.

Sur un édito célèbre du Monde libertaire, voir l’excellent article :

Les événements en cours en Libye nous ont valu de découvrir un très surprenant éditorial dans « Le Monde libertaire » n° 1628 du 24 mars 2011. Il est dommage que l’humoriste Stéphane Guillon ne puisse plus nous offrir ses chroniques matinales sur France Inter. Nul doute qu’il en aurait tiré de quoi nous amuser. Si cet éditorial vous a échappé, vous le trouverez reproduit ci-dessous, ainsi que la réponse indirecte qu’il m’a inspirée. » http://florealanar.wordpress.com/2011/03/31/une-frappe-editoriale/

Mais, me direz-vous, nos néocon(spis) ne réagissent-ils pas, eux qui ont des archives redoutables sur tout ce qui respire et se mêle peu ou prou de politique ? C’est une excellente question, et je suis heureux que vous ne l’ayez pas posée.

La réponse est non, évidemment : ce qui caractérise le maccarthisme, c’est qu’il ne s’attaque qu’aux ennemis de la pensée dominante, jamais à leurs amis.

(article trouvé sur un Indymedia et non signé)


EN COMPLEMENT

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter http://www.legrandsoir.info/analyse-de-la-culture-du-mensonge-et-de-la...

Rappel de quelques méthodes connues de ces faux-nez "anti-fas" :

- infiltration d’ACRIMED (réglé depuis apparemment)

- tentative d’infiltration du Grand Soir (échec)

- de pseudos pour donner l’impression d’un "large consensus" avec auto-citations à la clé - notre préférée, lorsque Marie-Anne Boutoleau (alias Ornella Guyet) cite un article de... Ornella Guyet (alias Marie-Anne Boutoleau)

- attaques ad-hominem et anonymes

- amalgames et effets de halo

- mensonges ouverts généralement vérifiables mais qui comptent sur l’inertie du lecteur

- Phraséologie pathétiquement "antifa" et "révolutionnaire"

- Fixation sur les anti-impérialistes

- Vocabulaire et expressions clés : "trouble", "il n’y a qu’un pas", "antifa", "conspi", "antisémite" (précédé de "ouvertement", "soupçonné" ou "fortement soupçonné", selon la direction du vent), sans oublier l’hilarant "CONFUSIONNISME" + quelques mots étranges & compliqués pour donner l’impression d’une culture politique

- étrangement absents pendant les bombardements fascistes et sortent de leurs trous pour faire taire des journalistes (pas les bombes).

- attaquent pour une raison ou une autre tous les pays en état de résistance ou menacés

et présentées de manière collatérale, c’est-à -dire jamais directement dans les articles mais généralement dans les commentaires qui suivent (plusieurs pseudos, comme d’hab’) :

- publications des données personnelles pour montrer qu’ils "connaissent bien" leur "cible" et proférer ainsi des menaces indirectes

- menaces physiques directes

et enfin, multiplication de sites tous reliés entre eux par les mêmes administrateurs/webmasters, encore une fois "pour donner le change", un véritable Arche - j’ai dit Arche ? - de Noé : Article 11 (idiots utiles), certains IndyMedia (Paris, Lille et Toulouse), CQFD, Luftmenschen, Mondialisme.org, Non Fides, Rebellyon, Reflexes, Scalp-Reflex, UPJF, Debreifing, Conspiracywatch...

URL de cet article 15121
   
Même Thème
Claude Lanzmann. Le Lièvre de Patagonie. Paris : Gallimard, 2009.
Bernard GENSANE
Il n’est pas facile de rendre compte d’un livre considérable, écrit par une personnalité culturelle considérable, auteur d’un film, non seulement considérable, mais unique. Remarquablement bien écrit (les 550 pages ont été dictées face à un écran d’ordinateur), cet ouvrage nous livre les mémoires d’un homme de poids, de fortes convictions qui, malgré son grand âge, ne parvient que très rarement à prendre le recul nécessaire à la hiérarchisation de ses actes, à la mise en perspective de sa vie. Lanzmann est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"De toutes les ironies exprimées par la politique étrangère américaine, notre position vis-à -vis de Cuba est la plus paradoxale. Une forte dégradation de la situation économique a provoqué une poussée du nombre de Cubains entrant illégalement aux Etats-Unis.

Nous faisons tout ce que nous pouvons pour détériorer la situation économique et ainsi accroître le flux. Nous encourageons également cet exode en accordant aux Cubains, qui arrivent illégalement ou qui s’approchent par voie de mer, un statut de résident et une assistance pour s’installer.

Dans le même temps, nous n’avons pas respecté les quotas de visas pour les Cubains désireux d’immigrer aux Etats-Unis [...] quand Castro tente d’empêcher des cubains malheureux de quitter leur pays infortuné, nous l’accusons de violer des droits de l’homme. Mais quand il menace d’ouvrir grand les portes si nous continuons à accueillir sans limites des cubains sans visas - y compris ceux qui ont commis des actes de violence pour aboutir à leurs fins - nous brandissons des menaces imprécises mais aux conséquences terribles. "

Jay Taylor, responsable de la section des intérêts américains à Cuba entre 1987 et 1990, in "Playing into Castro’s hands", the Guardian, Londres, 9 août 1994.


Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
117 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.