RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le ministère cubain des affaires étrangères lance une collecte d’un million de signatures pour retirer Cuba d’une liste étasunienne

La Havane, 11 août. Le ministère cubain des Affaires étrangères a appelé aujourd’hui la population à se joindre à l’appel mondial pour demander au gouvernement des États-Unis de retirer Cuba de la liste fallacieuse des pays soutenant le terrorisme et de mettre fin au blocus.

Avec les hashtags #CubaViveResiste et #FueraDeLaLista, le site numérique cubavive.info, a lancé une campagne visant à recueillir un million de signatures pour retirer l’île des Caraïbes de cette liste pernicieuse des États-Unis, rapporte le ministère cubain des Affaires étrangères (Minrex) sur Twitter.

L’appel a été lancé par les dirigeants de la Confédération syndicale des Amériques, du Forum de Sao Paulo, de l’Assemblée internationale des peuples, de la Journée continentale pour la démocratie et contre l’impérialisme, de la Marche mondiale des femmes, du Mouvement AlBA, de Via Campesina et du Réseau continental latino-américain uni pour Cuba.

Selon ses promoteurs, l’île des Caraïbes est confrontée à un blocus dont l’unique objectif est de contraindre son peuple à la soumission ; un blocus qui utilise de nouveaux outils, tels que la liste des États soutenant le terrorisme, pour accroître sa force et sa portée.

La pression internationale et la connaissance de la vérité sur les conséquences de cette politique injuste pour le pays antillais peuvent mettre fin à ces mesures, estiment les organisations qui appellent à la collecte d’un million de signatures.

Elles sont également d’accord avec la position des 185 pays qui, lors de l’Assemblée générale des Nations unies en 2022, ainsi qu’au cours des 30 dernières années, ont rejeté le blocus des États-Unis contre Cuba.

"Nous lançons un appel mondial aux organisations et aux dirigeants sociaux, aux mouvements populaires, aux mouvements œcuméniques, aux artistes, aux athlètes, aux journalistes, aux associations pour la paix, pour la défense des droits de l’homme et de l’égalité entre les peuples, pour qu’ils se joignent à notre campagne et signent cette lettre", ont-ils exhorté.

Ils ont souligné que ni le blocus ni aucune autre mesure similaire ne parviendront à mettre en échec la souveraineté et l’autodétermination du peuple cubain. La force et l’humanisme de Cuba témoignent des réalisations de son projet social, et Cuba reste un exemple pour les peuples du monde qui luttent pour la paix et la justice. (Source Prensa Latina)

[Pour signer la pétition : https://www.letcubalive.info/sign-on]

Merci.

»» https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/331110-le-ministere-cuba...
URL de cet article 38838
  

Même Thème
Etat de siège. Les sanctions économiques des Etats-Unis contre Cuba
Salim LAMRANI
Début du chapitre IV Les citoyens étasuniens sont autorisés à se rendre à Cuba mais il leur est strictement interdit d’y dépenser le moindre centime, ce qui rend quasiment impossible tout séjour dans l’île. Le Département du Trésor considère donc tout voyage dans l’île comme une violation de la législation sur les sanctions économiques, à moins que les personnes ayant visité Cuba puissent démontrer qu’elles n’y ont effectué aucun achat. La justice étasunienne poursuit sans relâche les contrevenants à la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les Occidentaux ont pour système de soutenir et de porter aux nues à l’Est des gens qu’ils s’empresseraient de jeter en prison chez eux.

Slobodan Despot

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.