Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

26 

Le roi de la schizophrénie

57 est le nombre de téléphones portables qui se vendent par seconde dans le monde. Incroyable mais vrai ! Ce chiffre invraisemblable reflète le désir des individus d’être joignables, informés, disponibles, communicatifs, interactifs, et autres épithètes auxquels certains individus de l’ère moderne ont l’outrecuidance de prétendre.

Les services offerts par les smartphones sont tellement nombreux qu’ils font oublier la fonction principale de l’appareil. Bon nombre d’utilisateurs, et sous prétexte de la recherche de l’actualité remarquable, essayent d’assouvir le plaisir de la recherche de l’information révoltante et du scandale. Visiblement, le petit rectangle leur offre un service prétendument curatif en satisfaisant leur curiosité maladive. L’abondance des sites web et des réseaux sociaux spécialisés en matière d’immoralité, avec ses millions d’abonnés, est la preuve que ces personnes ne sont pas vraiment à la recherche de l’information – telle que l’on pourrait l’imaginer : ce qui se passe dans le monde ou la région et les variétés dans différents domaines – mais ils sont plutôt assoiffés du choquant, du troublant et du honteux.

Or, ce qui est malhonnête chez ces amateurs du show indécent, c’est le fait de se contredire souvent avec des principes de liberté ou de tolérance qu’ils prétendent souvent les leurs. Le paradoxe est flagrant pour quelqu’un qui se croit indifférent et qui met son nez là où le scandale existe ; pour quelqu’un qui défend les libertés et qui se retrouve comme oppresseur d’une originalité assez bizarre ; pour quelqu’un de sage mais qui est en effet excentrique par son désir de diffamer et de médire. Visiblement les principes du jour ne sont pas ceux de la nuit !

Les infos de la guerre, du séisme ou du putsch au pays voisin ne sont rien devant un fait grossier dont il trouverait de quoi dire et redire ! Les chaînes et les sites d’infos se sont aperçus de ce fait. Si on trouve des unes tout à fait à côté de la plaque, c’est qu’ils font de leur mieux pour répondre présent et servir plus de dérisoire et de futilité à ce caricature de l’humanité puéril et égocentrique. C’est un spécimen en pleine croissance qui mérite qu’on lui prête attention. Alors que dans le monde de la réalité, ce pseudo moralisateur est digne du respect avec ses principes prêchés sur l’éthique et les libertés ; on le retrouve, dans le monde virtuel, beaucoup plus léger, lui, qui a retiré son Beret d’Aristote, à la recherche de futilités de tout genre... L’autre c’est pas lui ! Un vrai dédoublement de personnalité !

URL de cet article 34745
   
Un nouvel art de militer
DIVERS
Ils sont le visage de la contestation des années 2000. Jeudi Noir, Déboulonneurs, Brigade activiste des clowns, Désobéissants, Anonymous... au-delà des formes traditionnelles que sont la grève ou la manifestation, une nouvelle génération de militants est apparue dans l’espace médiatique et agite régulièrement le cours de l’actualité. Chez eux, pas de chef, pas de violence, pas de longs discours théoriques, mais un goût prononcé pour l’humour et les mises en scènes spectaculaires, et un sens manifeste de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il faut commencer avec la vérité. La vérité est la seule manière pour arriver à quelque chose.Toute prise de décision basée sur des mensonges ou l’ignorance ne peut pas être une bonne décision.

Julian Assange


Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.