RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
... chercher à Berlin la bénédiction de dame Merkel.

Le voyage à Berlin...réminiscences !

Pour faire soutenir son « programme » par les Allemands, le candidat de la droite (extrême) vient de se précipiter chez la chancelière.

Mais qu’est-ce au juste que ce programme de la « droite de gouvernement » qu’on nous annonce fièrement comme devant nous être imposé l’an prochain ? C’est la soumission à l’ordre financier et industriel régnant, à ses valets et « kollaborateurs », eurocrates bruxellois et allemands ; c’est la complicité avec les industriels coupables de l’empoisonnement de la terre et de la destruction de l’environnement et de la biodiversité, tous bien sûr « modernistes » et amis du « progrès ».

Et qu’est-ce que cette « politique » sinon l’abandon réel des intérêts du peuple français, à la fois par son intégration forcée dans une mondialisation perverse et terroriste et par son rétrécissement idéologique dans le fameux slogan du père Pétain (qui a fait jadis les délices de cette même droite), Travail Famille, Patrie. Slogan pour les gogos qui croient que la droite va leur « restaurer » tout ça, alors que ce n’est qu’un habillage de fête foraine.

Pour avoir les coudées franches et imposer aux populations des mesures dont elles ne veulent pas, on va donc chercher à Berlin la bénédiction de la dame Merkel et l’aide et l’assistance du bon monsieur Schäuble, gardien du Temple et de la doctrine, et on ouvrira la route – comme on l’a fait subir à la Grèce – à la Feldgendarmerie teutonne, dont le rôle est aujourd’hui de protéger tous les vieux renards de la finance, leurs prestiges et leurs sous, contre la fureur populaire.

Et puis on rameutera une certaine classe d’« intellectuels » et de « médiacrates » à la fois insolents et serviles, anarchistes par le langage, esclaves par le cœur et les tripes afin de confisquer une fois de plus, au profit d’un système d’intérêts particuliers – celui des professions mercantiles et de la dictature des banques qu’on fait passer pour l’ordre naturel des choses – l’espérance de millions d’hommes.

« Plutôt l’Allemagne que Blum ! », soufflaient déjà les agents de Goebbels aux oreilles des bourgeois français pour les convaincre de collaborer. Aujourd’hui on dira : « Plutôt Berlin et le corset de fer bruxellois que les réformes sociales qui nous coûteraient de l’argent ! ».

MONTAUBA

URL de cet article 31463
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
Désobéissons à l’Union européenne !
Aurélien BERNIER
Délocalisations, destruction méthodique des droits sociaux, incapacité à protéger l’environnement, refus de la démocratie... Après l’adoption du traité de Lisbonne en 2008, on pouvait croire que l’Union européenne avait atteint le fond du trou libéral. Erreur ! Depuis la crise financière, elle creuse ! Même l’idéal de solidarité entre États vole aujourd’hui en éclat. Une vague d’austérité sans précédent déferle sur l’Europe, qui place elle-même ses peuples sous la tutelle des marchés financiers. Faut-il (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il est difficile d’intéresser ceux qui ont tout à ceux qui n’ont rien.

Helen Keller

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.