RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Les chaînes d’opinion en France : le cas de CNews

Depuis quelques années, le paysage audiovisuel français est marqué par l'émergence de chaînes d'opinion, dont CNews est l'exemple le plus emblématique. Cette chaîne, initialement lancée en 2005 sous le nom de I-Télé, a été rachetée en 2016 par le groupe Vivendi, dont le PDG, Vincent Bolloré, est connu pour ses positions conservatrices.

Sous la direction de Bolloré, CNews a progressivement adopté une ligne éditoriale très ancrée à droite et conservatrice. Les programmes de la chaîne sont souvent marqués par une opposition frontale aux idées de gauche et de progressisme. Les chroniqueurs et intervenants de CNews sont souvent des personnalités controversées, connues pour leurs opinions tranchées.

Cette évolution de la ligne éditoriale de CNews a été critiquée par de nombreux observateurs, qui accusent la chaîne de faire le jeu de l’extrême droite et de l’identitaire. En effet, CNews donne régulièrement la parole à des personnalités d’extrême droite, comme Éric Zemmour ou Jean-Marie Le Pen. La chaîne diffuse également des reportages et des émissions qui accusés de véhiculer des discours haineux et discriminatoires.

En 2022, CNews a dépassé pour la première fois BFMTV en termes d’audience. Cette évolution est révélatrice de l’importance croissante des chaînes d’opinion en France. Ces chaînes, qui proposent une vision du monde souvent radicalisée, attirent un public de plus en plus large.

Les enjeux des chaînes d’opinion

L’émergence des chaînes d’opinion pose un certain nombre d’enjeux. Tout d’abord, elle contribue à la fragmentation du paysage médiatique français. Les chaînes d’opinion proposent une vision du monde souvent unilatérale, ce qui peut conduire à une polarisation de l’opinion publique.

Ensuite, l’émergence des chaînes d’opinion pose la question de la liberté d’expression. Certains observateurs accusent ces chaînes de véhiculer des discours haineux et discriminatoires. Ces accusations ont été portées devant la justice, qui a condamné CNews à plusieurs reprises pour des propos discriminatoires.

Enfin, l’émergence des chaînes d’opinion pose la question de la responsabilité des médias. Les chaînes d’opinion ont un rôle important à jouer dans la formation de l’opinion publique. Il est donc important qu’elles respectent les règles de la déontologie journalistique et qu’elles évitent de diffuser des discours haineux ou discriminatoires.

Conclusion

Les chaînes d’opinion sont un phénomène nouveau en France, qui pose un certain nombre d’enjeux. Il est important de suivre de près l’évolution de ces chaînes afin de garantir le respect de la liberté d’expression et de la déontologie journalistique.

URL de cet article 39163
  

Google contre Wikileaks
Julian ASSANGE
En juin 2011, Julian Assange reçoit un visiteur inhabituel dans sa petite maison de campagne anglaise en résidence surveillée de Ellingham Hall : le président de Google en personne, Eric Schmidt, venu tout droit de la Silicon Valley. Le général assiégé de WikiLeaks, la plus audacieuse entreprise d’édition insurrectionnelle connue à ce jour, et l’empereur d’Internet vont croiser le fer : du Printemps arabe aux bitcoins, et des solutions technologiques aux problèmes politiques, tout les oppose. La (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si notre condition était véritablement heureuse, il ne faudrait pas nous divertir d’y penser.

Blaise PASCAL

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.