RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

La loi immigration ouvre la porte à la Bête Hideuse.

Le 20 décembre 2023, l'adoption de la loi "immigration et asile" en France a suscité une controverse nationale, ravivant les débats sur la politique migratoire. Cette législation, considérée comme la plus restrictive depuis des décennies, a plongé le pays dans une réflexion profonde sur ses valeurs républicaines et son histoire mouvementée, notamment en évoquant les périodes sombres du gouvernement de Vichy. Cet article explore l'impact historique de cette loi, remettant en question sa conformité avec les principes fondamentaux de la République française et mettant en lumière la nécessité de tirer des leçons du passé pour façonner un avenir respectueux des droits humains et de la diversité.

La France face à l’Immigration : Une Loi Controversée Ravive les Débats

Le 20 décembre 2023 restera gravé dans l’histoire contemporaine de la France en raison de l’adoption par les députés de Renaissance, Les Républicains et du Rassemblement National de la loi "immigration et asile", initiée par Emmanuel Macron. Ce vote a suscité des débats passionnés et a attisé les craintes quant à l’avenir de la politique migratoire française. Certains la qualifient de la loi la plus restrictive depuis des décennies, tandis que d’autres voient en elle un retour en arrière inquiétant pour les valeurs fondamentales de la République.

L’histoire de la France a souvent été marquée par des périodes tumultueuses, notamment durant la Seconde Guerre mondiale. L’évocation du gouvernement de Vichy, sous l’occupation nazie, résonne encore dans les mémoires collectives. C’est à cette époque sombre que des politiques discriminatoires et répressives à l’égard des immigrés et des minorités ont été mises en place. Ces événements historiques, où la xénophobie et la répression étaient institutionnalisées, continuent de hanter le débat politique actuel sur l’immigration en France.

La loi "immigration et asile" de 2023 repose sur une prémisse discutable : celle attribuant aux immigrants la responsabilité des maux sociaux de la nation. Cependant, l’histoire démontre que la contribution des immigrés à la France a souvent été significative, tant sur le plan économique que culturel. Les vagues d’immigration successives ont enrichi la diversité française, apportant des perspectives nouvelles, des talents et une force de travail essentielle à de nombreux secteurs.

Malheureusement, cette loi, loin de refléter la réalité, aggrave la précarité des immigrés, les exposant davantage à l’exploitation et les poussant vers la clandestinité. Elle ébranle les valeurs cardinales de la République, énoncées dans sa devise : liberté, égalité, fraternité. Ces principes, hérités de l’héritage révolutionnaire français, sont profondément remis en question par cette législation restrictive.

L’adoption de cette loi représente un tournant critique dans l’histoire contemporaine de la France. Elle a ravivé les tensions politiques et réanimé la présence de l’extrême droite dans le paysage politique, soulevant ainsi des inquiétudes quant à la direction que prendra la société française dans les années à venir.

Dans un contexte où le souvenir des erreurs historiques est crucial, il est impératif de tirer des leçons du passé pour construire un avenir basé sur la tolérance, l’ouverture et le respect des droits fondamentaux de chaque individu. La France, forgée par son histoire mouvementée, doit naviguer avec prudence dans ses politiques migratoires pour ne pas répéter les sombres épisodes du passé.

Cette loi controversée a placé la France à la croisée des chemins, l’invitant à réfléchir sur les valeurs qui ont forgé son identité et à s’engager sur la voie d’une politique migratoire respectueuse des droits humains et en accord avec les principes républicains.

URL de cet article 39216
  

Même Thème
Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary
Guy HOCQUENGHEM
Préface de Serge Halimi : Avant de mourir, à 41 ans, Guy Hocquenghem a tiré un coup de pistolet dans la messe des reniements. Il fut un des premiers à nous signifier que, derrière la reptation des « repentis » socialistes et gauchistes vers le sommet de la pyramide, il n’y avait pas méprise, mais accomplissement, qu’un exercice prolongé du pouvoir les avait révélés davantage qu’il les avait trahis. On sait désormais de quel prix - chômage, restructurations sauvages, argent fou, dithyrambe des patrons - (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« A toute époque, les idées de la classe dominante sont les idées dominantes : autrement dit, la classe qui est la puissance matérielle dominante de la société est en même temps la puissance spirituelle dominante. La classe qui dispose des moyens de la production matérielle dispose en même temps, de ce fait, des moyens de la production intellectuelle, si bien qu’en général, elle exerce son pouvoir sur les idées de ceux à qui ces moyens font défaut. Les pensées dominantes ne sont rien d’autre que l’expression en idées des conditions matérielles dominantes, ce sont ces conditions conçues comme idées, donc l’expression des rapports sociaux qui font justement d’une seule classe la classe dominante, donc les idées de sa suprématie. »

Karl Marx

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.