RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Macron ne respecte pas le principe de laïcité de la République !

Le président de la République a assisté à l'allumage d'une bougie de Hanoukka par le grand rabbin de France, suscitant une vive opposition de la gauche et de certains responsables religieux. Les soutiens de Macron ont défendu sa participation à la cérémonie, estimant qu'il ne s'agissait pas d'une atteinte à la laïcité.

Emmanuel Macron a célébré jeudi soir le premier jour de la fête juive d’Hanoukka à l’Élysée, suscitant une vive polémique sur la laïcité.

Le président de la République a assisté à l’allumage d’une bougie de Hanoukka par le grand rabbin de France Haïm Korsia, au cours d’une cérémonie organisée par la Conférence européenne des rabbins.

Cette participation d’un chef d’État à une cérémonie religieuse a été condamnée par plusieurs figures politiques, de gauche comme de droite.

"C’est une faute politique impardonnable", a déclaré Manuel Bompard, coordinateur de La France insoumise. "Emmanuel Macron foule au pied la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État en organisant une cérémonie religieuse à l’Élysée."

"Aucun élu de la République ne devrait participer à une cérémonie de Hanoukka, comme toute manifestation religieuse", a renchéri Jérôme Guedj, secrétaire national à la laïcité du Parti socialiste.

Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Yonathan Arfi, a également exprimé son désaccord. "Je pense que c’est une erreur, et que cela n’aurait pas dû se produire", a-t-il déclaré.

"Se rend-on compte de la boîte de Pandore ainsi ouverte par Macron en contravention avec 145 ans d’histoire républicaine ?", s’est alarmé l’historien Eric Anceau.

Les soutiens de Macron ont défendu sa participation à la cérémonie, estimant qu’il ne s’agissait pas d’une atteinte à la laïcité.

"Assister à une manifestation cultuelle, ce n’est pas porter atteinte à la laïcité", a déclaré Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur. "Le président a reçu le prix Lord Jakobovits de la Conférence européenne des rabbins qui récompense les gouvernants européens luttant contre l’antisémitisme."

"Je trouve ça tout à fait normal que le président de la République se mette à côté de nos compatriotes juifs", a ajouté le ministre.

La polémique a pris une tournure encore plus politique lorsque Macron a promis de fixer "dans les semaines à venir" la date d’un hommage aux victimes de l’attaque du Hamas le 7 octobre en Israël.

Cette annonce a été interprétée par certains comme une volonté de Macron de privilégier les victimes israéliennes par rapport aux victimes palestiniennes.

"Pour Macron, il n’y a que les bonnes victimes, celle du 7 octobre, tandis que les dizaines de milliers de victimes palestiniennes, dont plus de 6 000 enfants, n’existent pas, n’ont aucune valeur puisque ce ne sont que des animaux", a écrit le journaliste et essayiste Alain Badiou sur Twitter.

La polémique sur la laïcité est loin d’être terminée. Elle pourrait avoir des conséquences importantes sur la campagne présidentielle de 2027.

8 décembre 2023

URL de cet article 39191
  

La Stratégie du Choc
Naomi KLEIN
Qu’y a-t-il de commun entre le coup d’état de Pinochet au Chili en 1973, le massacre de la place Tiananmen en 1989, l’effondrement de l’Union soviétique, le naufrage de l’épopée Solidarnösc en Pologne, les difficultés rencontrées par Mandela dans l’Afrique du Sud post-apartheid, les attentats du 11 septembre, la guerre en Irak, le tsunami qui dévasta les côtes du Sri-Lanka en 2004, le cyclone Katrina, l’année suivante, la pratique de la torture partout et en tous lieux - Abou Ghraib ou Guantanamo, aujourd’ (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je ne pense plus que les journalistes devraient bénéficier d’une immunité particulière lorsqu’ils se trompent à ce point, à chaque fois, et que des gens meurent dans le processus. Je préfère les appeler "combattants des médias" et je pense que c’est une description juste et précise du rôle qu’ils jouent dans les guerres aujourd’hui.

Sharmine Narwani

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.