RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

« Les Pierres de mémoire », roman

« Les Pierres de mémoire » est le 6ème ouvrage de Philippe Nonie, auteur plusieurs fois primé.

C’est un roman onirique saupoudré d’irréel comme dans son premier roman paru en 2011 « L’inconnue », (prix nouveau talent).

Commençons par un regret ou un conseil qui ne saurait affecter la qualité globale de l’ouvrage : on ne saurait trop conseiller à l’éditeur de faire une relecture. Des coquilles auraient pu être évitées ainsi qu’une incohérence qui voit le héros enfiler (page 148) le pantalon qu’il a déjà enfilé quelques minutes avant (page 147).

En principe, je suis assez hermétique aux récits dont le déroulé et la chute s’affranchissent de la logique rationaliste et introduisent un « esprit » qui agit sur les héros « à l’insu de leur plein gré ». Mais voilà, Philippe Nonie, réussit, dans une langue assez poétique, une belle mayonnaise, enrichie de faits historiques, comme ceux de la destinée douloureuse des « cagots » des Pyrénées. Les cagots sont des hommes de petite taille. Leur singularité va leur valoir mises à l’écart, discriminations, hostilités, brimades, bref, tout ce que les imbéciles réservent aux êtres différents.

Tels des lépreux, les cagots étaient tenus à l’écart de la population, jusque dans les églises où des bénitiers leur étaient réservés et dans les cimetières où ils étaient enterrés à l’écart.

Le héros principal de Philippe Nonie se nomme Henri, homme à tout faire dans l’exploitation agricole familiale de ses parents du côté de Bagnères-de-Bigorre, dans les Pyrénées.

Son destin est de travailler là, comme ses parents et ses grands-parents. Mais Henri rêve d’une vie loin de la ferme. Dévoré par l’amour des livres, doué pour l’écriture, il ne veut pas devenir paysan.
Un matin, il va faire une rencontre étrange dans un champ (« La parcelle aux génisses »), non loin d’une grange en ruine. La, une peintre inconnue a planté son chevalet pour peindre la grange. Elle va poser ses doigts sur les yeux du cagot, lui demander de toucher les pierres dont elle prétend qu’elles ont une mémoire et la vie d’Henri le cagot va basculer.

Le lendemain, il est pris de transes, sa main droite est secouée de tremblements. Il est en proie à une « boulimie créative » qui ira en s’intensifiant tout au long du roman et qu’il ne peut calmer qu’en écrivant.

Et Henri va écrire, car tel est son destin révélé : «  J’étais enfin devenu l’homme que j’avais envie d’être : par les mots je rattrapais les centimètres que la vie ne me procurait plus. Par cette histoire, je projetais en ombres chinoises la tragédie vécue au cours des siècles par les cagots. »

Plus tard, à la recherche de la peintre, Henri va découvrir un lourd secret de famille qui n’est pas sans rapport avec sa rencontre et avec ce qu’elle a déclenché chez lui. Mais, chut, lisez « Les Pierres de mémoire », éditions Paul & Mike, 2016, 232 pages, 13,90 euros.

Maxime Vivas

http://philippe-nonie.com/PagesGlobales/index.php?page=Biographie

URL de cet article 30334
  

Même Auteur
« Marine Le Pen amène le pire » (*)
Maxime VIVAS, Frédéric VIVAS
(*) Anagramme imparfaite cueillie sur Internet. Ce livre (publié par les éditions Golias) est une compilation de documents révélateurs de l’analogie entre le FN d’hier et celui d’aujourd’hui. Y sont démontrées la difficulté pour Marine Le Pen, malgré les habiletés tribuniciennes, à se dépouiller des oripeaux paternels les plus exécrables, la distorsion entre le discours du FN ripoliné et son programme, entre son programme et ses objectifs. Sont mis en relief le fiasco du FN dans les villes qu’il a (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Lorsque la vérité est remplacée par le silence, le silence devient un mensonge. »

Yevgeny Yevtushenko

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.