Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Lettre ouverte au gouvernement grec

Destinataires
Président de la République
Premier ministre
Président de la Chambre
Chefs des Partis
Députés

Pour information
Nations Unies
Président du Parlement Européen
Vice-Présidents du Parlement Européen
Chefs des Partis Européens
Députés Européens
Conseil de l’Europe

Helliniko, le 21/02/2020

Votre Honneur Madame la Présidente, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Président de la Chambre et Messieurs les Chefs de partis, Mesdames et Messieurs les députés,

Nous nous adressons à vous pour vous signaler les conséquences qu’aura la menace d’expulsion/en fait fermeture du Dispensaire Social Métropolitain Helliniko (MKIE) en vue de la vente à venir de l’ex aérodrome d’Helliniko avec tout le front de mer à « Lamda développement » ainsi que le transfert d’ « Helleniko S.A. » à la société susmentionnée.
Helliniko SA a exigé avec un ultimatum au 13/03/2020 au plus tard que nous partions des locaux qui nous avaient été accordés par la municipalité d’Helliniko-Argyropolis depuis décembre 2011.

Nous rappelons que le MKIE est une structure solidaire auto-gérée qui fournit depuis 2011 des soins de santé gratuits, des médicaments, des nourritures pour enfants et du lait à tous ceux qui en ont besoin.Au plus fort de la crise économique en 2014-2015 avec l’exclusion du Système de Santé National de trois millions de nos citoyens sans assurance nous avons fourni des services de santé du premier degré et des médicaments en moyenne 1500 fois par mois.Nous avons aidé 8.000 personnes avec plus de 72.000 visites. Nous avons sauvé -littéralement- d’une mort certaine des hommes qui étaient complètement exclus, jusqu’à il y a peu, du Système de Santé Publique. Et encore ces derniers temps où le pays est soi-disant sorti de la tutelle financière, 450 à 500 bénéficiaires nous visitent chaque mois, ce qui prouve qu’une grande partie de nos concitoyens continuent à se trouver hors de la couverture que devrait leur fournir un état grec organisé.

En dehors de ses propres bénévoles, notre dispensaire n’est financé par personne et n’a jamais demandé de financement à personne. Des milliers de personnes nous soutiennent à longueur d’année en nous apportant des médicaments et autres matériels que nous mettons gratuitement à disposition de nos malades ou de dizaines d’autres structures dans toute la Grèce, parmi lesquelles des hôpitaux publics ou des structures de municipalités ou de communautés, des structures d’accueil de réfugiés etc.

Bref, nous faisons depuis plus de 8 ans le travail qu’aurait du faire l’État, en soutenant au mieux des hommes complètement sans ressources qu’ont amenés sur notre seuil les politiques inhumaines mises en œuvre depuis le premier jour de la crise économique. Tout ce travail est entièrement basé sur l’offre complètement volontaire de dizaines de bénévoles. En 2014-2015 nous sommes arrivés à compter 300 bénévoles actifs.

Et maintenant, pour la deuxième fois, l’Etat grec se manifeste et il menace de nous jeter à la rue sans proposer aucune solution alternative sachant très bien que cela signifie en réalité la fin de notre travail. La première tentative d’expulsion avait eu lieu en 2018 par le gouvernement précédent, (toujours au moyen de Helleniko SA) devant le tollé soulevé aussi bien en Grèce qu’à l’étranger, il nous assura par lettre qu’il avait l’approbation des Institutions Européennes pour notre maintien jusqu’à ce qu’il trouve, lui même, une solution de fonctionnement à l’intérieur ou à l’extérieur de l’ancien aéroport.

Nous ne parlerons pas plus de tout ce que nous avons réussi toutes ces années. Qui veut se renseigner sur nous, s’il ne nous connaît pas peut lire sur notre site les dizaines d’articles et d’études qui ont été écrites sur le dispensaire et son fonctionnement.Il peut regarder ou écouter les dizaines de reportages filmés ou enregistrés sur le MKIE. Il peut parler avec les Eurodéputés ou les dizaines d’organisations qui nous soutiennent dans différents pays d’ Europe.

En nous donnant par Helliniko SA une date limite au 15/03/2020 pour « une finalisation immédiate et normale » de notre départ de l’endroit qui nous héberge,il apparaît que le gouvernement grec se désintéresse non seulement du MKIE mais aussi des centaines de personnes que nous soutenons. Un tel type d’ultimatum rappelle des périodes politiques « sombres » de notre pays et n’ est pas cohérent avec les principes qui s’appliquent dans les états démocratiques modernes où l’on recherche le renforcement de la société civile. Dans ce contexte , nous renvoyons l’ultimatum et donnons notre date limite au même jour pour qu’il nous trouve un local qui satisfasse au moins les mêmes besoins que remplit l’existant.

Dans le cas ou Helliniko SA ou quel qu’autre organisme étatique ou public ne nous fournit pas un local analogue, comme il est dû,alors, vous porterez l’entière responsabilité de notre expulsion comme de la destruction de nos médicaments ( d’une valeur de dizaines de milliers d’euros)qui contiennent des anticancéreux très chers et aussi de l’abandon de centaines de nos patients qui n’ont pas les moyens de les acheter.

Nous renvoyons comme irrecevable la lettre de Helliniko SA et parallèlement rendons publique notre lettre ainsi que nos communiqués (« Deuxième tentative d’expulsion de la clinique communautaire métropolitaine Helliniko à Athènes, Grèce » et « Appel à l’aide des citoyens ») auprès des Nations Unies, du Parlement Européen et du Conseil de l’Europe pour que soient connues ces pratiques méthodiques et inacceptables que nous vous signalons et que vous puissiez assumer les responsabilités qui vous incombent.

Enfin nous demandons à nos concitoyens qu’ils nous soutiennent comme ils l’ont fait en 2018 afin que cesse immédiatement notre expulsion.

En attente de votre réponse et de vos actes,

sincèrement,

le Dispensaire Social Métropolitain Helliniko

http://www.mkiellinikou.org/blog/2020/02/21/epistoli/

traduction Solidarité Grèce 67

»» http://www.mkiellinikou.org/blog/2020/02/21/epistoli/
URL de cet article 35723
   

LES CHEMINS DE LA VICTOIRE
Fidel CASTRO
« En ce qui me concerne, à cette étape de ma vie, je suis en mesure d’offrir un témoignage qui, si cela a une certaine valeur pour les générations nouvelles, est le fruit d’un travail acharné. » "• Fidel Castro Dans ce premier tome de son autobiographie, Fidel Castro révèle de façon inédite les coulisses de la révolution cubaine. Il fait part de sa défiance pour l’impérialisme des États-Unis qui asservissait les Cubains par l’entremise de Batista, et interdisait à l’île tout développement. Il raconte le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si vous avez déjà accordé de l’importance à ce qui se diffuse pendant un journal télévisé, si vous vous êtes déjà intéressé à ça pendant, disons, plus de 30 secondes, c’est que vous êtes soit un de ces étudiants en comm’ qui y croit encore, soit un de ces journalistes qui voudrait nous y faire croire encore, soit vous étiez malade et alité devant la télé. Sinon, vous avez un sérieux problème de perception.

Viktor Dedaj

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
44 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.