Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


LO et le NPA sont necessaires et indispensables

J’ai pensé à un moment après le trauma de 2002 que l’on arriverait, de la LCR au PC, à construire quelque chose. Mais, il s’est avéré que le réformisme bureaucratique avait la vie dure, et que leurs relations privilégiées à l’appareil d’état les empêchent d’imaginer de grands mouvements populaires qui s’émanciperaient de leurs tutelles. Heureusement, en 2002, l’existence de partis révolutionnaires dont je mesure bien les limites avait évité une catastrophe bien plus terrible à gauche.

Pour faire évoluer des courants de « gauche » comme on dit (je pense aux militants car j’ai compris que les appareils du PC et le micro-appareil du PG sont inguérissables), il faut une pensée organisée indépendante et active, indépendante des partis nomenclaturistes et réformistes, car ils sont l’un et l’autre. L’existence de partis révolutionnaires indépendants, même imparfaits, comme LO et le NPA, est un principe élémentaire pour faire évoluer d’autres courants ; c’est d’ailleurs pour cela que les aigreurs haineuses contre les « gauchistes » ressortent régulièrement. Ces partis sont les seuls à présenter deux travailleurs à la présidentielle, et à jeter un pavé dans le bal des politiciens professionnels !

Pour rappel, ni LO ni le NPA ne sont là pour exercer le pouvoir pour eux-mêmes, mais seulement pour favoriser les conditions d’une prise de pouvoir par les travailleurs au travers d’une forme d’organisation démocratique qui ne se définit pas en fonction des partis ou des courants politiques, et ni même en fonction de telle ou telle faction syndicale. Ce qui est recherché, c’est une autre légitimité démocratique plus large et plus réelle que la démocratie tenue en laisse par la bourgeoisie, démocratie qui n’engage que ceux qui y croient.

C’est pour cela que ces partis (LO et NPA) essayent, plus ou moins efficacement et quand ils le peuvent, de pousser à des formes de résistance et d’offensive allant bien au delà des périmètres des partis et syndicats. C’est la logique de l’auto-organisation qui se coordonne et se centralise, à des niveaux divers suivant la puissance des mouvements sociaux, c’est le cheminement de la logique de l’autogestion. C’est ce qui manque en Grèce pour incarner une autre légitimité politique d’une classe et non de partis rabattus autour du parlement.

Cela n’a rien à voir avec les logorrhées du FDG, qui sont concentrées autour des appareils, sur une logique par le haut qui n’a jamais marché, même pour des conquêtes sociales ou pour pénétrer l’appareil d’Etat. Alors, évidemment quand je parle des partis LO et NPA comme partis précieux, je parle de ceux qui essayent de maintenir la bataille pour le pouvoir des travailleurs par les travailleurs, à commencer par la mobilisation des énergies dans les batailles sociales et la coordination des luttes.

Je pense que ces partis sont l’avant garde du parti des travailleurs qui nous est nécessaire. Malheureusement de très nombreux militants ne s’y retrouvent pas tout en étant de vrais révolutionnaires. Mais c’est comme ça. Il est important que ceux qui s’agitent pour diviser, et morceler ces partis, notamment le NPA en faveur du FDG, soient contrés. Pour le reste et tous les autres qui veulent un bel et beau parti révolutionnaire : il leur faut sortir du bois, et réellement le construire.

Ca ne se fait pas par des cercles de réflexion sur le marxisme et des débats sur le vrai communisme, mais par le bruit et la fureur des vrais combats sociaux, l’organisation dans les entreprises et les quartiers d’un parti qui bosse en faveur de la résistance au capitalisme. Des formes inédites de regroupements politiques peuvent se faire à cette fin mais il faut faire réellement…Pour simplifier : Prenons partis !

Jean Pierre ACASOCA d’après des commentaires de COPAS

http://2ccr.unblog.fr/2012/04/20/lo-et-le-npa-sont-necessaires-et-indi...

URL de cet article 16464
   
Communication aux lecteurs
24 février : Tous ensemble à Londres pour soutenir Julian Assange

La date du 24 février ouvre le départ des dernières audiences d’extradition du fondateur de WikiLeaks Julian Assange sur la demande des Etat-Unis. Sur le territoire américain Julian risque jusqu’à 175 années de prison pour avoir diffuser des documents sur la guerre en Irak et en Afghanistan dévoilant ainsi au grand jour tortures et exactions de l’armée américaine, pour avoir fait son travail de journaliste. S’il est jugé par un tribunal fédéral dans un état où la peine capitale est autorisée, il risque la peine de mort pour espionnage et divulgation de secrets d’Etat .

Nous organisons ce 23 février un départ de Paris en Bus pour Londres. Nous arriverons le 24 au matin pour commencer la manifestation et repartirons le soir afin d’être de retour le 25 au petit matin sur Paris.

Au nom de la Liberté de la presse, de la Liberté d’expression, de la Vérité nous demandons l’arrêt immédiat de la procédure d’extradition et la libération de Julian Assange.

Informations/contacts : https://www.facebook.com/events/467998704155446/

Réservations : https://yurplan.com/event/Tous-ensemble-a-Londres-pour-Julian-le-24-fe...

15 
« Fidel Castro, Biographie à deux voix », interview d’Ignacio Ramonet
Hernando CALVO OSPINA, Ignacio RAMONET
« Ce livre est une semence qui va germer » Paris le 22 février 2007. Ignacio Ramonet est le directeur du mensuel français de référence Le Monde Diplomatique, mais aussi l’une des personnalités les plus prestigieuses parmi les intellectuels progressistes à travers le monde. Voici un an qu’est sortie en Espagne la première édition de son livre « Fidel Castro, Biographie à deux voix » où il s’entretient longuement et sans réserves avec le dirigeant principal de la révolution cubaine. Le livre se vend (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Lorsqu’ils n’arrivèrent pas à s’en prendre à nos arguments, ils s’en sont pris à moi.

Julian Assange


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
43 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.