RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Mickey au pays de la Liberté d’expression.

La société Dysney interdit à sa filiale Miramax de distribuer "Fahrenheit 911", le nouveau film de Michael Moore qui dénonce l’administration Bush.

Miramax ne distribuera pas "Fahrenheit 911" aux Etats-Unis. Elle est pourtant le principal investisseur du film. Mais Disney, qui a acquis la société Miramax en 1994 et qui dispose d’un droit de regard sur la distribution de certaines des oeuvres cinématographiques qu’elle produit, le lui a interdit.

Michael Moore, qui a obtenu l’oscar du meilleur documentaire en 2002 pour "Bowling for Columbine", enquête dans "Fahrenheit 911" sur les relations entre le clan Bush et de puissantes familles saoudiennes, notamment celle d’Oussama Ben Laden. Le film dénonce le rôle joué par l’administration Bush dans l’évaluation de la famille Ben Laden avant et après les attentats du 11 septembre.

Les responsables de Miramax envisagent de "recourir à un arbitrage" dans cette affaire et leur porte parole, Matthew Hiltzik, déclare : "nous sommes en discussions avec Disney. Nous envisageons toutes les options possibles et espérons que tout puisse se résoudre amicalement".

Le véto de Disney n’empêchera pas sa présentation au festival de Cannes ce mois ci, ni sa distribution hors des Etats-Unis, où les droits ont déjà été vendus.

Après le succès de "Bowling for Columbine", Moore avait annoncé qu’il se consacrerait à réaliser un film qui contribuerait à empêcher la victoire de George W. Bush à l’élection présidentielle de novembre prochain.

Ari Emanuel, l’agent de Moore, ha déclaré qu’un des pricipaux dirigeants de Disney, Michael Eisner, lui avait demandé l’année dernière de résilier son contrat avec Miramax. Selon Emanuel, Eisner avait peur de perdre les bénéfices fiscaux dont jouissent le parc d’attractions Disneyland, ses hôtels, ainsi que d’autres activités en Floride, état dont le gouverneur n’est autre que Jeb Bush, frère cadet du président des Etats-Unis.

URL de cet article 1555
  

Le Climat otage de la finance
Aurélien BERNIER
Pour la première fois dans son histoire, le système économique est confronté à une crise environnementale qui, par son ampleur, pourrait menacer sa survie. Le changement climatique, présent dans presque tous les médias, est maintenant à l’ordre du jour de la plupart des rencontres internationales, des Nations unies au G8 en passant par les sommets européens. Mais l’alerte lancée par les scientifiques ne suffit pas à transformer les financiers en écologistes. Dès l’élaboration du Protocole de Kyoto en (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Puisque le commerce ignore les frontières nationales, et que le fabricant insiste pour avoir le monde comme marché, le drapeau de son pays doit le suivre, et les portes des nations qui lui sont fermées doivent être enfoncées. Les concessions obtenues par les financiers doivent être protégées par les ministres de l’Etat, même si la souveraineté des nations réticentes est violée dans le processus. Les colonies doivent être obtenues ou plantées afin que pas un coin du monde n’en réchappe ou reste inutilisé.

Woodrow Wilson
Président des Etats-Unis de 1913 à 1921

Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.