RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Non au Service National Universel

Le SNU (Service National Universel), mis en place en 2019 par le gouvernement Macron, fait encore parler de lui.

En effet, Prisca Thevenot, secrétaire d’Etat chargée de la jeunesse et du SNU, vient d’annoncer sur le média Brut, le 19 septembre, une "obligation et généralisation" prochaine du SNU. Outre l’aspect comique de madame Thevenot qui, comme tous les macronistes, ne sait pas tenir parole étant donné qu’elle s’était positionnée en août dernier contre l’aspect obligatoire du dispositif, il faut remarquer qu’elle ne dit rien de concret au sujet de la date ou des moyens d’hébergement et d’encadrement de tous ces jeunes, comme le remarque le syndicat l’UNSA.

Notons qu’Olivier Véran, suivant ces propos, a tempéré les paroles de la secrétaire d’Etat. Cependant, comme très souvent avec le gouvernement, il ne faut pas le croire sur parole et nous devons douter de chacune des phrases.

D’autre part, nous tenons à mettre en exergue cet extrait du journal 20 Minutes ("Service national universel : « Pas mal de choses à revoir avant la généralisation », confie le député Sacha Houlié") du 23 septembre 2023, indiquant aussi un aspect de classe derrière l’engouement pour le SNU :

"Le député de la Vienne souligne que le dispositif attire « plutôt des gens issus des CSP + » (les catégories socioprofessionnelles favorisées), ce qui n’était « pas tout à fait (la) cible au départ ».

"« On doit se poser la question de pourquoi on n’attire pas ceux pour lesquels le dispositif était créé », à savoir plutôt « les classes populaires qu’on devait accompagner vers l’engagement »."

Rappelons-le : le SNU n’a en réalité rien à voir ni avec un service militaire « classique », ni même avec l’utopique "service de citoyenneté" dont il a été soi-disant question. Sous couvert d’engagement, c’est un véritable encadrement idéologique de la jeunesse qui va se généraliser et qui n’aura d’autre but que de vendre les mérites de la « construction européenne » et de son fonctionnement, ainsi que l’engagement de la France dans l’OTAN et l’importance de cette dernière dans la politique de défense européenne face aux adversaires (voire ennemis) stratégiques que sont la Fédération de Russie et la République Populaire de Chine.

Alors que le gouvernement est discrédité et contesté massivement dans les entreprises, dans les usines et dans la rue, Macron, le CAC40 et le MEDEF préfèrent éviter que l’ensemble des connexions se fassent et se réunissent toutes ensemble et en même temps, comme y œuvrent le PRCF et la JRCF, les revendications pour sauver les retraites, les salaires et la paix, sous un seul mot d’ordre : « L’argent pour les retraites et les salaires, pas pour la guerre ni pour les actionnaires ! »

Si les militants communistes et véritables patriotes antifascistes et anticapitalistes que nous sommes ne sont pas hostiles à l’instauration, le jour venu, d’un « service » destiné à mobiliser la jeunesse et le peuple autour de la nation et tourné contre la dictature du capital et contre l’euro-mondialisation capitaliste, nous ne saurions apporter le moindre soutien à cet énième encadrement de la jeunesse qui s’inscrit dans la fascisation globale du pays et de la grande bourgeoisie qui le domine et qui est tout autant fauteuse d’euro-destruction sociale que de guerres potentiellement mondiales et exterminatrices.

Jeunes travailleurs de France, ouvriers, salariés, apprentis, lycéens, étudiants et privés d’emploi, mobilisez-vous avec la JRCF pour dénoncer et combattre la généralisation du SNU et l’encadrement totalement antipatriotique et anti populaire qu’il s’apprête à imposer à nos jeunes concitoyens !

N’attendez plus ! Rejoignez la JRCF !

»» http://jrcf.over-blog.org/2023/09/non-au-service-national-universel.html
URL de cet article 38928
  

Chroniques de GAZA 2001-2011
Christophe OBERLIN
L’auteur : Christophe OBERLIN est né en 1952. Chirurgien des hôpitaux et professeur à la faculté Denis Diderot à Paris, il enseigne l’anatomie, la chirurgie de la main et la microchirurgie en France et à l’étranger. Parallèlement à son travail hospitalier et universitaire, il participe depuis 30 ans à des activités de chirurgie humanitaire et d’enseignement en Afrique sub-saharienne, notamment dans le domaine de la chirurgie de la lèpre, au Maghreb et en Asie. Depuis 2001, il dirige régulièrement des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Malheur aux pays qui ont besoin de héros.

Bertolt Brecht

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.