RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
16 

Quand "normal" est synonyme de "traître"

On en apprend tous les jours. Le sens des mots change.

Ainsi, jusqu’à présent, « normal » s’opposait à « fou » et Hollande à Sarkozy, le président agité, bourré de tics, fou des US et de libéralisme. Fou de vouloir livrer notre pays aux US et à Israël.

« Normal », cela pouvait signifier « sain », « réfléchi », « calme » et aussi Français d’une certaine façon.

Non.

Pour ceux qui auront entendu le discours prononcé par Hollande à l’occasion de la commémoration de la libération de Paris, il est clair que ce morceau de bravoure, qui n’est pas sans rappeler, par l’indignation qu’il ne peut manquer de soulever, le discours de Sarkozy à Dakar, est un acte de soumission à l’Empire. Oui, on sait bien qu’il est de ce camp-là , hélas chers amis socialistes, mais le voir clamé en public, d’une manière aussi nette, voilà qui est rude pour le peuple français. J’appelle « peuple français » les citoyens qui lisent et parlent français et utilisent ces deux qualités pour s’informer et savoir ce qui se trame dans la sphère d’un président « normal ».

Remarquez, quand le loup dit au chaperon rouge : « Viens petit chaperon rouge, je vais te donner des galettes » alors qu’il a l’intention de la bouffer, c’est dans le fond un loup « normal ».

Voici le lien de ce discours. Pris sur le site de l’Elysée qui n’est pas un site complotiste. Quoique…
http://www.elysee.fr/president/les-actualites/declarations/2012/discou...

Et voici le passage dans lequel, Hollande compare les résistants français à l’armada des agités, payés par l’étranger, que nos medias propagandistes appellent la « résistance syrienne ».

Je pense en cet instant au peuple syrien, opprimé par un régime qui n’est plus animé que par la peur de disparaître. Ce régime disparaîtra parce que — et c’est la leçon que nous pouvons livrer au monde — quand la liberté est en marche, rien ni personne ne peut l’arrêter. La France a pris et prendra les initiatives nécessaires en soutien de la révolution syrienne, sur le plan politique, sur le plan diplomatique, sur le plan humanitaire pour aider au soulèvement.

Hollande nous prend-t-il pour des imbéciles ? Pour des ignorants ? Croit-il que nous ne connaissons pas l’Histoire ? Croit-il que nous ne savons pas que la France et le Royaume-Uni qui, en 1920, étaient, en principe les alliés du roi Fayçal, après la bataille de Maysaloun , l’envoyèrent en exil pour se partager le Moyen-Orient ? Croit-il que nous ne sommes pas capables de faire le rapprochement entre l’invasion de la Tchécoslovaquie, par le Troisième Reich, et celle de la Libye ? Croit-il que nous ne sommes pas capables de comprendre que celle de la Syrie serait semblable à celle de la Pologne qui déclencha la deuxième guerre mondiale ?

Ou M. Hollande, valet de l’Empire, ne connaît rien à l’Histoire. Est-ce cela être normal ? Etre ignorant ?

La stratégie de l’Empire est simple. Voyez-là pour ce qu’elle est. Ils avaient pour alliés toute une clique de despotes avec qui ils travaillaient, les Ben Ali, Kadhafi et tutti quanti mais comme ces bougres étaient devenus trop gourmands, dangereux par les secrets qu’ils détenaient, ils ont profité de l’agitation de peuples malheureux pour changer leur petit personnel. Et mettre au pouvoir des intégristes qui sont les kapos de l’Empire. Ca coûte moins cher que d’envoyer des armées comme en Irak. Ce sont les Arabes qui bâillonnent les Arabes. Bien pensé les stratèges zuniens. Et par-dessus le marché, en Europe, on fait naître la frousse du salafiste, de l’intégriste qui coupe des mains. On fait monter l’extrême-droite qui, comme son nom l’indique est extrêmement à droite, c’est à dire, sous des airs populistes, (« sous des airs » étant une formule de stratégie guerrière économe.), soutien du libéralisme et des droites américaines et israéliennes.

Quand le Qatar parle de donner de l’argent aux banlieues, est-ce pour leur donner aussi des armes ? Est-ce pour traiter la France comme la Tunisie, en faisant naître dans notre pays une scission violente entre communautés ? L’Empire aidera-t-il des intégristes sur notre territoire comme il le fait en Syrie ?

En ce qui concerne l’affaire Syrienne c’est une bataille contre la Russie et Poutine. L’affaire des Pussy Riot s’inscrit dans le cadre. Ceux qui clament leur indignation devant le traitement infligé à ces filles feraient mieux de les voir brandir, d’une manière idiote, le drapeau de l’Optor, officine avouée de la CIA. La Russie et Poutine, dictateur, lui aussi sanglant, sont les derniers remparts contre le déferlement de l’Empire.

Mais revenons à notre pays doublement en danger. Menacé par l’Europe austéritaire et une entrée en guerre si Israël frappe l’Iran. Ce qui se prépare, certes, depuis des années, mais plus encore à présent. Quelle est la date butoir ?

Bas les pattes Hollande quand tu parles de la Résistance française !

C’est le Conseil national de la Résistance qui a donné à notre pays des acquis sociaux que tu t’apprêtes à détruire avec le TSCG. Contre l’avis d’un peuple qui réclame un référendum.
Quelle audace d’en appeler aux mânes du Conseil national de la Résistance ! Quelle honte !

Et personne ne relève ?

Nous vivons une guerre larvée obscure, qui nous conduit peu à peu vers ce Traité Européen qui est pour nos défenses sociales une fosse à jeter des corps. C’est vers là qu’on nous mène. Comme ces hommes et ces femmes dans ces forêts où on les mitraille.

Mélenchon a appelé le premier en France à une grande manifestation à Paris contre le TSCG et pour un référendum.
Ce sera le 30 septembre à Paris.

Vous n’aimez pas Mélenchon ?
Peu importe. C’est un citoyen qui appelle les citoyens à s’unir, à réfléchir, à comprendre, à refuser, à résister. Nous devons faire front commun contre le TSCG.

Les Allemands, eux mêmes, ne sont-ils pas en lutte contre ce traité ? Une partie de l’opposition et 12 000 citoyens allemands n’ont-ils pas saisi le tribunal constitutionnel de Karlsruche pour qu’il décide que le pacte budgétaire et le MES violent la démocratie et la constitution allemande ? M. Joachim Gauck, président de la république fédérale allemande, n’a-t-il pas décidé de reporter la ratification du pacte budgétaire et du MES ? La réponse sera donnée le 12 septembre.

Le 12 septembre aussi, les Hollandais vont voter et le PVV , parti populiste d’extrême-droite, s’élève contre la soumission à Bruxelles et ce fameux traité. Que se passera-t-il si ces élections donnent le pouvoir à cette tendance anti-européenne ?

La bataille se joue, en Europe autour de nous. Par des voies légales. Dans les rues avec d’immenses manifestations.

Est-ce pour cela qu’il faut qu’éclate une guerre dans cette « stratégie du choc » que nous ne connaissons que trop ? S’assurer, d’une seule manoeuvre, et la domination sur l’Orient et la domination sur l’Europe ? Non pas une domination des maîtres sur leurs alliés mais des maîtres sur leurs esclaves ? Et se gaver de leurs richesses ?

Ne dites pas que tout est perdu. Car si tout est perdu, notre honneur aussi est perdu. Notre honneur de peuple libre qui a une histoire.

Ne dites pas que la plupart des Français sont complètement ignorants de ce problème et ont assez à faire pour simplement survivre.

Nous sommes face à un défi national citoyen que nous devons relever. Vous voulez un pouvoir citoyen ? C’est maintenant que ça va se passer.

Nous aurons donc appris que « normal » est synonyme de traître au Conseil National de la Résistance et à la France, puissance indépendante et souveraine.

Bonne journée !

Et tous unis, à Paris, pour la manifestation du 30 septembre contre le TSCG !

Ariane Walter

URL de cet article 17562
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

« Cremada » de Maïté Pinero
Bernard Revel
Prix Odette Coste des Vendanges littéraires 2017 Maïté Pinero est née à Ille-sur-Têt. Journaliste, elle a été correspondante de presse en Amérique Latine dans les années quatre-vingts. Elle a couvert la révolution sandiniste au Nicaragua, les guérillas au Salvador et en Colombie, la chute des dictatures chiliennes et haïtiennes. Elle a écrit plusieurs romans et recueils de nouvelles dont « Le trouble des eaux » (Julliard, 1995). Les huit nouvelles de « Cremada », rééditées par Philippe Salus, illustrent (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Même les morts ne peuvent reposer en paix dans un pays opprimé.

Fidel Castro

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.