Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

21 

Tout-En-Pognon, notre pharaon de l’ère Hanouna.

Porté au pouvoir par le FRIC (Fédération Rapace de l’Internationale Financière,) Tout-En-Pognon a été élu à l’aide de deux catégories socio-professionnelles :

- Les maxi-habens qui protègent leurs biens lorgnés par le communiste Mélenchon.

- Les minus-habeas, qui ont eu la frayeur de leur vie en imaginant les chars russes aux portes de Paris.

Les minus-habens sont les ex-Charlie. Une population qui ne s’occupe jamais de politique mais qu’on réveille par de grands slogans : « Le terrorisme ne passera pas ! ». « Le fascisme ne passera pas. »

Que le terrorisme et le fascisme passent tous les jours tranquillou grâce à leur propre gouvernement, comme ils sont occupés par leurs petites vies de bobos-gogos, cela ne fait pas grand sujet de conversation .

Quand on parle politique avec eux, ils répondent par les cartes de leur jeu de Monopoly : « Je fais de la politique ». Ainsi, si on leur dit : « Poutine », ils répondent avec la carte 1 : « Tchétchénie ». Ou la carte de 2 : « Anna Politkovskaya ». Et si leur dit « Syrie », ils sortent la carte : « Assad, boucher d’Alep ». Si on leur dit : « Internet », c’est la carte « Pfft ! Il y a de tout sur internet. »

Il y a aussi, évidemment, du côté de Macron, les Hanouniens.

On récolte le résultat de multiples années de pub à la télé, de coca, de Mac Do, d’OGM et d’émissions débilitantes dont Hanouna est le pape. L’homo sapiens a pris un coup sur la tronche. Question goût, la mode est aux top-models qui se produisent le plus possible à poil sur les escaliers de Cannes. L’élégance est défunte. Or l’élégance c’était la France.

Sniff... (Dans tous les sens du terme.)

Ils nous gonflent avec leur « multiculturalisme. » Un mot qui signifie en fait le « mono-a-culturalisme. »

Prenons l’exemple de « The Voice ».

Des Français de toutes origines se présentent...et chantent à 90% en anglais...C’est quelle culture ça ?

Dans nos villes, les mêmes achètent les mêmes produits frelatés dans les supermarchés. Que tu sois Asiatique, Africain, Européen ou Pygmée, ta finalité en ce bas-monde est d’aller acheter des produits chinois, les mêmes pour tous, dans les centres commerciaux, les mêmes pour tous. Et pour les riches, allez-vous me dire ? Mais l’uniformité est à l’identique. Les hôtels de luxe proposent le même type de chambre de 120m2 et la décoration de leurs maisons de 2000m2 est partout la même. Le genre loft glacé blanc, gris ou noir. On imagine que de grandes cultures vont naître de ce terreau impressionnant.

C’est à ce public que Tout-En-Pognon a offert un spectacle incroyable le soir de son couronnement.

Pour la upper-class, il y a eu la pyramide, symbole certes maçonnique, mais surtout réaliste. A la base le peuple tire les grosses pierres et au sommet on se dore au soleil.
Pour la lower-class, il y a eu l’inimaginable ballet de danseuses en slips rouges ! L’espace d’un instant, le Louvre est devenu Ibiza ! Découvrant cette vidéo, j’ai pensé que c’était une blague. Mais non. Car si madame Tout-en-pognon était habillée par Louis Vuitton (et un peu de publicité), le bon peuple de Pharaon était récompensé de son vote, avant de rejoindre Pôle emploi, ou ses trois turbins pour réussir à manger, par un spectacle que n’aurait pas désavoué Patrick Sébastien.

On est en France, oui ou non ! ?

L’avenir ?

D’une part, je boycotte toutes les émissions d’information du pharaon Tout-en-Pognon. Je ne regarde plus aucune émission de télémarketing. La Corée du Nord, merci.
Ensuite, aux législatives, chez moi, je voterai pour les deux candidats de la « France insoumise »

Et enfin, c’est le printemps, un printemps rageur et venteux. Envie de lumière, de belles lectures, de découvertes, d’élégances vivantes, comme ces champs de coquelicots immenses à côté de chez moi...

https://www.politis.fr/articles/2017/05/le-mauvais-gout-demmanuel-macron-36878/

URL de cet article 31868
   
ESPAGNE : un livre en plein dans le mille
Vladimir MARCIAC
Jean Ortiz a publié 90 articles sur le site Le Grand Soir. Son style impeccable, son cœur à fleur de clavier, son intelligence servant sa remarquable connaissance des dossiers qu’il traite, son humour, sa fougue, sa fidélité aux siens, c’est-à-dire aux guérilleros espagnols que le monde a laissé se faire écraser par un dictateur fasciste, le font apprécier par nos lecteurs (nos compteurs de lecture le disent). Il a en poche une carte du PCF qui rend imparfaitement compte de ce qu’est pour lui le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

A la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis.

Martin Luther King


« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
115 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.