RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Référendum : Une seule bonne raison de voter NON

De brillants analystes nous ont donné 5, 7, 8, 10 ou 15 bonnes raisons de voter NON au référendum. Comme j’aime faire court et que je suis loin de faire partie de ceux-là , je n’en retiendrai qu’une seule mais qui, à mon sens, suffit largement.

Les AGCS, le Traité Constitutionnel et la directive Bolkestein ne sont que les différentes facettes d’une même idéologie. La directive Bolkestein n’est pas abandonnée. Elle est seulement mise en sommeil jusqu’à l’automne, juste le temps de permettre aux États de dire OUI, et dans le meilleur des cas, bénéficiera d’un repoudrage. Parler de modèle social européen est un non-sens puisqu’il n’existe pas. Chaque État a le sien. Ce dont on peut parler est du modèle social français, donc de la Sécurité Sociale et du régime des retraites, en particulier.

La « clause du pays d’origine » place le système de soins dans le marché intérieur européen qui en définit les règles et il échappe donc aux gouvernements.

Exit la Sécu !

Un travailleur peut vivre dans un autre pays membre en étant soumis aux lois du pays d’origine de l’entreprise qui l’a embauché. Pas de cotisations, pas de système viable.

Exit le système de retraites par répartition !

La déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen stipule que : « Toute personne à droit à la protection sociale » alors que l’on aurait plus qu’un « droit à prestations ». Et donc, si tu n’as pas de fric pour payer, tu es recalé.

Exit les Droits de l’Homme !

Alors tranquillement, flegmatiquement mais résolument, ce sera NON, NON, NON et NON !


"Si la Constitution Européenne échoue, les Etats-Unis ne se réjouiront pas"


Dix bonnes raisons de voter NON... par A-J Holbecq.

Constitution : Quand un « Non de gauche » écrit au « Oui de gauche »...

Constitution : Délocalisation, des rapports explosifs, par Yves Housson.


URL de cet article 2242
  

Chicharra et les vautours
Maxime VIVAS
Le nouveau roman de Maxime Vivas Ce livre est la simple histoire d’une idole internationale (proche d’un Manu Chao) dont on exploite l’image et de jeunes ambitieux qui cherchent fortune sans penser à mal. Mais en rapprochant l’art et l’argent, ce roman intègre en filigrane l’ombre de Michael Jackson et de bien d’autres idoles qui furent cernées par des profiteurs avides jusqu’à se moquer de la vie de la poule aux oeufs d’or. Pierre souffre de solitude dans sa grange transformée en habitation, à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasement.

H. Krazucki
ancien secrétaire général de la CGT

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.