RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Le maire de Toulouse fait taire un compagnon de Mandela, mais...

Robert Ménard à Toulouse le lundi 18 mai

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, celui-là même qui entend expulser de la Bourse du Travail, la CGT et Radio Mon Païs, a accordé une salle, la Salle Barcelone, 22, allée de Barcelone pour une conférence de Robert Ménard, maire de Béziers, apparenté Front national.

Rappelons qu’en mars dernier, la Ville avait interdit au même endroit la tenue d’une réunion du NPA 31, sous prétexte qu’un membre du comité BDS devait y participer. Le BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanction) se veut une réponse non-violente à l’impunité d’Israël, « jusqu’à ce que ce pays applique le droit international et les principes universels des Droits de l’Homme ».

Le militant de BDS interdit de parole à Toulouse par le maire UMP est Farid Esack, un écrivain sud-africain, un proche de Nelson Mandela avec lequel il a lutté pour le droit des noirs, un militant des droits humains, un professeur qui a enseigné dans de nombreuses universités, dont l’Université de Harvard, l’Université Xavier aux États-Unis, l’Université du Western Cape, en Afrique du Sud et la Vrije Universiteit à Amsterdam.
La conférence de Robert Ménard est organisée par l’Association « Face à Face » qui se présente comme « apolitique » et qui a déjà reçu Éric Zemmour, Frigide Barjot et bien d’autres de la même mouvance. Sa présidente et fondatrice, Marie Coquelin est l’ancienne responsable toulousaine de la Manif pour Tous.

Qui est Robert Ménard ?
C’est le maire de Béziers, élu avec le soutien du Front National, dont le directeur de Cabinet est un dirigeant du Groupe identitaire, groupe fasciste violent, c’est l’homme qui défraie la chronique en affirmant avoir dressé la liste nominative des enfants musulmans de Béziers, c’est l’admirateur avoué des tueurs de l’OAS, c’est l’homme qui regrette la suppression de la peine de mort et qui refuse de condamner la torture, c’est l’homme qui a dirigé RSF avec des dollars de plusieurs officines écrans de la CIA, l’homme qui s’est mis naguère au service des dictateurs esclavagistes du Qatar, c’est l homme dont le compagnon de la présidente du FN dit qu’il est plus à droite que le FN. C’est l’homme, soit dit en passant, qui m’a menace quatre fois d’un procès.

Notez le paradoxe : Toulouse, la cité de Jean Jaurès, interdit une conférence d’un militant anti-apartheid et donne la parole à l’homme qui a dit, à Béziers, où naquit Jean Moulin : « Je viderai le centre ville des pauvres, des maghrébins et des gitans. »

La conférence de Ménard aura lieu à 20H30 à la Salle Barcelone, 22, allée de Barcelone(1), une allée qui longe le canal, près de la place Saint-Pierre. Il serait bien d’aller y faire un peu de bruit. Ce soir, il y aura du FN, de l’UMP, des gogos et de la police. Il serait bien qu’il y ait aussi du démocrate, du républicain pour crier que Toulouse ne veut pas devenir Béziers. J’y serai.

Maxime Vivas


(1) C’est à deux pas d’un local désormais fermé, celui du Groupe identitaire qui s’était illustré maintes fois par sa violence. Le 31 mars 2012, au cours d’une expédition rythmée par des chants nazis et des slogans hitlériens, ses militants avaient fracturé le crâne d’un étudiant chilien, pris pour un arabe.

URL de cet article 28635
  

Même Auteur
Les Chinois sont des hommes comme les autres
Maxime VIVAS
Zheng Ruolin (Ruolin est le prénom) publie chez Denoël un livre délicieux et malicieux : « Les Chinois sont des hommes comme les autres ». L’auteur vit en France depuis une vingtaine d’années. Son père, récemment décédé, était un intellectuel Chinois célèbre dans son pays et un traducteur d’auteurs français (dont Balzac). Il avait subi la rigueur de la terrible époque de la Révolution culturelle à l’époque de Mao. Voici ce que dit le quatrième de couverture du livre de ZhengRuolin : « La Chine se (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Chaque prétendant à l’Empire claironne à l’extérieur qu’il veut conquérir le monde pour y apporter la paix, la sécurité et la liberté, et qu’il sacrifie ses enfants dans un but éminemment noble et humanitaire. C’est un mensonge, et un vieux mensonge, et pourtant des générations se succèdent et y croient !

Si les Etats-Unis ont la prétention de devenir un Empire, comme c’est la cas pour la plupart des nations, alors les réformes internes seront abandonnées, les droits des états seront abolis - pour nous imposer un gouvernement centralisé afin de renier nos libertés et lancer des expéditions à l’étranger.

Alors le Rêve Américain mourra - sur des champs de batailles à travers le monde - et une nation conçue dans la liberté détruira la liberté des Américains et imposera la tyrannie pour assujettir les nations.

George S. Boutwell - (1818-1905), Secrétaire du Trésor sous le Président Ulysses S. Grant, Governeur du Massachusetts, Sénateur and Représentant du Massachusetts

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.