RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le maire de Toulouse fait taire un compagnon de Mandela, mais...

Robert Ménard à Toulouse le lundi 18 mai

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, celui-là même qui entend expulser de la Bourse du Travail, la CGT et Radio Mon Païs, a accordé une salle, la Salle Barcelone, 22, allée de Barcelone pour une conférence de Robert Ménard, maire de Béziers, apparenté Front national.

Rappelons qu’en mars dernier, la Ville avait interdit au même endroit la tenue d’une réunion du NPA 31, sous prétexte qu’un membre du comité BDS devait y participer. Le BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanction) se veut une réponse non-violente à l’impunité d’Israël, « jusqu’à ce que ce pays applique le droit international et les principes universels des Droits de l’Homme ».

Le militant de BDS interdit de parole à Toulouse par le maire UMP est Farid Esack, un écrivain sud-africain, un proche de Nelson Mandela avec lequel il a lutté pour le droit des noirs, un militant des droits humains, un professeur qui a enseigné dans de nombreuses universités, dont l’Université de Harvard, l’Université Xavier aux États-Unis, l’Université du Western Cape, en Afrique du Sud et la Vrije Universiteit à Amsterdam.
La conférence de Robert Ménard est organisée par l’Association « Face à Face » qui se présente comme « apolitique » et qui a déjà reçu Éric Zemmour, Frigide Barjot et bien d’autres de la même mouvance. Sa présidente et fondatrice, Marie Coquelin est l’ancienne responsable toulousaine de la Manif pour Tous.

Qui est Robert Ménard ?
C’est le maire de Béziers, élu avec le soutien du Front National, dont le directeur de Cabinet est un dirigeant du Groupe identitaire, groupe fasciste violent, c’est l’homme qui défraie la chronique en affirmant avoir dressé la liste nominative des enfants musulmans de Béziers, c’est l’admirateur avoué des tueurs de l’OAS, c’est l’homme qui regrette la suppression de la peine de mort et qui refuse de condamner la torture, c’est l’homme qui a dirigé RSF avec des dollars de plusieurs officines écrans de la CIA, l’homme qui s’est mis naguère au service des dictateurs esclavagistes du Qatar, c’est l homme dont le compagnon de la présidente du FN dit qu’il est plus à droite que le FN. C’est l’homme, soit dit en passant, qui m’a menace quatre fois d’un procès.

Notez le paradoxe : Toulouse, la cité de Jean Jaurès, interdit une conférence d’un militant anti-apartheid et donne la parole à l’homme qui a dit, à Béziers, où naquit Jean Moulin : « Je viderai le centre ville des pauvres, des maghrébins et des gitans. »

La conférence de Ménard aura lieu à 20H30 à la Salle Barcelone, 22, allée de Barcelone(1), une allée qui longe le canal, près de la place Saint-Pierre. Il serait bien d’aller y faire un peu de bruit. Ce soir, il y aura du FN, de l’UMP, des gogos et de la police. Il serait bien qu’il y ait aussi du démocrate, du républicain pour crier que Toulouse ne veut pas devenir Béziers. J’y serai.

Maxime Vivas


(1) C’est à deux pas d’un local désormais fermé, celui du Groupe identitaire qui s’était illustré maintes fois par sa violence. Le 31 mars 2012, au cours d’une expédition rythmée par des chants nazis et des slogans hitlériens, ses militants avaient fracturé le crâne d’un étudiant chilien, pris pour un arabe.

URL de cet article 28635
   

Même Auteur
« Les déchirures » de Maxime Vivas
Maxime VIVAS
Sous ce titre, Maxime Vivas nous propose un texte ramassé (72 pages) augmenté par une préface de Paul Ariès et une postface de Viktor Dedaj (site Le Grand Soir).. Pour nous parler des affaires publiques, de répression et d’impunité, de management, de violences et de suicides, l’auteur (éclectique) convoque Jean-Michel Aphatie, Patrick Balkany, Jean-Michel Baylet, Maïté Biraben, les Bonnets rouges, Xavier Broseta (DRH d’air France), Warren Buffet, Jérôme Cahuzac, Charlie Hebdo, Jean-François Copé, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le succès ou l’échec d’une révolution peut toujours être mesuré par l’ampleur avec lequel le statut de la femme a rapidement évolué dans un sens progressiste.

Angela Davis

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.