RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Souvenir de coupe du monde

(reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur)

Nous n’avions pas encore réussi à définir sa nationalité, tant il beuglait de la même manière quels que soient les matchs qu’il regardait, nous avions bien senti dans ses barrissements un léger changement de ton en faveur du Ghana pendant leur match contre les États-Unis, ce qui nous l’avait rendu plutôt sympathique, mais ça n’avait pas suffit pour déterminer son pays d’origine ;

il faut dire que, dès son réveil, notre bruyant voisin allumait la chaudière (bière ou caïpirinha ? ou les deux ?) qui ne s’éteignait que tard dans la nuit quand de lourds ronflements remplaçaient ses rugissements ; pour nous, c’était plutôt pratique, nous n’avions pas besoin de montre pour savoir l’heure qu’il était, c’est-à-dire l’heure des matchs, que de toute façon nous ne regardions pas, sauf exceptionnelle exception bien particulière (la finale ?) Le patron avait bien essayé de calmer cet hôte auquel il permettait (presque) tout puisqu’il était payant, mais avec assez peu de résultat. Quant à le virer il n’en était pas question puisqu’il était payant.

Et puis, un soir, il disparut.

Ce n’était pas qu’il nous manquait, mais dans l’état où il avait l’habitude d’errer, nous étions un peu inquiets parce qu’on a beau dire des merveilles sur Rio de Janeiro, c’est quand même une ville qui peut être très dangereuse.

En fait, on le retrouva endormi au milieu d’un campement de supporters chiliens sur la plage de Copacabana dans les bras d’une italo-brésilienne mariée à un argentin dont le frère étudiait en Australie, et qui prenait des cours d’allemand avec un autrichien d’origine turque au Goethe Institut nouvellement hébergé par la Maison de France,

Ça n’avait pas dû l’aider à choisir son camp.

CHI-CHI-CHI ! LÉ-LÉ-LÉ ! VI-VA CHI-LÉ !

Écrits Cariocas
Nathalie Paysage

URL de cet article 38377
  

Maurice Tournier. Les mots de mai 68.
Bernard GENSANE
« Les révolutionnaires de Mai ont pris la parole comme on a pris la Bastille en 1789 » (Michel de Certeau). A la base, la génération de mai 68 est peut-être la première génération qui, en masse, a pris conscience du pouvoir des mots, a senti que les mots n’étaient jamais neutres, qu’ils n’avaient pas forcément le même sens selon l’endroit géographique, social ou métaphorique où ils étaient prononcés, que nommer c’était tenir le monde dans sa main. Une chanson d’amour des Beatles, en fin de compte très (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Tout ce qui est sage a déjà été pensé : il faut essayer seulement de le penser encore une fois. »

Goethe

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.