RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


L’accord gazier israélo-européen sous le feu des critiques

Ylenia GOSTOLI
La souffrance des Palestiniens qui vivent sous l’occupation va encore augmenter du fait de l'expansion de l'industrie israélienne du gaz. Ramallah - Un accord de pipeline israélo-européen ayant pour but de faire d’Israël un important exportateur d'énergie en Méditerranée fait l’objet de critiques de la part des Palestiniens. Ces critiques sont encore exacerbées par le fait que la bande de Gaza assiégée souffre d'une crise d’énergie endémique qui paralyse son économie. Shahan Jabarin, le directeur général d'Al-Haq, a déclaré à Al Jazeera : « L'accord de pipeline entre Israël, l'Italie, Chypre et la Grèce bénéficiera non seulement aux entreprises qui profitent directement de l'occupation du territoire palestinien mais il permettra à Israël de s’assurer de l'approbation tacite de l'Europe pour accentuer son « blocus maritime » des côtes palestiniennes, et prolonger le conflit armé international qui sévit dans les eaux territoriales de la bande de Gaza. L'expansion de l'industrie israélienne du gaz engendrera une (...) Lire la suite »
Des malades atteints du cancer renvoyés de l’hôpital

Fin de l’hôpital public Grec ?

kinisi ENERGOI POLITES et Larisa CITY NEWS

L'hôpital doit-il être rentable ? Si l'on peut comprendre qu'il y ait des choix à faire en fonction du budget, comme cela se fait chez nous, la manière administrative et inhumaine dont sont appliquées en Grèce, les directives de privatisation de la santé que nos dirigeants ont décidées a Bruxelles augure mal de notre avenir.

Personnel infirmier vieillissant avec d'importants problèmes de santé. Une enquête de la « Fédération Panhellénique des Travailleurs des Hôpitaux Publics » révèle que le personnel infirmier « trop rare » est âgé avec d'importants problèmes de santé et cela à cause du « manque tragique » qui se monte à 35% de postes inoccupés et oblige à des « horaires épuisants ». La durée moyenne de service du personnel infirmier est de 25 ans. 15% des employés du service infirmier (4500) ont des certificats des Commissions Médicales pour des problèmes de sante et les congés maladie accordés chaque année sont au moins de 200 000 jours. « Le personnel infirmier travaille en situation de burn-out », rapporte la Fédération, en faisant remarquer « qu'il existe des risques d'erreur dans les soins infirmiers car la charge d'une personne est de 40 lits de malades ». Selon la Fédération, le droit du travail n'est respecté dans aucun hôpital, 800 000 jours de repos et congés normaux sont dus. « Si les droits légaux étaient appliqués au (...) Lire la suite »
Tandis que le PS prend la direction du PASOK Grec...

19,58% n’auront pas suffi

République sociale

Malgré une belle campagne, innovante, ambitieuse et progressiste, Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France insoumise, soutenu par le Parti communiste et Ensemble, n’a pas réussi à se qualifier pour le second tour de l’élection présidentielle. Ce que nous craignions est ainsi arrivé, avoir le choix au second tour entre une candidate issue de l’extrême-droite et un candidat de l’oligarchie, soutenu par les banques.

Pourtant nous avons essayé. Essayé de créer un rapport de force qui nous soit favorable en tentant de rassembler non pas autour d’un candidat mais autour d’un programme de justice sociale et de renouveau démocratique. Force est de constater que par rapport à 2012, et aux 11,1% du Front de gauche, notre score augmente significativement puisque Jean-Luc Mélenchon a recueilli 19,58% des suffrages. C’est donc en soit une petite victoire mais surtout un formidable point d’appui pour la suite, et notamment pour les élections législatives. Du reste, il ne faut pas perdre de vue que nous aurions pu être au second tour. Sans ce système médiatique qui a préféré taper sur le candidat de la France insoumise que sur le Front national, et qui maintenant vient nous faire la leçon quant au fait que Jean-Luc Mélenchon n’a pas donné de consignes de vote, préférant attendre la décision des près de 450 000 citoyens qui ont soutenu sa candidature, ce qui semble pourtant être la base de la démocratie. Ce n’est pas un hasard (...) Lire la suite »

France, bilan du 1er tour : place à la bataille des idées !


Michel COLLON, Alex ANFRUNS

Un tremblement de terre politique. Après les Etats-Unis, la France, et puis ? Fin du bipartisme, émergence de nouvelles forces politiques, recomposition ? Une chose est certaine : le verrou PS a sauté. On ne peut pas impunément annoncer que son ennemi est la finance et puis servir docilement cette même finance. Trop, c’est trop ! Et maintenant, comment continuer ? Comment éviter que « tout change pour que rien ne change » ?

Le PS a bien vendu son Plan B La déconfiture de Hamon (6% !) n’a rien d'imprévu. C'est la chronique d'une mort annoncée, qui avait déjà eu lieu, en Grèce, puis en Espagne. Trois signes montraient que le PS préparait son Plan B : d'abord, l'annonce tardive et inédite du retrait de François Hollande en raison de son impopularité, puis la division irréconciliable des deux courants majoritaires dans les Primaires socialistes et enfin le soutien à Macron de l'aile droite du PS. Il serait naïf de croire qu'une force au pouvoir comme le PS aurait laissé si facilement la voie libre au FN et aux Républicains (ex-UMP) en recherche d'une stratégie de marketing capable de faire oublier les casseroles de Sarkozy. Face à cette chute imminente du PS, après avoir trahi son propre électorat et ses valeurs, le mouvement En Marche, lancé par Emmanuel Macron début 2016 était la solution idéale pour amortir le coup. Le Sud montre le chemin Une des leçons pour les forces progressistes européennes : abandonner tout (...) Lire la suite »
30 

La victoire sera plus certaine et durable si vous prenez la mesure du temps long

Gabriela BALKEY
Connaissez-vous Pepe Mujica ? Comment est il arrivé au pouvoir ? Voici un petit récit qui pourrais vous aider en ce moment complexe de joie et désenchantement. L'Uruguay est un petit pays, mais qui a des des similitudes à la France : Un État très fort et organisé, des acquis sociaux importants, un niveau de vie plus haut que nos voisins, etc. Malheureusement on n'a pas d'indiens, et les noirs sont moins de 10% plutôt bien intégrés. Comme notre niveau de vie est plutôt bon par rapport à l'Amérique Latine, on est en train de recevoir beaucoup d'immigration andine et centro-américaine, mais l'énorme majorité de la population sont des petits fils d'européens. Il fait chaud en été et très froid en hiver. Le néolibéralisme a commencé aux environs de 1970, les énormes protestations empêchaient le pouvoir de mettre en œuvre son projet. Les "Tupamaros" (du nom de Tupac Amaru, le mythique chef Inca qui se rebella en 1780 face aux colons espagnols, au Pérou) sont nés dans cette circonstance, une guérilla urbaine (...) Lire la suite »
10 

La jouissance de Hollande - Voter Macron, c’est planifier Le Pen

Fabrice AUBERT
FAIRE DE LA POLITIQUE, C’EST PENSER : Au lendemain d’une élection dont la campagne fut formidable et le résultat décevant, il ne faut pas « réagir » et « sur réagir » comme nous le commande les médias et les personnes bien en cour, mais il nous faut penser. Ne pas penser, c’est aller dans le sens de ceux qui nous gouvernent et nous tiennent de ce fait en laisse. Construire une pensée est plus difficile, hasardeux, complexe, déstabilisateur, car éloignée des certitudes et des réflexes, mais c’est se rapprocher de la politique, car faire de la politique c’est penser. La Révolution de 1789, n’aurait jamais eu lieu et n’aurait jamais été aussi loin, sans le recours de la pensée, celles des « philosophes des lumières », celles de « l’Encyclopédie ». L’émancipation passe par « la pensée de soi et d’autrui », dans la construction d’un imaginaire collectif de portée universelle, c’est-à-dire pouvant être reconnu, compris et adopté par tous les êtres humains semblables. C’est à ce niveau de pensée qui nous faut nous hisser (...) Lire la suite »
56 

Lobbies : l’insoutenable complaisance des élus

Jacques GUÉRIN

Les affaires de conflits d’intérêt se multiplient, à tous les niveaux et dans tous les secteurs, jetant un doute sur l’impartialité des décisions publiques. Il devient urgent d’encadrer les pratiques du lobbying et d’aller plus loin en matière de transparence.

Le 16 avril 2015, Michel Aubier, pneumologue à l’hôpital Bichat, intervient devant les sénateurs de la commission d’enquête « sur le coût économique et financier de la pollution de l’air ». Il déclare alors sous serment n’avoir « aucun lien d’intérêts avec les acteurs économiques ». Mais un peu moins d’un an plus tard, Libération et Le Canard Enchaîné révèlent que le pneumologue est rémunéré par Total comme médecin-conseil auprès des dirigeants du groupe. Convoqué par la commission sénatoriale pour s’expliquer, le médecin reconnaît alors toucher 5 000 euros par mois du groupe pétrolier. L’affaire est d’autant plus gênante que dans les médias ou devant les sénateurs, ce médecin a plutôt eu tendance, selon Le Monde, à minimiser les effets sur la santé de la pollution aux particules fines... Les liaisons dangereuses Le poids croissant des lobbies dans la société se traduit par de nombreuses affaires de conflits d’intérêts concernant des hommes politiques, des hauts fonctionnaires ou des experts scientifiques. Des pratiques (...) Lire la suite »
Lorsque tout parfois semble perdu ou morose...

Penser printemps

Olivier FOREAU
Ultime pet de François Hollande à la face de ses électeurs, Emmanuel Macron est un produit qui se vend bien. Moitié anxiolytique, moitié analgésique, il a été spécialement conçu pour les peuples en phase terminale, ce qui explique pour une bonne part son succès dans l’hexagone. Sa campagne, qui ressemble à une pub soporifique pour de la crème dessert, marque un tournant dans la longue histoire de la lobotomie : cette fois-ci, on a atteint la moelle épinière. « Lorsque tout parfois semble perdu ou morose, il faut penser printemps », prêche notre nouvelle idole, qui même sous la torture, ne saurait guère en dire plus sur sa vision de la France. En même temps, quelqu’un qui travaille depuis des années à la démolition programmée du système social français [1] a-t-il vraiment besoin de se répandre en confidences ? Ceux qui déplorent qu’il ne parle de rien n’ont probablement pas pensé à ce qu’il dirait s’il se mettait à parler de quelque chose. Quand d’autres déroulent d’une voix morne le catalogue des privations (...) Lire la suite »

L’addition

Thierry DERONNE
« Dépêché à Caracas pour cause de campagne présidentielle en France ? » s’écria le vieux Petkoff, amusé du paradoxe qui ramenait son vieil ami « le doctor Paulo » sous les lambris viscontiens du Four Seasons. Le cinéphile devenu journaliste s’efforça de rire, fermant un œil complice pour l’abrazo. Au fond de lui-même il était d’une humeur massacrante. Certes, le laptop posée sur le couvre-lit moiré l’avait rasséréné. Paris publiait in extenso son article sur les morts au Venezuela et sur la marche de la droite jusqu’à la Conférence épiscopale, la « marche du silence en mémoire des tombés », un titre qui serait aussitôt copié/collé à l’infini sur une myriade de sites et de tweets. Et le président de Voluntad Popular lui avait répété que des médias comme le sien revêtait un rôle muy, muy importante, si si hermano, dans l’offensive finale contre le « régime ». Mais au-delà des abrazos effusifs, Paulo Paranagua [correspondant du Monde pour l'Amérique latine - NdR] le sentait, quelque chose n’allait pas. Au déjeuner il avait (...) Lire la suite »

La victoire volée du morveux de chez Rothschild

Bruno GUIGUE
Lancé sur le marché comme une savonnette, le bébé Cadum de la finance s’installera à l’Elysée le 7 mai. Certes, Macron est vainqueur, mais il a emporté la mise au terme d’une campagne qui a pulvérisé les records de médiocrité et de partialité. Adoubé par le capital transnational, le morveux de chez Rothschild a gagné un match truqué. Si Macron a gagné dimanche, c’est parce que neuf milliardaires contrôlent la presse française, que Macron est leur candidat et que ces rapaces décident à notre place. Durant la campagne, la fabrique du consentement a tourné à plein régime, elle a fait la “journée des trois 8” ! Des cajôleries de Bourdin aux mensonges du “Monde” en passant par la servilité des hétaïres sur le retour de Bfm/Tv, la caste journalistique a justifié ses émoluments en passant consciencieusement la serpillière pour le commis de l’oligarchie. Propulsé au firmament cathodique, le jeune banquier rompu au marketing a vendu son rêve de pacotille, proposant aux gogos, par exemple, de faire de la France une “start-up (...) Lire la suite »
36 

Emmuré(e)s vivant(e)s

Marie BLACHERE
Ce samedi soir, pas mal chamboulée par de mauvais souvenirs qui refaisaient surface, j’avais décidé de m’imposer une discipline drastique pour contrer les effets de mes pensées tourmentées : regarder du début à la fin une émission de télé-réalité, n’importe laquelle, pensant que je tenais là l’antidote. En changeant de chaîne, je tombais finalement sur l’émission The Voice (La Voix), sorte de télé-crochet où de jeunes chanteurs s’époumonent sur des reprises de chansons de variété, tandis que de « grandes pointures » de la chanson française (Zazie, Florent Pagny et deux autres personnes non identifiables) écoutent religieusement la performance, tournant le dos au chanteur et qui, en fins limiers dénicheurs de nouveaux talents, finissent par appuyer, ou non, sur un énorme bouton poussoir pour signifier leur état de grâce. Leur énorme siège se met à pivoter afin de pouvoir découvrir de leurs yeux ébahis la perle rare. Tout le monde applaudit. La soirée se passait plutôt bien. Aucune chanson ne me plaisait, les (...) Lire la suite »

Comment les soldats israéliens interrogent les prisonniers palestiniens (Al Jazeera)

Farah NAJJAR, Shasta HAMMAD

Pendant la Journée des prisonniers palestiniens, les détenus et leurs proches relatent les horribles tortures et abus de toutes sortes qui leur sont infligés dans les prisons israéliennes.

Il y a actuellement 6 500 prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes

Depuis 1974, date à laquelle le premier prisonnier palestinien a été libéré dans un accord d'échange, le 17 avril, les Palestiniens célèbrent la Journée des prisonniers palestiniens pour manifester leur solidarité avec les prisonniers enfermés dans les geôles israéliennes. Actuellement, il y a 6 500 prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes. Ce nombre comprend 300 enfants et 53 femmes, selon Addameer, une association de défense des droits de l'homme et de soutien des prisonniers palestiniens basée à Jérusalem. Laith Abu Zeyad, le représentant juridique international d'Addameer, a déclaré à Al Jazeera qu'Israël arrête de 500 à 700 enfants chaque année en Cisjordanie occupée. Quand ils sont arrêtés, les civils palestiniens résidant en Cisjordanie sont jugés par des tribunaux militaires israéliens dont les taux de condamnation atteignent 99,7%, selon Abu Zeyad. Faire juger des civils par un tribunal militaire est une violation du droit international. Cela signifie que le droit des civils à (...) Lire la suite »

Trump – en Corée du Nord, ce sont des êtres humains que vous allez assassiner ! (Global Research)

Andre VLTCHEK
Quand je pense à la Corée du Nord, la première image qui me vient à l'esprit est une brume sur la surface calme et majestueuse de la rivière Taedong près de Pyongyang. Ensuite, je me souviens toujours de ces deux amants, noués dans une étreinte tendre et presque désespérée, assis côte à côte sur le rivage. Je les ai vus tous les jours, lors de mes promenades matinales. A présent, je ne sais plus si elles étaient réelles ou simplement un produit de mon imagination ; un souvenir triste et doux de tout ce qui a déjà été perdu, ainsi que de tout ce qui aurait dû se produire, mais qui ne s'est jamais vraiment matérialisé. À l'heure actuelle, alors que l'"armada" de Donald Trump vogue vers la Chine et la RPDC, je me souviens de ces moments : la falaise, les amants et un pêcheur isolé avec sa longue canne à pêche de l'autre côté de la rivière. Tout dans ma mémoire liée à ces aubes est désormais immobile, serein. Parfois, je me demande si les mots ont encore le pouvoir qu'ils avaient autrefois. Dans le passé, un beau (...) Lire la suite »

Quand France Inter et Europe 1 découvrent opportunément l’ALBA

Mémoire des Luttes
La campagne pour l’élection présidentielle française vient de faire un détour par l’Amérique latine et les Caraïbes. Mais pas à l’avantage d’un candidat et de certains journalistes qui ont étalé leur ignorance des affaires de la région, en même temps que leur parti pris. Déjà, comme le Singe de la fable de La Fontaine qui, plastronnant devant le Dauphin, prenait le Pirée pour un homme, Emmanuel Macron avait pris la Guyane pour une île. Toujours cette attraction de l’off shore qui n’étonnera pas chez un ancien banquier… Retraversons l’Atlantique. Ces derniers jours, dans les matinales de certaines radios – notamment celles de Patrick Cohen (France Inter) et Fabien Namias (Europe 1) – les auditeurs ont été pris à témoin d’un scandale sans doute aussi énorme, si l’on en juge par le temps d’antenne qui lui est consacré, que le Penelopegate ou les Panama Papers : dans son programme L’Avenir en commun, Jean-Luc Mélenchon propose rien de moins que l’adhésion de la France à l’Alliance bolivarienne pour les peuples de (...) Lire la suite »

Emmanuel Macron, un putsch du CAC 40

Aude LANCELIN

Comment le candidat d’« En marche ! » a été entièrement fabriqué par des médias entre les mains du capital, et pourquoi il est encore temps de résister à ce coup de force.

C’était à la fin de l’été dernier, je venais de rendre le manuscrit du Monde libre. Mon regard errait devant les images de BFM TV, dans les vestiges d’une canicule parisienne achevée il y a peu. C’est alors que je compris brutalement que l’année 2017 serait terrible, et que la présidentielle à venir ne ressemblerait à rien de ce que ce pays avait connu jusqu’ici. La première chaîne d’informations en continu du pays, fleuron du groupe Altice-SFR détenu par Patrick Drahi, n’avait pas lésiné sur les moyens en ce 30 août 2016. Le tout pour couvrir un événement considérable, imaginez du peu : la démission du ministère de l’économie d’un jeune baron du hollandisme encore quasi inconnu du public deux ans auparavant. Un scoop d’importance planétaire, on voit ça, qui valait bien la mobilisation générale de toute les équipes de la chaîne détenue par ce milliardaire français issu des télécoms. L’étrange spectacle qui s’étalait sur les écrans du pays ce jour-là, c’était un chérubin en costume-cravate s’échappant du ministère de (...) Lire la suite »
30 
Parlons (Inter) Net
Marine Le Pen et le fascisme

Depuis quelques jours, LGS reçoit des commentaires gui feulent nous exbliguer que le Vront nazional n’est bas vagiste, gue Marine Le Ben n’est bas gomme zon bère et gant fodant bour elle le 7 mai, on fa voutre la merte et égonomisser zinq ans de zouvrance au beuble gui fa la firer à goups de bieds dans zon kros gul en guelgues zemaines.

Avis aux lecteurs (aux néo-lecteurs ?) : inutile de vous fatiguer, envoyez ces analyses ailleurs.

Théophraste R. (Polyglotte).

PS. Jean-François Jalkh, coupable de propos négationnistes, vient d’être remplacé à la présidence du FN par Steeve Briois, député européen et maire d’Hénin-Beaumont, connu pour s’en être pris dans sa ville au Secours populaire et à la Ligue des Droits de l’homme.







 
Voir aussi
Front National : Les chiens ne font pas des chats !
De nombreuses personnes sont décontenancées par le nouveau visage offert par le Front National depuis l’accession de Marine Le Pen à sa tête ; des analystes, des journalistes et d’autres individus, proches de Marine Le Pen, ont inventé une nouvelle (...)
Léon LANDINI
France 2, Macron, Delanoë
J’ai regardé le Journal télévisé de France 2 le 28 avril 2017 à 13 h. Le premier sujet était présenté ainsi par Marie-Sophie Lacarrau : "Jean-Luc Mélenchon pressé de toutes parts. Que fera le candidat de la France insoumise le 7 mai prochain ? Il doit (...)
Philippe ARNAUD
Le vice caché du « front républicain »
Il n’a échappé à personne que l’élection présidentielle française s’est soldée par la confirmation des prévisions des instituts de sondage, qui prédisaient depuis plusieurs mois déjà un duel Macron/Le Pen au second tour. Il n’était pourtant pas du tout (...)
Benedikt ARDEN
Ensemble continuons !
Il faut que le score de la France Insoumise soit énorme pour que l’ensemble des médias et du monde politique soit intéressé par la prise de position du candidat Mélenchon. Tous lui tombent à bras raccourcis pour l’accuser de faire le jeu de Lepen et le (...)
jose espinosa
Arsenic ou cyanure ?
À l’issue du premier tour des élections présidentielles deux candidats restent en lice : Emmanuel Macron et Marine Le Pen, deux marionnettes manipulées par l’État profond. Marine, l’épouvantail Marine, nouvelle gérante de la SARL Le Pen, n’est présente (...)
Bernard CONTE
Chronique d’un deuxième tour annoncé.
Dimanche soir le verdict est tombé. Les candidats plébiscités par les médias et les sondeurs seront au deuxième tour de l’élection présidentielle. Le candidat de la finance et de l’ultra-libéralisme décomplexé affrontera un relent des années 30, une (...)
Kevin KIJKO
Pourquoi nous faisons la grève de la faim dans les geôles israéliennes (New York Times)
HADARIM PRISON, Israël – Ayant passé les 15 dernières années dans une prison israélienne, j’ai été à la fois témoin et victime du système illégal d’arrestations arbitraires massives d’Israël et de ses mauvais traitements infligés aux prisonniers palestiniens. (...)
Marwan BARGHOUTI
L’éclatante victoire de Mélenchon
Toutes sortes de qualificatifs donnent à ce beau nom « victoire », des sens très différents. Il y a, en particulier, l’expression bien connue : « une victoire à la Pyrrhus », bataille remportée au prix de tant de pertes qu’elle est condamnée à n’avoir (...)
Ariane WALTER
Lettre ouverte à Jean-Luc Mélenchon
Monsieur Mélenchon, nous sommes nombreux (très nombreux) à y avoir cru ces derniers jours, jusqu’au dernier moment. Si tous ceux qui ont voté Macron par peur de Le Pen avaient voté selon leur coeur, ou si Hamon s’était rendu à l’évidence en vous (...)
Caleb IRRI
Placard du Comité de Salut Public
République Sociale Française Liberté – Égalité – Fraternité Comité de Salut Public Élections CITOYENS, Ce qui se passe en ce moment est l’éternelle histoire des Nantis cherchant à maintenir, voire à amplifier leurs privilèges. Aidés d’une poignée de (...)
PERSONNE
Allez, les gens, courage.
D’abord, et avant tout, commençons par le commencement : « Merci ». Merci à Jean-Luc Mélenchon pour avoir si bien représenté la France Insoumise. Merci à la France Insoumise pour nous avoir offert la plus belle campagne de mémoire de bipède vivant (et (...)
Viktor DEDAJ
15 
Mélenchon, l’humaniste qui voulut amorcer l’affranchissement des opprimés de France, d’Afrique et du monde
Depuis quelques années les manifestations des Africains de France n’ont cessé de croître en fréquence, en nombre de manifestants et en termes de revendications. Elles visent essentiellement à conscientiser l’opinion publique française sur la situation (...)
José Mene BERRE
Grèce-France, résistance !
Déclaration de PANAYIOTIS LAFAZANIS, secrétaire du Conseil politique d’Unité Populaire (Grèce)
Le résultat de Mélenchon et de la Gauche française au premier tour des élections présidentielles en France est une grande réussite Déclaration de Panayiotis Lafazanis, secrétaire du Conseil Politique d’Unité Populaire Je salue de la part d’Unité (...)
Panayotis Lafazanis
Pour surmonter le piège : unir les travailleurs et le peuple dans la lutte !
La mécanique institutionnelle monarchique de la Cinquième République et la conjoncture politico-médiatique ont accouché de leur piège pour le peuple et les travailleurs français : faire en sorte que par rejet de l’extrême droite ce soit le candidat du (...)
Front Syndical de Classe
Rassemblement contre Le Pen !
La déception passée, les ressentiments enterrés, les bisbilles rangées aux placards, seule l’analyse concrète demeure et nous guide dans nos choix. Macron face à Le Pen, c’est la physionomie du deuxième tour. J’avais senti la montée du représentant des (...)
Jose ESPINOSA
Derniers commentaires
L'accord gazier israélo-européen sous le feu des critiques
L'accord gazier israélo-européen sous le feu des critiques
France 2, Macron, Delanoë
France, bilan du 1er tour : place à la bataille des idées !
L'accord gazier israélo-européen sous le feu des critiques
France 2, Macron, Delanoë
France 2, Macron, Delanoë
Marine Le Pen et le fascisme
Marine Le Pen, présidente de la République en 2017 ?
La jouissance de Hollande - Voter Macron, c’est planifier Le Pen
La jouissance de Hollande - Voter Macron, c’est planifier Le Pen
19,58% n'auront pas suffi
Marine Le Pen et le fascisme
France 2, Macron, Delanoë
France 2, Macron, Delanoë
France 2, Macron, Delanoë
19,58% n'auront pas suffi
Marine Le Pen et le fascisme
France 2, Macron, Delanoë
France, bilan du 1er tour : place à la bataille des idées !
RSS RSS Commentaires

Pour les accros des réseaux sociaux


le 29 avril 2017
vous étiez 22608 à contempler le Grand Soir.
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.