RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Voilà que Haaretz fait la propagande du Hamas !

Caitlin JOHNSTONE

Caitlin Johnstone revient sur des événements marquants de la semaine, avec notamment des révélations sur le 7 octobre, le débat présidentiel entre Biden et Trump ou encore le nombre de morts à Gaza largement sous-estimé selon une prestigieuse revue médicale.

Un nouvel article du journal israélien Haaretz intitulé “Les FDI ont appliqué la directive Hannibal le 7 octobre pour empêcher le Hamas de prendre des soldats en otage” confirme ce que des journaux indépendants comme The Grayzone et Electronic Intifada avaient révélé il y a longtemps tout en se faisant traiter de complotistes antisémites : le 7 octobre, un grand nombre de morts israéliens résultait d’une politique des forces de défense israéliennes consistant à tirer délibérément sur leurs propres soldats pour les empêcher d’être pris en otage par le Hamas. Citant une “source très haut placée des FDI”, Haaretz rapporte que les troupes israéliennes qui ont répondu à l’attaque du Hamas ont été informées que “pas un seul véhicule ne peut retourner à Gaza” et que “la signification de ce message et le sort réservé à certaines personnes kidnappées étaient parfaitement clairs“. Cette reconnaissance va à l’encontre de tout ce que les médias de l’Empire et les responsables occidentaux ont prétendu sur ces accusations depuis (...) Lire la suite »
10 

France - La crise est ouverte

Djamel LABIDI

Le 7 juillet au soir, en France, les forces dites du Front républicain, mais surtout celles de gauche, le Nouveau Front Populaire, laissent éclater leur joie à l’annonce du résultat des élections. Le Rassemblement National n’est pas passé. Il n’a pas la majorité comme ils l’avaient craint. La crise politique semble avoir été réglée. En réalité, elle est ouverte.

Il y a le jour d'après. Une fois que la peur se sera estompée, on pourra constater que le problème demeure entier et que rien n'a été résolu.Chacune des trois principales forces, que le scrutin a délimitées, le "Nouveau front populaire", le Centre autour du parti "Renaissance", le "Rassemblement national", chacune d'elles peut dire qu' "elle a gagné". Mais en fait, chacune d'elles fait seulement barrage à la domination des deux autres. En France, il ne semble pas qu'il y ait de solution parlementaire actuellement à la question du pouvoir. La démocratie est bloquée.C'est l'un des symptômes mêmes de la crise. Est-ce qu'une démocratie bloquée peut être encore une démocratie ? Est-elle encore un système qui règle les conflits politiques par les urnes, de façon pacifique, par le dégagement d'une majorité et d'une minorité ? Les forces de gauche auraient donc tort de trop se rejouir. Certes, elles sont arrivées relativement en tête par rapport aux deux autres grandes forces politiques. Et il est remarquable, (...) Lire la suite »
34 

Le charme discret de la libération de Julian Assange (ou comment il a sauvé WikiLeaks)

Viktor DEDAJ
L’affaire de presse la plus importante de notre génération, pour citer le regretté John Pilger, s’est conclue un peu comme elle avait commencé : en provoquant un pic d’intérêt éphémère des médias (il faut bien alimenter le fil de l’actualité, que diable) accompagné de leur désinvolture habituelle dans le traitement de cette affaire (il y a d’autres sujets à traiter, que diable). D'ailleurs, je constate que pas mal de "médias alternatifs et indépendants" n'ont pas moufté plus que ça. Ils ont honte ou quoi ? En résumé, Julian Assange a fini par craquer et plaider coupable - ce qui prouve qu’il l’était, sinon il aurait plaidé innocent et aurait fait confiance à la justice - et a profité de la magnanimité du gouvernement des États-Unis qui a finalement décidé en son âme et conscience, et sous la pression amicale de son allié Australien, que l’affaire devait être réglée dans un souci de… Doux Jésus. Pour un gouvernement qui avait envisagé de l’enlever, l’empoisonner ou de l’assassiner, qui a soudoyé de faux-témoins, (...) Lire la suite »
16 

Kadaré, éternel

Mustapha STAMBOULI

C'est avec une profonde tristesse que le monde littéraire a appris le décès de l'illustre écrivain albanais Ismail Kadaré, à l'âge de 88 ans. Considéré comme l'un des grands de la littérature, Ismail Kadaré laisse derrière lui un héritage littéraire monumental, forgé sous la tyrannie communiste d'Enver Hoxha. Son œuvre, aussi riche que profonde, a marqué des générations de lecteurs à travers le monde. Ismail Kadaré a su captiver son public avec ses récits poignants et sa plume incisive, décrivant avec finesse les tourments de l'âme humaine et les vicissitudes de l'Histoire. A travers ses romans et ses essais, Ismail Kadaré a su dépeindre la réalité de son temps et offrir des réflexions intemporelles sur la condition humaine. Son engagement artistique et son courage face à l'oppression ont fait de lui une figure emblématique de la littérature mondiale. En ce jour de deuil, nous rendons hommage à Ismail Kadaré, dont l'héritage littéraire continuera d'inspirer et de marquer les esprits pour les générations à venir. Que son âme repose en paix, et que ses mots résonnent encore longtemps dans nos cœurs et nos esprits.

Dans le silence de la nuit étoilée,La littérature pleure un grand sage exilé,Kadaré s'en est allé, son œuvre immortelle,Résonne encore dans nos cœurs en ribambelle. Plume incisive, héritage monumental,Veille sur nous dans l'au-delà, éternel,Réflexions profondes sur l'âme humaine dépeinte,Ses mots gravés à jamais, dans notre mémoire empreinte. Sous la tyrannie communiste, sa plume s'est élevée,Conteur de vérités, de passions enfiévrées,Les tourments de l'Histoire, les vicissitudes du temps,Ismail Kadaré, écrivain de tous les gens. Son engagement artistique, son courage sans faille,Face à l'oppression, un roc, une muraille,Hommage à ce géant de la littérature mondiale,Sa voix résonne encore, dans chaque page, chaque râle. Repose en paix, cher Ismail Kadaré,Ton âme veille sur nous, éclairant nos pensées,Ton héritage précieux, guide pour l'éternité,Dans nos cœurs, dans nos esprits, ton essence restée. Mustapha STAMBOULI © copyright/ Texte (...) Lire la suite »
10 
A propos de la désinformation de nombreux medias sur Assange

Wikileaks et Assange, les emails d’Hillary Clinton, et le dit « Russiagate »

Marc MOLITOR
Un certain nombre de personnes ont des réserves sur le rôle que Wikileaks et Julian Assange aurait joué dans les élections présidentielles américaines de 2016. La publication par Wikileaks d’emails de la candidate démocrate Hillary Clinton aurait joué un rôle important, sinon décisif, dans la défaite d’Hillary Clinton et le succès de Donald Trump. En outre, la Russie aurait joué un rôle dans tout cela, des enquêtes ont été menées sur l’ingérence présumée de la Russie dans ces élections. Hillary Clinton elle-même et ses équipes de campagne et collaborateurs ont bâti tout un récit pour imputer leur défaite à cette ingérence et aussi en partie aux révélations de Wikileaks, associant parfois les deux, puisque une partie des emails auraient été obtenus par un piratage des ordinateurs du parti Démocrate ( DNC = Democratic National Commitee) soit disant par des hackers russes. Une partie importante de la presse, notamment marquée démocrate, a alimenté abondamment ce récit ( ou a été elle-même abondamment alimentée par (...) Lire la suite »

Cinq Principes de la Coexistence pacifique : 70 ans d’engagement de la Chine

YI DA

Des lecteurs malicieux (ou frustrés) nous font remarquer que nous publions souvent des articles écrits par des Etats-Uniens, mais rarement des articles écrits par des Chinois. En voici un qui nous arrive sans avoir à le traduire.
LGS a déjà publié trois articles de Yi DA (1).
Ici, il nous parle de paix et de la méthode chinoise pour éloigner les guerres dans un monde ravagé par des massacres guerriers.
LGS

« Respect mutuel de la souveraineté et de l’intégrité territoriale, non-agression mutuelle, non-ingérence mutuelle dans les affaires intérieures, égalité et bénéfice mutuel, et coexistence pacifique. » Quand ces principes étaient prononcés pour la première fois par le Premier Ministre Zhou Enlai lors d’une rencontre avec une délégation indienne, rien ne paraissait les destiner à un rayonnement mondial. Or, 70 ans après, la pertinence de ces principes, connus sous le nom des Cinq Principes de la Coexistence pacifique, n’est plus à démontrer,et leur importance s’est affirmée davantage dans un monde en plein basculement. Un fruit de la sagesse asiatique C’était en 1955, lors de la Conférence de Bandung, que les Cinq Principes de la Coexistence pacifique ont fait leurs preuves. Portant l’esprit de la « recherche des terrains d’entente par-delà les divergences », ils ont permis d’aplanir les suspicions dangereuses qui régnaient entre les pays asiatiques, fondé le succès de la Conférence et commencé dès lors à (...) Lire la suite »

Julian Assange, une lumière

Mustapha STAMBOULI

Dans ce poème, l'éloge vibrant de Julian Assange résonne comme un hymne à la vérité et à la liberté. Décrit comme un visionnaire australien au courage inébranlable, fondateur de WikiLeaks, Assange incarne la quête implacable de transparence et de justice. Malgré les épreuves et la persécution, sa libération finalement obtenue symbolise la victoire de la vérité. Son combat incessant contre l'oppression et son engagement pour la démocratie sont salués comme un triomphe de la liberté d'expression. Ce poème loue l'héritage intemporel et la détermination inflexible de Julian Assange dans sa lutte pour la vérité et la justice.

Chantons les louanges de Julian Assange, Le visionnaire australien au courage sans relâche, Fondateur de WikiLeaks, bastion de la vérité, Où la transparence et la liberté sont rois et reines. En 2010, Chelsea Manning, héroïne de ce conte, A dévoilé des secrets, a brisé des monts,Révélant au monde des crimes de guerre, En Irak, Afghanistan, la vérité est amère. Pour sa quête de vérité, il a payé le prix fort, 14 années de souffrance, de combat, de remords, Emprisonné à Belmarsh, cœur brisé mais fier, La justice enfin lui sourit, dans ce monde en enfer. La Haute Cour, enfin, a tendu la main, Permettant à Assange de parler, enfin, De sa lutte incessante pour la transparence, Et la démocratie, sans cesse en espérance. Symbole de courage, de détermination, Face aux puissants, face à l'oppression, Julian Assange demeure, intemporel, Un phare dans la nuit, un esprit rebelle. Sa libération enfin, victoire de justice, Célébrée par tous, sans aucun vice, La liberté d'expression triomphe enfin, (...) Lire la suite »
21 

Comment les médias français préparent la violence de l’extrême droite au Venezuela.

Thierry DERONNE
Un matin, parce que c’est la seule qui ne passe pas de pub, on écoute une radio publique parler des présidentielles de juillet au Venezuela : « Nicolas Maduro apparaît treize fois sur le bulletin électoral » ; « Le Venezuela refuse les observateurs internationaux ». Avant de passer à l’antenne, le pigiste du service public a sans doute allumé son ordinateur pour « s’informer » via les agences et médias du monde entier : « Nicolas Maduro apparaît treize fois sur le bulletin électoral », « Le Venezuela refuse les observateurs internationaux ». « Nicolas Maduro apparait treize fois sur le bulletin électoral ». Logique, puisque 13 partis de gauche appuient sa candidature. Les 25 partis d’opposition – soit le double de ceux qui appuient Maduro – occupent la majorité du bulletin. On pourrait donc saluer le pluralisme d’élections où se présentent 38 organisations politiques qui vont de l’extrême gauche à l’extrême droite (1). Priver l’audience de ce contexte et répéter que « Maduro apparaît treize fois » ne sert qu’à (...) Lire la suite »
14 
Marine le Pen amène le pire 

La France dans le train de la mort du RN

Maxime VIVAS

Extraits de « Marine le Pen amène le pire », de Frédéric et Maxime Vivas, préface de Paul Ariès, éditions Golias, 249 pages, février 2014.

Lu dans une interview de Marine Le Pen : « Je ne me sens absolument et définitivement aucun point commun avec la collaboration avec l’Allemagne nazie, et je me permets de vous informer que le chef du réseau FFI du Morbihan vient de témoigner que J.-M. Le Pen, à seize ans, a cherché à entrer dans la Résistance, que ceci lui a été refusé en raison de son jeune âge et du fait qu’il était déjà orphelin de guerre ». Selon Raymond Casas (ancien FFI), Le Pen aurait tenté d’intégrer les FFI en novembre 1944. Si cette tentative est avérée, on notera qu’elle intervient 5 mois après le débarquement de Normandie (6 juin 1944), 4 mois après la Libération de Vannes, chef lieu du Morbihan (6 août 1944), 3 mois après la Libération de Paris (fin août 1944). Par contre, sont indéniables les accointances des fondateurs et d’animateurs du FN (parti légué à Marine le Pen qui l’a rebaptisé) avec du « beau linge » tendance vert-de-gris. Florilège d’hier et d’aujourd’hui : • Léon Gaultier, ancien lieutenant Waffen SS, a fondé la (...) Lire la suite »
47 

Un véritable “Front populaire”, ça veut dire quoi dans la France de 2024 ?

Georges GASTAUD, Annie LACROIX-RIZ
Drapeau rouge, drapeau tricolore dans la foule populaire de la manifestation antifasciste du 15 juin 2024 à Paris. Loin de nous, militants antifascistes, anti-négationnistes et antiracistes de toujours, l’idée de minimiser le danger que représente pour la démocratie, pour les travailleurs immigrés, pour le mouvement ouvrier, voire pour l’honneur de la France, la possible arrivée à Matignon d’un Jordan Bardella flanqué des ultraréactionnaires débridés Eric Ciotti et Marion Maréchal. Faut-il édifier contre eux un nouveau “Front populaire” s’inspirant du grand sursaut ouvrier et républicain qui vit, le 14 juillet 1935, le PCF-SFIC, le PS-SFIO, les Radicaux, la CGT et la CGTU prononcer ensemble, sous les plis mêlés des drapeaux rouges et tricolores, le Serment d’un Front populaire antifasciste auquel avait du reste appelé le VIIeme Congrès de l’Internationale communiste par la voix de Georges Dimitrov ? Sur le principe, la réponse à cette question ne peut être que mille fois Oui... pourvu, évidemment, qu’il (...) Lire la suite »
31 

A propos de Gaza et du Nouveau Front Populaire.

Viktor DEDAJ

Dans le Contrat de législature du Nouveau Front Populaire on trouve, entre autres :

- "Agir pour la libération des otages détenus depuis les massacres terroristes du Hamas, dont nous rejetons le projet théocratique, et pour la libération des prisonniers politiques palestiniens"

suivi de

- "Permettre l’organisation d’élections libres sous contrôle international pour permettre aux Palestiniens de décider de leur destin".

La question que je me pose est "Et si le Hamas est (ré)élu ?". Ce genre de "lacune" est un peu la marque de fabrique de la gauche depuis belle lurette. Une réflexion qui s'arrête juste au moment où elle devient cruciale. Une telle question attire généralement des réponses du style "tu voudrais alors soutenir le Hamas ?". Une lacune béante qui ressemble à une carie qu'on ignore en espérant ne jamais devoir rendre visite au dentiste. Dans tes rêves, oui. Le problème se résout assez facilement en adoptant un principe. Et un principe ne souffre pas d'exceptions, sinon ce n'est pas un principe, c'est... autre chose. Et ce principe qui est le mien s'énonce ainsi : je m'abstiens de juger ou critiquer les formes de résistance endogènes choisies par les peuples opprimés. Point barre. Je souligne au passage l'importance du mot endogène, car il faut toujours, toujours se méfier des "mouvements de libération" artificiels et importés aux objectifs plus déstabilisateurs que libérateurs. Et je n'ai rien à faire (...) Lire la suite »
38 

Les destins de Gaza et de Julian Assange sont liés

Jonathan COOK

Si elles étaient correctement rapportées, deux audiences judiciaires d'une importance cruciale tenues cette semaine à Londres et à La Haye feraient apparaître l'"ordre fondé sur des règles" des États-Unis comme une imposture.

Deux affaires judiciaires menaçant nos libertés les plus fondamentales à l'échelle mondiale se sont déroulées séparément en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas cette semaine. Aucune de ces affaires n'a fait l'objet d'une couverture plus que superficielle dans les médias de l'establishment occidental, comme la BBC. Dans le premier cas, il s'agit de l'ultime recours du fondateur de Wikileaks, Julian Assange, contre les tentatives des États-Unis de l'extrader pour l'enfermer jusqu'à la fin de ses jours. Selon l'administration Biden, le crime d'Assange est d'avoir publié des fuites exposant les crimes de guerre systématiques approuvés par les autorités américaines et britanniques en Irak et en Afghanistan. Le gouvernement britannique, ce qui n'est peut-être pas surprenant, a donné son accord à son extradition. L'autre affaire a été entendue par la Cour internationale de justice (CIJ) à La Haye. Quelques semaines après que les juges de la Cour mondiale ont estimé plausible qu'Israël se livre à un génocide (...) Lire la suite »

Intervention de Vladimir Poutine lors d’une réunion avec des hauts fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères (14 juin 2024)

Vladimir Poutine
(traduction automatique) Chers collègues, bonjour. Je suis heureux de vous accueillir tous et de vous exprimer ma gratitude pour votre travail actif dans l'intérêt de la Russie et de notre peuple. La dernière fois que nous nous sommes rencontrés dans ce format élargi, c'était en novembre 2021. Depuis lors, de nombreux événements cruciaux, voire fatidiques, se sont produits, sans exagération, tant en Russie que dans le reste du monde. Par conséquent, je pense qu'il est important d'évaluer la situation actuelle dans les affaires mondiales et régionales, ainsi que de définir les tâches appropriées pour le ministère des affaires étrangères. Toutes ces tâches visent à atteindre notre objectif principal : créer les conditions nécessaires au développement durable de la Russie, garantir sa sécurité et améliorer le bien-être des familles russes. Dans les conditions difficiles et imprévisibles d'aujourd'hui, notre travail dans ce domaine exige que nous concentrions nos efforts, notre esprit d'initiative, notre (...) Lire la suite »
13 

Du débarquement en Normandie au génocide de Gaza.

Djamel LABIDI

La plage du débarquement en Normandie nous fait, 80 ans après, irrésistiblement penser au sable de la bande de Gaza. Pourquoi ?

Jusqu'à présent nous regardions les images de la deuxième guerre mondiale distraitement, avec l'intérêt qu'on a pour des archives. Avec la guerre en Ukraine, en Europe, cette guerre redevient terriblement présente. On découvre, non seulement de nouveaux aspects de son histoire mais on s'aperçoit à quel point celle-ci a été tronquée. On voit bien mieux à présent, comment la boucherie de la Première Guerre mondiale a préparé celle de la Deuxième. Et combien la Deuxième Guerre mondiale n'a jamais été terminée et pourrait justifier à son tour une Troisième. N'est-ce pas finalement une seule guerre qui n'en finit pas de se poursuivre ? On se pose alors, aujourd'hui, des questions qu'on ne s'est jamais posé tant l'Histoire nous paraissait définitivement écrite, des questions qui ont été éludées, passées sous silence, escamotées. Par exemple qu'a apporté cette Deuxième Guerre mondiale de bien à l'humanité ? N'a-t-elle pas été, elle aussi, une grande boucherie comme l'a été la Première ? Et comme le serait fatalement (...) Lire la suite »
Sera-t-il le candidat de la gôche-unie, molle, « hollandisée » et droitière en 2027 ?

Où je suppose que Glucksmann est le nouveau Jaurès

Maxime VIVAS

Le PS, c’est le parti so-ci-a-lis-te. La liste « Réveiller l’Europe » était une liste so-ci-a-lis-te et son chef de file, Raphaël Glucksmann : un so-ci-a-lis-te.

Comme Jean Jaurès.

En somme, si dans un texte je remplace Raphaël Glucksmann par Jean Jaurès, la gloire de ce dernier ne saurait souffrir des agissements et dires du premier.

Essayons, en passant outre l’anachronisme, et dites-moi si l’image de « l’apôtre de la paix », assassiné parce qu’il s’opposait à la guerre en Europe, en sort intacte (1). Jean Jaurès a eu un parcours chaotique, papillonnant sur l’échiquier politique, flirtant avec Sarkozy avant de se poser sur le PS qui en a fait son chef de file aux élections européennes de 2019 et 2024. Il est membre de cercles néo-conservateurs français, comme le Cercle de l’Oratoire, la revue Le Meilleur des Mondes, qui soutiennent toutes les guerres des États-Unis. Qu’il s’agisse de l’Ukraine, du Xinjiang ou de Taïwan, l’Oncle Sam peut compter sur lui pour expliquer que les méchants sont les Russes et les Chinois, même si leurs pays sont phagocytés par des bases militaires états-uniennes. En octobre 2011, il organise le voyage de Nicolas Sarkozy à Tbilissi la capitale de la Géorgie pour une rencontre avec le président Mikhaïl Saakachvili. Jean Jaurès est alors le conseiller officiel du président géorgien (« Mon ami », dit-il), il (...) Lire la suite »
95 
Parlons (Inter) Net
Une minute pour Adolf Eichmann, une minute pour Jean Moulin

1- Puisque les médias et les porte-flingues du RN vous le disent, il faut accorder aux députés fachos des postes à l’Assemblée nationale au prorata de leur nombre d’élus.

C’est la démocratie.

2- Pareillement, pendant la guerre contre l’envahisseur nazi, la Résistance aurait dû laisser aux collabos et aux Allemands quelques places dans son organisation. De Gaulle aurait été bien inspiré de faire de même parmi son entourage londonien.

Selon un sondage de l’IFSP (Institut Français de Sondages Politiques), bidule bidon que je viens d’inventer et qui en vaut bien d’autres, 75% des Français sont d’accord avec ma proposition N° 1. Mais, quand ils ont lu la N° 2, ils ne sont plus que 25 % (essentiellement des électeurs RN).

Théophraste R. Directeur de l’IFSP*.

* L’Institut Français de Sondages Politiques est en train de réaliser une étude sur les élus du Nouveau Front Pétaudière hollando-macroniste.

19 
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI






 
Voir aussi
Au-delà des fantasmes, est-ce que l’État profond français existe ?
Avec le départ possible de Bruno Le Maire en Suisse, pays de cocagne, il apparait nécessaire d’appréhender ce qu’est l’État profond français, mais aussi de comprendre les mécanismes de la dette réelle de la France. Dette que Bruno Le Maire a largement (...)
Claude JANVIER
Sommet de l’OTAN : un pacte atlantique favorable au dollar
Si les EU montrent leurs muscles et que les "alliés" européens rentrent dans le rang, le billet vert restera la seule monnaie de l'Occident et l'économie étasunienne pourra se remettre à produire et pas seulement du papier. Entre (...)
Alessandro VOLPI
Entre Tim et la Cassa Depositi e Prestiti, les mains de Petraeus et de l’ex-CIA sur les actifs stratégiques de l’Italie
[TIM est l'opérateur historique de réseaux de télécommunications en Italie. Comme France Télécom, il a été privatisé dans les années 1990 et est aujourd'hui une société cotée en bourse dans laquelle l'État italien détient une participation. (...)
Giuseppe GAGLIANO
LFI et Mélenchon sont de trop !
Suite à la dissolution orchestrée par Macron, le RN fait un score historique avec 125 députés à l’assemblée nationale. Bien sûr, il est facile de dire que « Jupiter » a construit un boulevard à Marine Le Pen, avec la loi immigration, ses politiques (...)
Robert GIL
La nouvelle Union européenne ? Un parti unique de l’OTAN et de l’austérité. Les Etats-Unis remercient
Nous ne savons pas comment se dérouleront les élections aux États-Unis, mais il est certain que le président, quel qu’il soit, dirigera également l’Union européenne. Il y aura beaucoup de controverses politiques sur la compétence ou la représentativité (...)
Paolo FERRERO
Gaza : le sablier de la mort
Aube sans robe, seras-tu présente à mon enterrement ? Bientôt, je serai enveloppé dans un linceul numéroté, parmi des milliers d’autres, attendant d’être jeté dans un trou creusé à la hâte. Dix mois de carnage, et Gaza est devenue une ville fantôme : plus (...)
Hassan TARFAOUI
La chienlit c’est lui !
La lettre du Président a rajouté de la bordélisation dans un pays déjà plongé dans l’incertitude. En refusant d’enregistrer sa défaite, Macron se prononce pour une coalition des forces perdantes menées par la macronie déclinante. Faisant fi des réalités (...)
Jose ESPINOSA
17 
L’alliance traitresse entre nazis et sionistes
Même si d’aucuns auront du mal à l’admettre, les politiques d’apartheid de l’Israël d’aujourd’hui trouvent leurs racines dans la période qui a précédé l’Holocauste, lorsque l’Allemagne nazie et un petit groupe de sionistes bien placés ont conclu une alliance (...)
Stefan MOORE
Israël utilise l’eau comme arme de son génocide à Gaza
En ciblant de manière persistante, systématique et généralisée les sources d’eau et les usines de dessalement de la bande de Gaza, Israël utilise l’eau comme une arme contre les civils palestiniens. En plus d’imposer la famine, Israël réduit (...)
EuroMed Monitor Traduction : Chronique de Palestine
Le Monde perd ses repères et Gaza engloutie par la famine
les Palestiniens sont victimes de violences inhumaines causées par le sionisme international. Les cris des innocents se perdent dans le silence des forts oppressifs. L'entité sioniste répand la peur, la mort et la destruction. Les blocus (...)
Mustapha STAMBOULI
Un bloc bourgeois durablement déstabilisé, une union de la gauche sans dynamique populaire
Voici comment a varié (2ème tour par rapport au 1er) le corps électoral des principales coalitions de partis, en nombre de voix : RN : - 634833 LFP : - 1 990 207 Macron : + 111 899 LR : - 681 516 Abst+blancs+nuls : + 2 782 542. En détaillant (...)
Michel MARTI
1942 : débarquement en Afrique du Nord
On nous parle très peu du rôle de la Finlande, allié de l’Allemagne, dans la bataille de Leningrad. En fait, la portion finlandaise de l’anneau de siège était beaucoup plus longue que la portion allemande. Les dirigeants finlandais demandaient (...)
Robert GIL
Le président Biden : le naufrage
27 juin 2024. Le Président Biden est là, face à son micro, face à son pupitre, face à son adversaire, Donald Trump, face au pays. Il a le visage blême, les lèvres blanches, le regard perdu. Les mots trébuchent, sa langue fourche, il ne se souvient plus (...)
Djamel LABIDI
Fuite du Covid-19 : des aveux scientifiques
Toujours en librairie : Le Règne machinal (la crise sanitaire et au-delà). Avertissement. Il ne sera pas question ici d’« écofascisme ». A moins d’entendre par là, à juste titre, le naufrage de la puiscience déchaînée, ayant tué des millions de gens et (...)
PMO
Gagnant-gagnant, vraiment ?
D’après un texte de l’économiste Jean-Pierre Crépin sur le site du PRCF Le Rassemblement National, s’il parvient au pouvoir, promet aux salariés une augmentation de leurs salaires individuels nets. Voilà une promesse alléchante. Avec l’augmentation du (...)
Robert GIL
Derniers commentaires
LFI et Mélenchon sont de trop !
Une minute pour Adolf Eichmann, une minute pour Jean Moulin
Au-delà des fantasmes, est-ce que l'État profond français existe ?
Au-delà des fantasmes, est-ce que l'État profond français existe ?
Une minute pour Adolf Eichmann, une minute pour Jean Moulin
Une minute pour Adolf Eichmann, une minute pour Jean Moulin
Une minute pour Adolf Eichmann, une minute pour Jean Moulin
France - La crise est ouverte
Une minute pour Adolf Eichmann, une minute pour Jean Moulin
Une minute pour Adolf Eichmann, une minute pour Jean Moulin
Une minute pour Adolf Eichmann, une minute pour Jean Moulin
Une minute pour Adolf Eichmann, une minute pour Jean Moulin
Voilà que Haaretz fait la propagande du Hamas !
Voilà que Haaretz fait la propagande du Hamas !
Une minute pour Adolf Eichmann, une minute pour Jean Moulin
LFI et Mélenchon sont de trop !
La nouvelle Union européenne ? Un parti unique de l'OTAN et de l'austérité. Les Etats-Unis remercient
Une minute pour Adolf Eichmann, une minute pour Jean Moulin
Une minute pour Adolf Eichmann, une minute pour Jean Moulin
LFI et Mélenchon sont de trop !
RSS RSS Commentaires

le 19 juillet 2024
vous étiez 7576 à contempler le Grand Soir.

Pour les accros des réseaux sociaux

Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.