RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Trois dirigeants syndicaux assassinés au Venezuela

Nous venons d’apprendre que Richard Gallardo, Luis Hernandez et Carlos Requena, trois dirigeants syndicaux de l’Etat d’Aragua, au Venezuela, ont été assassinés. Les militants de la campagne internationale Pas touche au Venezuela ! tiennent à exprimer leur plus sévère condamnation de ces assassinats, qui constituent une attaque contre la classe ouvrière d’Aragua et de tout le Venezuela.

Ces crimes sont la preuve que les assassinats politiques sont une menace réelle contre le mouvement révolutionnaire vénézuélien. Ils sont encouragés par l’impunité dont bénéficient les criminels contre-révolutionnaires qui les organisent et les financent. Il ne fait aucun doute que les progrès limités de la contre-révolution, lors des récentes élections régionales, ont renforcé la confiance des gangs fascistes, comme on le voit dans un certain nombre d’Etats où la réaction a remporté les élections. Les trois camarades assassinés sont les premières victimes de cette offensive des gangs contre-révolutionnaires. Le but de ces derniers était de décapiter le mouvement syndical, dans l’Etat d’Aragua, en éliminant ses dirigeants les plus en vue. Ceux qui profitent de ces crimes sont les capitalistes d’Aragua et du Venezuela, contre lesquels les trois camarades luttaient depuis des décennies. Mais les travailleurs d’Aragua, qui dans tout le pays sont connus pour leur grande combativité, ne se laisseront pas intimider - et doivent continuer de s’organiser pour mener la lutte que dirigeaient Richard, Luis et Carlos.

Pas Touche au Venezuela ! exige que les auteurs et commanditaires de ces crimes soient arrêtés et jugés. Dans le même temps, la classe ouvrière vénézuélienne doit mettre sur pied des comités d’auto-défense, dans les entreprises et les quartiers, pour faire face aux menaces de la réaction, qui est prête à assassiner des travailleurs vénézuéliens pour sauvegarder son pouvoir et ses privilèges. Plus que jamais, il est indispensable que les travailleurs organisent l’occupation des entreprises, en prennent le contrôle et mettent un terme à la propriété privée des moyens de production. Le meilleur hommage que nous puissions rendre aux trois camarades assassinés, c’est de poursuivre la lutte pour la victoire de la révolution socialiste, à laquelle ils ont consacré toute leur énergie.

Publication : lundi 1er décembre 2008

LA RIPOSTE

URL de cet article 7528
  

Même Thème
Code Chavez - CIA contre Venezuela
Eva GOLINGER
Code Chavez présente des documents secrets de la CIA et d’autres organismes des Etats-Unis, obtenus par l’avocate Eva Golinger. Son investigation passionnante révèle le mode opératoire de la CIA pour déstabiliser et renverser un pouvoir trop indépendant. Là où le Chili d’Allende avait été assassiné, le Venezuela de Chavez a réussi à résister. Pourtant, Bush, par l’odeur du pétrole alléché, met le paquet : coup d’Etat militaire en 2002, coup d’Etat économique et sabotage en 2003, campagne (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il semblerait que la nature de l’ultime révolution à laquelle nous avons à faire face est précisément celle-ci : nous sommes en train de développer toute une série de techniques qui permettront aux oligarchies aux commandes - qui ont toujours existé et qui probablement existeront toujours - d’amener les gens à aimer leur servitude.

Aldous Huxley

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.