RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Un groupe de combat pour la présidentielle !

Seule surprise dans ce remaniement ministériel, la nomination de l’avocat Dupont-Moretti, personnalité très controversée dans son propre milieu. Pour le reste, rien de neuf. Changement de maroquin pour la plupart, retour d’anciennes ministres ( Bachelot , Pompili ). Belloubet, Castaner, Pénicaud, éliminés. Macron et Castex préparent la campagne présidentielle. Tirant les enseignements des élections municipales ( défaite des macronistes, résistance de la droite LR, progression écologiste ) Macron droitise et verdit son gouvernement pour rassembler les électeurs LR et gagner des écologistes pour constituer une nouvelle majorité. Son objectif est loin d’être atteint. Il faudrait un changement de politique contraire aux intentions du président de la république.

Ce remaniement s’inscrit dans la droite ligne des idées formulées par Macron dans sa dernière intervention écrite : poursuite et accélération de sa politique économique et sociale dont les dégâts se mesurent au nombre de fermetures d’entreprises, à l’accroissement du chômage, à la baisse du pouvoir d’achat. Le "nouveau chemin" ne se distingue en rien de l’ancien : faire travailler plus, plus longtemps et baisse des revenus. Des idées pas très originales et dangereuses pour le monde du travail. Le "Ségur de la santé" en est un concentré, les personnels concernés en font les frais. Avec la reconduction de Véran au ministère, le signal est clair, la santé n’obtiendra pas les budgets, les emplois, les moyens matériels et humains nécessaires.

Face à ce raidissement du pouvoir, le monde du travail doit préparer la riposte en se rassemblant dans les entreprises et dans les localités. Cahiers revendicatifs en poche, actifs et retraités doivent s’opposer aux mauvais coups de l’été. Les actions massives de Lannion pour défendre les salariés de Nokia montrent le chemin de la résistance. Rassemblement, actions, politisation pour s’opposer à l’offensive gouvernementale et patronale.

URL de cet article 36296
  

Colombie, derrière le rideau de fumée. Histoire du terrorisme d’Etat
Hernando CALVO OSPINA
L’affaire Ingrid Betancourt et la question des otages ont mis la Colombie sous les feux de l’actualité… Mais, derrière le rideau de fumée médiatique, que se passe-t-il vraiment dans ce pays ? La violence politique, conséquence de l’intransigeance de l’Etat et des énormes inégalités sociales, est au coeur de cet ouvrage, Au fil de l’histoire, l’oligarchie nationale vorace, les Etats-Unis et certaines puissances européennes, avides de soumettre un peuple pour s’emparer de ses immenses richesses (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

On dit d’un fleuve emportant tout qu’il est violent, mais on ne dit jamais rien de la violence des rives qui l’enserrent.

Bertolt Brecht

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.