RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

UN NOUVEAU DREYFUS ? Jamal Zougam, bouc émissaire des attentats de Madrid ?

Ce documentaire pose la question de savoir si Jamal Zougam, un marocain condamné pour les attentats de Madrid (200 morts le 11 mars 2004), ne serait pas un bouc émissaire. La plus grande partie du documentaire est consacrée au procès de cette affaire, qui a été filmé, et dont il ressort que les éléments à charge contre Zougam sont bien minces, voire inexistants.

Par exemple ses empreintes, dont les médias avaient tant parlées, avaient été inventées. Les 2 témoins qui affirmaient l’avoir vu dans les trains sont beaucoup trop tardifs : ils ont témoigné 3 semaines et un an après les faits, et ne sont donc pas fiables. Une bombe retrouvée intacte (dans laquelle Zougam aurait bêtement utilisé un téléphone avec une carte SIM issue de son magasin) est apparue de manière étrange dans un commissariat, et le chef des démineurs a assuré qu’elle ne pouvait pas provenir des trains parce qu’ils les avaient fouillés 4 fois, et j’en passe… Tout semble indiquer que la décision du juge de le condamner répond à la nécessité de fermer ce dossier, peut-être pour empêcher l’émergence de questions trop dérangeantes.

Mon documentaire aborde l’ensemble de cette affaire, mais j’ai choisi d’insister sur le sort de ce pauvre Jamal Zougam, qui est emprisonné dans des conditions très dures depuis 12 ans. Il n’est peut-être pas inutile de rappeler pour les plus jeunes que l’affaire Dreyfus est une affaire d’espionnage de la fin du XIXème siècle, dans laquelle on avait fait « porter le chapeau » à un militaire français juif. La comparaison me semble juste dans le sens où l’accusation de Dreyfus comme celle de Zougam est due à leur appartenance ethnique et religieuse, et correspond aux clichés racistes de leur époque. Le cliché du XIXème siècle était que les juifs étaient des traîtres en puissance, et aujourd’hui que les musulmans sont des terroristes en puissance. J’avais bouclé ce documentaire en octobre 2015 pour sa projection au festival Cinémed de Montpellier, c’est à dire avant les attentats du 13 novembre à Paris. J’espère qu’il permettra d’apporter des éléments de réflexion dans les débats, en cette époque où l’islamophobie est de plus en plus instrumentalisée.

Cyrille Martin

URL de cet article 30381
  

Même Thème
Propagande impériale & guerre financière contre le terrorisme
Ibrahim WARDE
« Après chaque attentat, des experts autoproclamés dénoncent les réseaux de financement du terrorisme. Les enquêtes ont beau démontrer que ces attentats nécessitent en réalité très peu de fonds, pour les idéologues endurcis qui forment les bataillons des "guerriers de la finance", l’absence de preuve ne signifie rien : il faut multiplier les attaques contre l’argent caché des terroristes. Or les frappes financières, si elles sont le plus souvent sans effets réels sur leurs cibles officielles, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Des millions de gens ont vu tomber une pomme, Newton est le seul qui se soit demandé pourquoi.

Bernard Baruch

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.