RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Un peu de R-E-S-P-E-C-T.. Bordel !!

Ca y est, ma bonne humeur et esprit de réconciliation n’auront pas duré très longtemps.

On dit que "le respect, ça se mérite".

Notre "élite" de dirigeants mégalomanes, exige notre respect aveugle et sans condition. Mais alors, qu’est-ce que les citoyens doivent faire pour être respectés ?

D’abord, permettez-moi de leur dire (à tous ces "serviteurs de l’Etat" ) que nous, les citoyens, nous ne leur devons rien que notre mépris le plus total. Leur vanité est à la hauteur de leur vulgarité. Ces "professionnels du pouvoir" ne sont que des parasites de la société et ils disent et font n’importe quoi pour leur seule gratification.

Le respect, pour avoir un sens, doit être réciproque. Alors que constatons-nous, quotidiennement, de la part de ces "dirigeants" ?

La débauche dans l’indulgence, complaisance, égoïsme, ambition et opportunisme, et de la négligence du devoir pour lequel ils sont élus : celui de la défense du bien-être et des intérêts de tous.

Leurs seule préoccupation (et "stratégie") est celle de défendre "leurs" intérêts : la préservation et succession du pouvoir, par un jeu de passe-passe d’illusionnistes.

Les élections municipales ? Une "farce démocratique" (encore une), prévisible.

Hollande et les remaniements ministériels (M. Valls, Premier Ministre ?). Encore une farce, prévisible aussi, et pas drôle du tout.

Le Roi "mou" Hollande (pas socialiste) dans toute sa splendeur de l’incompétence, ne fait que tenir la place chaude pour le futur "empereur" (ex : Valls, pas socialiste non plus), qui nous promettra à tous "que demain on rasera gratis", et nous nous laisserons embobiner encore une fois, et ceci jusqu’à la prochaine fois, ou un autre mégalomane incompétent (encore moins socialiste), succèdera au trône. Et ainsi de suite ; dans un le cycle éternel, les élections, promesses et mensonges, se succèdent et se ressemblent.

Comme "le sang bleu" chez les Royalistes, ces relations incestueuses, cosanguines entre l’élite du pouvoir, n’engendre que la dégénérescence, médiocrité, et l’inertie intellectuelle et mentale, d’une classe persuadée d’être "supérieure, née pour régner". Ils ont compris depuis longtemps "que le ridicule ne tue pas".

"Rome (le monde) brûle" et ces psychopathes nous jouent de la flûte.

Ils se foutent et se moquent de nos têtes, de nous, les citoyens.

Quand comprendrons-nous ? Quand commencerons-nous à avoir confiance en nous-mêmes, au lieu de déléguer notre pouvoir à des gens qui ne défendent que leurs intérêts et celles d’une minorité privilégiée ? Quand commencerons-nous à leur dire clairement notre mépris pour tout ce qu’ils représentent ?

On dit aussi (pas moi) "qu’on n’a que ce qu’on mérite"

Il faudra bien qu’un jour notre léthargie et naïveté crédule cèdent la place au raz le bol, à la colère, à la révolte et à la désobéissance civile.

Il serait temps.

Seulement alors, on retrouvera notre respect et dignité.

ADSkippy (finalement je me sens mieux avec le "feu au ventre").

URL de cet article 25117
  

Guide du Paris rebelle
Ignacio RAMONET, Ramon CHAO
Mot de l’éditeur Organisé par arrondissement - chacun d’eux précédé d’un plan -, ce guide est une invitation à la découverte de personnages célèbres ou anonymes, français ou étrangers, que l’on peut qualifier de rebelles, tant par leur art, leur engagement social ou encore leur choix de vie. Depuis la Révolution française, Paris est la scène des manifestations populaires, des insurrections et des émeutes collectives. Toutes ayant eu un écho universel : la révolution de 1830, celle de 1848, la Commune, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La gauche n’a pas la moindre putain d’idée du monde dans lequel elle vit.

José Saramago

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.