RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Venezuela : analyse de Roy Chaderton, ex-ambassadeur à l’OEA, ex-Chancelier, ex-ambassadeur en France, ami fidèle de Hugo Chávez

Il est l’un des brillants diplomates qui ont conduit les négociations avec l’opposition en République Dominicaine, il est aussi un de mes amis de longue date et il m’a confié quelques détails croustillants sur ces négociations.

Il déclare :

Nous sommes sous la menace directe d’une intervention militaire étasunienne légitimisée par un décret que Donald Trump a prorogé, qualifiant le Venezuela de menace inusuelle pour les EU.

Après avoir donné son accord avec le document final rédigé à Saint-Domingue, l’opposition a reçu l’ordre de Washington de le refuser ce qui démontre que rien ne peut se faire sans l’accord des EU.

D’ailleurs, la véritable opposition n’est plus au Venezuela car elle réside à l’étranger. Ce sont des menteurs et des arnaqueurs soumis aux volontés de Trump.

Nous sommes une menace par l’exemple que nous donnons d’une révolution dans la liberté et la démocratie. Les EU n’ont pas besoin d’une bonne excuse pour nous envahir. Il leur suffit de créer le climat approprié pour justifier une intervention militaire, ce qu’ils sont en train de faire au travers de leurs mensonges avec la complicité des médias nationaux et internationaux.

Il nous faut travailler pour élever le niveau culturel de nos peuples et nettoyer la médiocrité médiatique en vogue aujourd’hui.

C’est notre projet afin d’empêcher de rompre l’unité de notre peuple et de son armée, tous enfants de Chávez.

Mais la menace est réelle et nous sommes harcelés chaque jour.

Christian RODRIGUEZ

URL de cet article 33040
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
Ainsi parle Chávez
Hugo Chávez, figure du Venezuela et de l’Amérique latine contemporaine, si critiqué et diffamé dans la plupart des médias, était indéniablement le président métisse, issu d’une famille pauvre, avec lequel les classes populaires pouvaient s’identifier. Pendant 13 ans, chaque dimanche, il s’est adressé à son peuple dans une émission appelée « Allô président », fréquemment enregistrée sur le terrain et en public. Ce livre recueille certaines de ses allocutions. Tour à tour professeur, historien, blagueur, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le rôle d’un bon journaliste est de s’en prendre aux abus de pouvoir des puissants. Et lorsque cela arrive, la réaction est toujours violente.

Julian Assange

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.